Déclaration de revenus 2023:  Découvrez les points sur lesquels vous devez faire attention

Ne faites pas votre déclaration de revenus au hasard : cela vous évitera de faire des erreurs inutiles. 

Déclaration de revenus 2023  Découvrez les points sur lesquels vous devez faire attention

Faites votre déclaration de revenus 2024 en bonne et due forme pour éviter d’éventuelles sanctions. Soyez attentif face à ces points très importants. 

publicité

Déclarations de revenus 2024 : il est temps de s’y pencher

La période de déclaration des revenus est un moment fatidique pour tous les contribuables. Cette année, les déclarations de revenus commencent le 11 avril 2024. Valérie Sebbag nous livre des conseils essentiels. Elle met en lumière l’importance de prêter attention à certains détails lors de la déclaration. Parmi eux, la location meublée, la déclaration des biens immobiliers, et la contribution exceptionnelle sur les hauts revenus se démarquent. Suivre ces conseils peut aider à éviter des erreurs courantes.

publicité

Ne manquez pas ces dates clés sous aucun prétexte

Les dates limites de déclaration varient selon votre lieu de résidence. Pour les départements 1 à 19 et pour ceux qui ne résident pas en France, la date limite est le 23 mai 2024. Pour les départements 20 à 54, y compris la Corse, c’est le 30 mai. Les départements 55 à 976 ont jusqu’au 6 juin. Si vous préférez envoyer votre déclaration sur papier, vous avez jusqu’au 21 mai. Ne ratez pas ces dates pour faire votre déclaration de revenus en 2024 afin d’éviter toute sanction.

publicité

Déclaration de revenus en 2024 : Il y a toujours des exceptions

Cette année, les dons à certaines fondations bénéficient d’une réduction d’impôt plus généreuse. Par exemple, les dons faits à la Fondation du patrimoine pour le patrimoine immobilier religieux peuvent réduire vos impôts de 75% jusqu’à 1.000 euros. Concernant la location meublée, les règles de 2022 restent en place pour 2023. Cela signifie que vous pouvez déclarer vos revenus locatifs comme l’année précédente, sans vous soucier des modifications prévues. Mais en tout cas, faites bien votre déclaration de revenus pour 2024. 

publicité

Quid des hauts revenus et des biens immobiliers ?

Si vos revenus dépassent certains seuils, vous pourriez devoir payer une contribution exceptionnelle. Pour un célibataire, ce seuil commence à 250.001 euros. Il y a des taux différents en fonction de vos revenus, allant jusqu’à 4%. Si c’est la première fois que vous dépassez ce seuil à cause d’un revenu exceptionnel, un lissage peut s’appliquer pour réduire l’impact. N’oubliez pas non plus de mettre à jour la déclaration de vos biens immobiliers si leur statut change ou en cas d’acquisition d’un nouveau bien. Faites bien votre déclaration de revenus en 2024 pour éviter toute sanction. Préparez bien tous vos documents et soyez attentif à tous les détails. 

publicité

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.