Attention Compteur Linky : les ondes émises sont-elles dangereuses pour la santé ? L’Anses balance toute la vérité !

Le compteur Linky représente-il vraiment un danger pour la santé ? C’est la question qu’on se pose depuis plusieurs années. Face à cela, l’Anses a mené une enquête et a publié les résultats obtenus. Les détails en bas.

Attention Compteur Linky : les ondes émises sont-elles dangereuses pour la santé ? L’Anses balance toute la vérité !

Certains utilisateurs se sont plaints des dangers que représente le compteur Linky pour la santé. Face à cela, L’Anses a tenu à réagir.

Les dangers présumés du compteur Linky

Presque tous les foyers français utilisent le compteur Linky chez eux désormais. Enedis a tout fait pour que ces petits boitiers de couleur vert clair se trouvent dans presque chaque domicile des habitants. En 2023, on ne peut plus refuser l’installation de ce compteur chez nous. Pourtant, certaines personnes voient de très mauvais œil cet appareil.

Pour cause, certains usagers soupçonnent des supposés dangers du compteur Linky. Des utilisateurs se plaignent des problèmes liés à des données personnelles tandis que d’autres disent que cet appareil est néfaste pour la santé.

En effet, le compteur Linky émet des ondes électromagnétiques et en apprenant cela, les Français ne peuvent qu’avoir peur. Des utilisateurs affirment même que les maux de têtes et autres symptômes dont ils ont été victime pourraient venir de ces ondes. Mais est-ce que ces dangers que représente le Compteur Linky pour la santé sont vrais ? L’Anses a fait le point.

Les résultats des analyses de l’Anses

Face à toutes ces craintes des utilisateurs du compteur Linky, l’Anses a tenu à réagir. Le 11 mai dernier, l’agence a publié un avis à ce sujet et semble vouloir dire que les dangers du compteur Linky sont faux. D’après l’Anses, les boîtiers verts ne sont pas du tout néfastes à la santé des utilisateurs.

Bien évidemment, le compteur Linky émet plus d’ondes électromagnétiques que la quantité prévue en 2015, mais l’agence tient à préciser qu’ils ne représentent aucun danger ni d’anormalité. De plus, la quantité de ces ondes est en deçà de la limite fixée par la loi. L’Anses précise notamment que plusieurs autres appareils émettent plus d’ondes que la normale. C’est le cas des plaques à induction ainsi que les chargeurs de nos téléphones.

ANFR et CSTB ont aussi mené la même enquête avant même que l’Anses publie ses résultats. Et tout comme cette dernière, ANFR et CSTB  confirment que les ondes émises par le compteur Linky sont raisonnables et ne représentent aucun danger pour la santé des utilisateurs.

Toutefois, ces données ne suffiront sûrement pas à convaincre les Français du fait que le compteur Linky n’est pas dangereux. Cette année, de plus en plus d’utilisateurs craignent les désagréments dus aux champs électromagnétiques.

Face à cela, l’Anses fait une réclamation de nouveaux outils permettant de quantifier les niveaux d’exposition aux ondes pour les appareils, notamment pour le compteur Linky. L’agence pense que la meilleure solution c’est la prise en compte des ondes électromagnétiques par les responsables.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.