Crédit immobilier : Quels livrets d’épargne choisir pour baisser le taux de votre emprunt ?

Explorez les « droits à prêts » des PEL et CEL pour optimiser votre financement immobilier.

Crédit immobilier Quels livrets d'épargne choisir pour baisser le taux de votre emprunt

Le saviez-vous ? Des livrets d’épargne tels que le PEL et le CEL peuvent baisser le taux d’emprunt pour un achat immobilier.

publicité

Les livrets d’épargne  : baisser les taux d’un emprunt à  l’achat immobilier

Acheter une maison ou un appartement, c’est un grand projet. Mais savez-vous qu’il existe deux sortes de livrets qui peuvent t’aider? Il y a le « Plan d’Épargne Logement » (PEL) et le « Compte Épargne Logement » (CEL). En fait, le PEL et le CEL aident surtout si vous voulez emprunter de l’argent pour acheter votre maison. Plus vous mettez d’argent dans ces coffres, plus ils deviennent puissants. En plus, ces livrets d’épargne peuvent baisser le taux d’emprunt pour un achat immobilier.

publicité

Cependant, tout le monde ne peut pas avoir ces livrets. Il faut que vous ayez mis assez d’argent dans le coffre et que les intérêts aient bien grandi. En résumé, Les livrets d’épargne, le PEL et le CEL, sont là pour vous aider lors de l’achat immobilier. Cependant, il faut suivre leurs règles ! 

publicité

Le calcul du montant du prêt

Le montant du prêt associé à un Plan d’Épargne Logement (PEL) ou à un Compte Épargne Logement (CEL) est déterminé par les « droits à prêts ». Pour un PEL, ces droits correspondent aux intérêts cumulés, multipliés par un coefficient de 2,5 ! Fixant ainsi une limite aux intérêts remboursables. La banque utilise cette limite pour calculer le montant maximum du crédit, qui ne peut pas dépasser 92 000 €. En ce qui concerne le CEL, le calcul est un peu plus complexe. La banque évalue un total d’intérêts de remboursement en se basant sur l’épargne et les intérêts accumulés pendant la détention du compte. Cependant, le prêt associé à un CEL ne peut excéder 23 000 €.

publicité

En d’autres termes, si une personne dispose d’un PEL, la banque prend tous les intérêts qu’elle a gagnés, les multiplie par 2,5, et c’est ce montant-là qui détermine le maximum qu’elle peut emprunter, mais cela ne peut pas être plus de 92 000 €. Pour le CEL, le processus est un peu plus compliqué. La banque additionne l’argent mis de côté et les intérêts gagnés, et le prêt ne peut pas dépasser 23 000 €. Ainsi, pour obtenir un prêt avec un PEL ou un CEL, il est nécessaire de respecter ces règles quant à la limite d’emprunt. Vous constatez que ces livrets d’épargne peuvent baisser le taux d’emprunt d’un achat immobilier.

publicité

Livrets d’épargne qui peuvent baisser le taux d’emprunt lors d’un achat immobilier : Le Taux du Prêt

Le taux du prêt dépend du type de livret d’épargne utilisé. Pour le PEL, le taux est basé sur le taux de rémunération de l’épargne, constant depuis la souscription du plan ! Auquel s’ajoutent des frais de 1,20 %. Les PEL ouverts entre août 2016 et décembre 2022, avec un taux de rémunération de 1 %, peuvent ainsi obtenir un prêt à un taux de 2,20 % ! Et ce, dans la limite de 92 000 €. En ce qui concerne le CEL, le taux du prêt est déterminé par le taux de rémunération de l’épargne ! Variant selon la politique monétaire du gouvernement, auquel s’ajoutent 1,50 % de frais

publicité

Ainsi, un CEL ouvert en 2020 ou 2021, avec un taux de rémunération de 0,25 %, peut permettre d’obtenir un prêt à 1,75 % ! Et ce, dans la limite de 23 000 €. Quoi qu’il en soit, ces livrets d’épargne peuvent baisser le taux d’emprunt d’un achat immobilier. 

publicité

Un levier pour réduire son TAEG

Alors que les taux de crédit immobilier ont connu une hausse significative depuis 2022, l’utilisation des lignes de prêt associées au PEL ou au CEL peut contribuer à réduire le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) du crédit immobilier. Ces prêts s’ajoutent au financement global de l’achat immobilier et offrent une opportunité de négocier des taux inférieurs à 4 % ! Ce qui peut considérablement alléger la charge financière. Cependant, pour bénéficier de ces avantages, certaines conditions doivent être remplies. Tout d’abord, le prêt doit être destiné à financer l’achat ou la construction d’une résidence principale, des travaux d’extension ou d’amélioration de celle-ci. De plus, il est possible d’utiliser les avantages du PEL dans le cadre de l’achat de parts de Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) à vocation d’habitation.

publicité

En outre, il est impératif de détenir le PEL pendant au moins 4 ans et le CEL pendant au moins 18 mois. Ces conditions garantissent que seuls les épargnants engagés dans la durée peuvent bénéficier des avantages de ces livrets d’épargne dans le contexte d’un projet immobilier. En résumé, les PEL et CEL se positionnent comme des outils financiers intéressants pour optimiser le financement d’un projet immobilier tout en réduisant les coûts associés.

 

Écris par Laura Laura