De salarié à indépendant, quel est l’impact du changement de statut sur la pension

Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les effets d’un changement de statut sur votre pension de retraite

De salarié à indépendant, quel est l’impact du changement de statut sur la pension

N’oubliez pas que le changement de statut peut avoir un impact et répercussion sur votre pension de retraite. En effet, les retraités peuvent perdre jusqu’à 50 % de leurs revenus. En plus, cela peut aller jusqu’à 60 % pour les travailleurs indépendants. Cela est d’après le Conseil d’Orientation des Retraites. Mais vous pouvez contrer cet effet négatif de changement de statut. On va vous donner et expliquer tout sur le fonctionnement du système de retraite en France. Comme les spécificités pour les travailleurs indépendants, les solutions pour vous protéger. Mais aussi les raisons des incertitudes et débats sur les retraites en France.

publicité

Impact du changement de statut sur la pension

Tout d’abord, le système de retraite en France repose sur deux éléments obligatoires. Les régimes complémentaires obligatoires et le régime général. Ensuite, le régime général est géré par l’Assurance retraite et permet. Celle-ci permet de calculer le montant de la pension à partir de l’âge de 62 ans, avec 172 trimestres validés. La pension est calculée en prenant en compte la moyenne de votre revenu sur les 25 meilleures années de votre vie professionnelle.

publicité

Sachez que le taux de la pension est de 50 %. Mais il faut valider tous les trimestres et ce taux initial sera réduit si tous les trimestres ne sont pas validés. De plus, le montant maximum de pension est plafonné à 1 833 € par mois. Même pour ceux qui ont gagné plus de 5 000 € par mois. Mais grâce au régime général, vous pouvez prendre votre retraite dès vos 64 ans. Cependant, il faut que votre validé tous les trimestres. En outre, le calcul du montant de la pension dépend de la moyenne de votre revenu. Cela est vu sur les 25 meilleures années de votre vie professionnelle (tout statut confondu).

publicité

Il y a aussi le régime complémentaire obligatoire. Celle-ci est gérée par des partenaires sociaux et permet d’obtenir des points convertis en numéraire à la retraite. Les travailleurs indépendants cotisent à d’autres régimes complémentaires obligatoires, en fonction de leur statut. Les régimes ne fonctionnent pas en validant des trimestres. Mais ils permettent d’acquérir des points pour la retraite. Les travailleurs indépendants n’ont pas d’actions particulières à mettre en place de leur côté.

publicité

Changement de statut : les spécificités de la retraite pour les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants cotisent à la retraite sous certaines conditions en fonction de leur statut. Les TNS (entrepreneur individuel, gérant d’EURL, gérant majoritaire de SARL, ou encore associé de SNC) doivent percevoir un revenu minimum de 1 690,50 €. Les assimilés salariés (SASU, SAS) doivent percevoir un salaire minimum de 1 690,50 €. Les micro-entrepreneurs exerçant une activité libérale non réglementée soumise aux BNC doivent respecter un minimum de chiffre d’affaires pour valider des trimestres de retraite.

publicité

Les travailleurs indépendants n’ont pas de plan épargne retraite (PERCO, PERP, etc.). Celle-ci est mise en place par leur employeur, comme c’est le cas pour les salariés. C’est à eux de mettre en place leur propre protection au-delà des régimes obligatoires. Alors, pour se protéger efficacement contre les pertes de revenus à l’âge de la retraite, les travailleurs indépendants peuvent envisager plusieurs solutions. Notamment la souscription à des solutions complémentaires volontaires pour compenser les revenus minimums.

publicité

Pourquoi y a-t-il tant d’incertitudes et de débats sur les retraites en France ?

En effet, la retraite en France suscite de nombreux débats et d’incertitudes. Mais cela peut s’expliquer par l’allongement de l’espérance de vie, qui augmente le temps passé à la retraite. Mais aussi, l’évolution du ratio travailleurs actifs/retraités. En plus, le système de retraite actuel a été conçu pour des travailleurs qui restaient salariés toute leur vie. C’est-à-dire, des personnes qui restent dans la même entreprise ou qui étaient indépendantes toute leur vie. Cependant, ce mode de travail ne correspond plus à la réalité du monde du travail actuel. Ces évolutions créent un décalage et une tension entre les institutions et le terrain.

publicité

Comment assurer votre sécurité financière en tant que travailleur indépendant ?

Afin de garantir une sécurité financière à l’âge de la retraite, les travailleurs indépendants doivent cotiser à titre individuel pour compenser. Pour éviter les impacts sur votre pension de retraite si vous changez de statut. Alors, il est crucial de tenir compte des impacts d’un changement de statut sur votre pension de retraite. N’oubliez que vous pouvez vous protéger en cotisant à titre individuel. De plus, vous pouvez aussi investir pour le futur.

publicité

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.