Crédits d’impôt: Comment bien déclarer les dons faits à des associations en 2023 ?

Découvrez les cases appropriées pour déclarer vos dons et bénéficier des crédits d’impôt correspondants.

Crédits d’impôt Comment bien déclarer les dons faits à des associations en 2023

Optimisez vos avantages fiscaux grâce à une déclaration d’impôt correcte de vos dons aux associations et organismes caritatifs.

Déclaration d’impôt :  dons aux associations  !

Vous souhaitez faire une déclaration d’impôt sur les dons que vous avez effectués à une association, aux pompiers ou à tout autre organisme d’intérêt général au cours de l’année 2023 ? Il est crucial de remplir votre déclaration de revenus afin de bénéficier des avantages fiscaux auxquels vous avez droit. Cet article vous guidera dans ce processus pour que vous puissiez déclarer vos dons correctement, évitant ainsi les erreurs potentielles.

Sachez que les sommes d’argent données à des associations ou à des œuvres ne sont pas automatiquement incluses dans la déclaration de revenus du ménage. Et ce, contrairement à la plupart des revenus provenant du travail ou du patrimoine. Si vous avez effectué de tels dons, vous devez donc les répertorier avant de les mentionner dans votre déclaration d’impôt. Que ce soit en ligne ou sur papier, sur les formulaires 2042 et 2042 RICI.

Les dons à mentionner sur les formulaires 2042 et 2042 RICI

En fournissant les informations mentionner précédemment, vous permettez à l’administration fiscale de calculer le montant de l’impôt dû par votre foyer fiscal ou, à l’inverse, le montant qui vous est dû. Étant donné qu’il s’agit d’un crédit d’impôt et non d’une réduction d’impôt, il est tout à fait possible de recevoir un remboursement de la part de la Direction générale des finances publiques (DGFiP), après déduction de l’éventuelle avance perçue mi-janvier.

En effet, les ménages ayant déclaré des dons à des associations et d’autres dépenses éligibles à un crédit ou à une réduction d’impôt en 2023 ont reçu une avance de la part du Trésor public en début d’année 2024. Cette avance correspondait à 60 % du montant des crédits et réductions d’impôt obtenus au titre des revenus de 2022.

Déclaration d’impôt sur les dons aux associations: cases 7UD, 7UF 

Tous les dons ne doivent pas être additionnés ensemble. En effet, il est parfois nécessaire de les mentionner dans des cases distinctes. Et ce, selon le type de projet ou d’association soutenu. Ainsi, la case 7UD est réservée aux sommes d’argent données à des organismes d’aide aux personnes en difficulté, tels que les Restos du cœur, le Secours populaire ou la Croix-Rouge. L’avantage fiscal correspond à 75 % du montant du don, dans la limite de 1 000 euros ! Cela représente un crédit d’impôt maximal de 750 euros.

Au-delà de 1 000 euros de dons, l’administration fiscale calcule automatiquement l’avantage fiscal à un taux de 66 %. Ce taux s’applique également aux dons faits à d’autres organismes d’intérêt général. Mais aussi aux associations d’utilité publique. Puis, il s’applique aussi aux candidats aux élections. Par exemple, la Ligue contre le cancer, Plan international ou la SPA relèvent de cette catégorie. Mais également, les dons correspondants doivent être indiqués dans la case 7UF.

Les cases 7UJ et 7UH : déclaration d’impôt sur les dons aux associations

Si vous avez donné de l’argent à des associations œuvrant pour la sauvegarde du patrimoine religieux, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 75 % dans la limite de 1 000 euros donnés, et ce, jusqu’en 2025. Ces dons doivent être mentionnés dans la case 7UJ. Enfin, les dons faits aux partis politiques, en dehors du contexte des élections, doivent être déclarés dans la case 7UH. En fait, ils donnent droit à un crédit d’impôt de 66 %. La limite est de 7 500 euros par personne et par an, et de 15 000 euros par foyer fiscal et par an.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.