Déclaration d’impôts 2024 : Ces 3 arnaques les plus courantes dont vous devez vous méfier

La période de déclaration de revenus est une période sensible où les escrocs redoublent d’efforts pour tromper les contribuables. Découvrez comment vous prémunir contre ces arnaques.

Déclaration d'impôts 2024 : Ces 3 arnaques les plus courantes dont vous devez vous méfier

Chaque année, lors de la déclaration des impôts sur les revenus, les tentatives d’arnaque se multiplient. Soyez vigilant et suivez nos conseils pour sécuriser vos données fiscales.

Les méthodes d’arnaque pendant la déclaration de revenus

Chaque année, lors de la période de déclaration de revenus, de nombreux contribuables font face à des tentatives d’arnaque par courriels, SMS et appels téléphoniques. Ces escroqueries visent à tromper les gens en se faisant passer pour le fisc ou des agents des impôts. L’objectif principal est de récupérer les coordonnées bancaires des victimes. Pour éviter de tomber dans ces pièges, il est essentiel de connaître les signes distinctifs de ces fraudes. Ensuite, il est aussi important  de suivre quelques conseils simples.

Les alertes de la Direction générale des Finances publiques (DGFiP)

En cette période de déclaration de revenus pour l’année 2024, la DGFiP met en garde contre la circulation de messages frauduleux. Ces courriels et SMS usurpent l’identité de l’administration fiscale. Certains messages promettent un remboursement ou une prime. Tandis que d’autres demandent de mettre à jour rapidement des informations personnelles ou professionnelles. Il est crucial de se rappeler que ces messages sont faux et qu’ils font partie de ce qu’on appelle le « phishing » ou hameçonnage. L’objectif est de convaincre les gens de partager leurs coordonnées bancaires pour vider leurs comptes. Ainsi, face à l’approche les dates de la déclaration des impôts, il faut extrêmement faire attention aux arnaques.

Déclaration d’impôts : Les types arnaques courantes

Parmi les arnaques les plus courantes des déclarations d’impôts, on trouve les faux courriels de remboursement d’impôt. En fait, les escrocs crédibilisent leur message en indiquant un montant précis, souvent non rond, comme 218,80 € ou 498,87 €. De plus, certains courriels menaçants exigent le paiement d’arriérés d’impôts. Ils accusent le destinataire de fraude fiscale et utilisent des menaces telles que l’intervention d’un huissier, des amendes élevées ou même une peine de prison. Les courriels malveillants ont souvent l’apparence officielle de la DGFiP, du site impots.gouv.fr ou du ministère des finances. Ils peuvent contenir des notifications ou des formulaires en ligne imitant des documents officiels pour tromper la victime et lui voler ses identifiants de connexion.

Arnaques à la déclaration d’impôt : Les SMS frauduleux et les précautions à prendre

En plus des courriels, les escrocs utilisent également des SMS pour arnaquer les gens. De plus en plus de ménages reçoivent des messages frauduleux concernant des amendes pour stationnement irrégulier. Ces SMS, portant souvent la mention « AMENDES.GOUV », informent les destinataires qu’ils ont une amende impayée et les incitent à régulariser leur situation en utilisant un lien fourni. Pour se protéger contre ces fraudes, il est essentiel de rester vigilant ! Il est aussi crucial de ne jamais partager ses informations bancaires ou ses identifiants de connexion en réponse à un courriel ou un SMS suspect. Il est recommandé de vérifier l’authenticité des messages reçus en contactant directement l’administration fiscale ou en visitant leur site officiel.

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .