Decathlon : ce spectaculaire plan secret stratégique de la marque pour s’attaquer à ses concurrents

La marque française Decathlon risque de disparaître définitivement, et on vous explique pourquoi.

Decathlon ce spectaculaire plan secret stratégique de la marque pour s’attaquer à ses concurrents

Une réduction du nombre des marques Decathlon est dans l’ordre du jour ! Et la situation ne s’améliore pas.

publicité

Decathlon : vers une réduction du nombre des marques !

Cet été, la chaîne sportive Decathlon se prépare au régime amaigrissant. En effet, le groupe, prévoit l’enlèvement de trente marques, rapporte Challenges. Rappelons que le groupe a présenté son plan stratégique quinquennal au comité du groupe le vendredi 7 juillet. Sur les cinquante marques actuellement en vente dans ses marques, seules 12 devraient subsister. Il s’agit d’une réduction des marques, qui est inévitable de Decathlon.

publicité

Parmi les marques appelées à disparaitre, nos collègues citent : Artengo (sport de raquette), Wedze (ski), Elops (vélo), Olayan (surf), Fouganza (équitation). Puis, Nyamba (Pilate) ou encore Sandever (beach tennis). Ainsi, ces derniers seront donc absorbés par les 12 marques leaders suivantes : Quechua (plein air), Domyos (fitness et sport de combat), Tribord (sport d’eau). Puis, Btwin (mobilité douce) Kipsta (sport d’équipe). Ensuite, Inesis (sport de précision), Caperlan (sport de plein air, équitation), Solognac (chasse), Van Rysel (vélo haut de gamme et route). Enfin, Kiprun (course à pied), Simond (alpinisme) et la marque Decathlon raffermie autour des multisports.

publicité

Simplification de la lecture et de la compréhension 

Cette baisse radicale survient à un moment où le groupe a développé près de 50 sports depuis 2019. Pour chaque marque de référence ou sous-marque. Quatre ans plus tard, on dirait que cette stratégie a échoué. Selon un cadre, »Les résultats sont là, mais nous avons perdu des économies. La création de 49 marques est un processus trop fastidieux, sans oublier le défi logistique d’un portefeuille aussi fragmenté. » Et maintenant, Decathlon est obligé de procéder à une réduction du nombre de ses marques.

publicité

Quant à la direction, elle confirme que « des efforts ont été déployés pour simplifier la lisibilité et la compréhension de nos produits par nos clients. » Malgré une augmentation de 12% en 2022, avec un chiffre d’affaires estimé à plus de 15 milliards d’euros, Decathlon a l’intention de se distinguer de ses concurrents. Par conséquent,  la compagnie, fondée en 1976 par Michel Leclercq dans le Nord, a le triple objectif. En effet, il s’agit d’être plus rentable, plus numérique, plus respectueux envers l’environnement.

publicité

 

publicité

Écris par Laura Laura