Découvrez ces 3 changements que les Français réclament pour leur compte épargne

D’après un sondage de Yougov pour MoneyVox, les Français réclament pas mal de changements au niveau de leur épargne. Les voici.

Découvrez ces 3 changements que les Français réclament pour leur compte épargne

Un sondage mené par Yougov a permis de découvrir les changements réclamés par les Français sur leur épargne. Les détails.

publicité

L’un des changements réclamés par les Français pour leur épargne : la réévaluation des plafonds du Livret A et du LEP

Récemment, Yougov a fait un sondage pour MoneyVox. Grâce à cela, on a pu connaître les désirs des Français concernant leur épargne. 67% d’entre eux veulent une réévaluation du Livret A et 68% pour celle de LEP.

publicité

Pour rappel, le taux d’intérêt du Livret A varie chaque semestre en fonction de l’inflation. Alors que ce taux vient de monter à 3% il y a peu, son plafond est rarement réévalué. La dernière fois qu’on a fait monter la somme maximale de ce livret d’épargne, c’était en 2013, sous la présidence de François Hollande. À cette époque, le plafond était passé de 15 300 à 22 950 euros. Depuis, il n’a plus changé.

publicité

D’un autre côté, le plafond du Livret d’épargne populaire n’a pas non plus été réévalué depuis 2002. Ainsi, le montant maximum qu’on peut déposer est de 7 700 euros.

publicité

Pourtant, face à l’inflation, cette absence de réévaluation du plafond fait perdre le pouvoir d’achat aux Français. D’ailleurs, selon Insee, il aurait fallu augmenter le plafond du Livret A à 25 845,86 euros en 2022 afin de compenser la hausse des prix de 2013.

publicité

Toutefois, ces changements réclamés par les Français pour leur épargne engendrent des conséquences. Rappelons qu’en 2021, le solde moyen d’un Livret A, était de 5 800 euros, d’après les sources de l’OER. 52% de ce livret d’épargne a un solde moins de 1500 euros tandis que 8% des Livrets A ont un solde supérieur au plafond de 22 950 euros. Ainsi, seuls ces 8% pourront donc bénéficier de cette réévaluation si jamais on la met en place.

publicité

L’abattement en cas de donation

Parmi ces changements réclamés par les Français pour leur épargne, la réévaluation du montant de l’abattement en cas de donation. Pour rappel, on peut donner jusqu’à 100 000 euros à un enfant tous les 15 ans, sans prendre en charge les frais de donation. Grâce à cela, nous pouvons anticiper la succession tout en profitant d’un cadre fiscal privilégié.

publicité

Toutefois, ce plafond est très petit si l’on compare à celui de 2007. En effet, pendant sa présidence, sous l’intermédiaire de la loi TEPA, Nicolas Sarkozy a estimé cette somme à 150 000 euros. Un montant qui est monté jusqu’à 159 325 euros en 2012, après qu’on l’ait indexé sur l’inflation. Le plafond a ensuite diminué à 100 000 euros lorsque François Hollande a été élu président de la République.

publicité

57% des Français veulent donc qu’on revoie cette somme. 14% veulent une réévaluation de 150 000 euros, 20%, à 200 000 euros et 23%, à plus de 200 000 euros.

Une réévaluation au niveau de la garantie des dépôts et de l’assurance-vie

En France, la garantie des dépôts est estimée à 100 000 euros depuis 2010. Un montant qui ne semble pas satisfaire les Français. En effet, le sondage de Yougov pour MoneyVox montre que 49% des Français veulent qu’on augmente la somme de cette garantie.

De même, ils veulent aussi qu’on réévalue le seuil de l’assurance-vie qui s’élève à 700 000 euros par assuré et par compagnie d’assurance.

Reste à savoir si ces changements réclamés par les Français pour leur épargne seront pris en compte par les responsables.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.