Comment faire pour bénéficier d’une retraite additionnelle ? Les Français concernés

Savez-vous que les seniors peuvent compléter leur retraite avec un autre dispositif ? Il s’agit de la retraite additionnelle. Voici comment en bénéficier.

Comment faire pour bénéficier d'une retraite additionnelle ? Les Français concernés

Des conditions sont à remplir si l’on désire percevoir la retraite additionnelle. Voici tout ce que vous devez savoir à ce propos.

publicité

Comprendre ce qu’est le RAFP

Il a été créé en 2005. Le Régime de retraite additionnelle de la Fonction publique (RAFP) a été mis en place dans le but de compléter la retraite des seniors. Néanmoins, cela ne concerne que les salariés de la fonction publique. Pour que cela soit possible, le régime réunit tous les éléments, tels que les indemnités, les primes mais aussi certains avantages bénéficiés durant la carrière.

publicité

C’est de cela qu’est née la pension additionnelle, que certains seniors peuvent toucher une fois qu’elles sont à la retraite. Cette retraite est considérée comme un complément de la retraite versée par le SRE ou la CNARCL.

publicité

Seulement voilà, comme avec les autres retraites distribuées en France, il faut remplir toutes les conditions requises pour bénéficier de cette pension additionnelle.

publicité

Pour en savoir un peu plus à propos de cette prestation, rendez-vous dans la suite de notre article.

publicité

Les conditions pour percevoir la retraite additionnelle

Comme mentionné ci-dessus, cette retraite additionnelle a été mise en place afin qu’elle profite aux retraités de la fonction publique. Ainsi, tous les fonctionnaires peuvent en bénéficier. Dans le détail, les agents titulaires peuvent toucher ce dispositif, tout comme les magistrats ainsi que les stagiaires.

publicité

Aussi, la prestation concerne les agents de la fonction publique hospitalière, des collectivités territoriales ainsi que la fonction publique en général. Mais pour percevoir cette retraite, il convient de remplir tous les critères d’éligibilité.

publicité

En réalité, il suffit de percevoir des primes et des avantages en nature et des indemnités ainsi que des avantages en nature. Les indemnités ne sont pas incluses dans le calcul des droits à la retraite. Notons aussi que les fonctionnaires hospitaliers doivent être affiliés au régime de retraite complémentaire CNRACL.

publicité

Toutefois, il y a certaines exceptions. Les fonctionnaires hors cadre et ceux qui sont partis à la retraite ne peuvent, malheureusement, pas bénéficier à la retraite additionnelle.

Conditions pour percevoir la retraite additionnelle : quand peut-on faire la demande ?

Si vous avez rempli toutes les conditions citées ci-dessus, vous êtes donc éligible à la retraite additionnelle. Ce qui signifie que vous pouvez en faire une demande. Officiellement, les retraités peuvent liquider cette pension additionnelle dès leurs 62 ans.

Ainsi, les fonctionnaires qui désirent prendre la retraite avant l’âge légal doivent atteindre cet âge s’ils souhaitent profiter à cette retraite additionnelle. Toutefois, si vous voulez bénéficier de la retraite de base, il est primordial de faire une demande de la RAFP.

Notons qu’il existe une simulation permettant de faire une estimation de cette retraite. Cette simulation prend en compte le nombre de points retraite.

Comment se passe le versement ?

On peut bénéficier de la retraite complémentaire sous forme de capital ou de rente. Néanmoins, cela dépend des points que vous avez acquis pendant la carrière. Si les points sont inférieurs à 6000, le versement prend la forme de capital. En revanche, s’il excède ce nombre, on parlera d’une rente viagère.

Si vous désirez toucher la pension additionnelle, nous vous recommandons d’en faire une demande accompagnée de celle de la pension de retraite de base, en fonction des indications du site du Service Public.

Quid de son calcul ?

Les cotisations de la retraite additionnelle dépendent des indemnités, ainsi que des primes et des avantages en nature, comme la voiture ou la maison. D’autres rémunérations sont aussi prises en compte. Des rémunérations que le régime CNRACL ou celui des pensions civiles et militaires prend en compte.

Quant au calcul de cette retraite additionnelle, celle-ci est établie en fonction du nombre de points cumulés durant la carrière professionnelle du fonctionnaire. Notons que la retraite additionnelle de la fonction publique est mise en place, selon le régime de retraite par points. Les cotisations sont considérées comme des points.

Lorsque le fonctionnaire part à la retraite, les points deviennent un capital et bénéficient aux personnes concernées. À noter que la somme des cotisations patronales et salariales est divisée par la valeur d’un point qui s’élèvent à 1,3466 euros en 2023. Pour l’heure, la valeur pour 2024 reste encore méconnue.

En outre, la retraite additionnelle peut être précieuse pour les seniors car cela sert à compléter leur retraite. Mais pour en bénéficier, il faut remplir toutes ces conditions citées ci-dessus. Dans le cas contraire, vous ne bénéficierez pas de cette pension additionnelle.

Écris par Laura Laura