Découvrez combien il fallait gagner en 2023 pour ne rien payer en 2024

Grâce au seuil de revenus non-imposable, beaucoup de personnes évitent de perdre de l’argent pour faire des économies considérables durant cette année 2024.

Découvrez combien il fallait gagner en 2023 pour ne rien payer en 2024

Chaque année, faire la déclaration de revenus est un moment de stress pour beaucoup de Français. Cependant, si vos revenus se trouvent dans les seuils de revenus non-imposables en 2024, vous pouvez faire des économies. Parce que vos revenus ne subiront pas d’impôts s’ils se trouvent dans cette catégorie. Cela pourrait être très bénéfique pour vous durant cette année 2024. 

publicité

Seuils de revenus non-imposables en 2024

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) a publié des seuils de recouvrement cruciaux. À noter que ces seuils sont basés sur les revenus de 2023. Ils donnent la possibilité à certaines personnes de ne pas payer d’impôts sur leurs revenus. En effet, grâce aux seuils de revenus non-imposables en 2024, certaines personnes feront des économies. Toutefois, si vos revenus sont dans ce seuil, cela ne veut pas dire que vous n’allez pas payer toutes les taxes. Effectivement, il y a des taxes indirectes qui doivent être toujours payées même si vos revenus sont non-imposables en 2024. Les taxes concernées sont la TVA et la CSG.

publicité

Les calculs de l’impôt sur le revenu en France sont régis par un principe de progressivité. C’est-à-dire que le montant d’impôt augmente avec le revenu. Cependant, grâce à la décote, les charges fiscales de certains contribuables sont réduites. Pour voir si vos revenus sont non-imposables, utilisez un simulateur, comme celui du Trésor public. Cela va vous permettre de voir rapidement si vous êtes concernés et de planifier votre budget en conséquence. 

publicité

Il est important de connaître les seuils de revenus non-imposables chaque année, même s’il est souvent très méconnu. Cela va vous permettre de voir la frontière entre l’imposition et la non-imposition en France. À rappeler que ces seuils sont basés sur les revenus de l’année précédente. Cela signifie que les seuils de revenus de 2024 sont basés sur vos revenus en 2023. Par ailleurs, ces seuils sont importants pour déterminer la charge fiscale des contribuables. Alors, connaître ce seuil permet de mieux planifier votre budget, et de même réduire votre charge fiscale. 

publicité

Optimisation fiscale 

Connaître les seuils de revenus non-imposables permet de réduire vos dépenses. Mais il faut adopter des stratégies et prendre des mesures pour l’optimisation fiscale. D’ailleurs, il y a des moyens légaux pour réduire le revenu imposable pour rester en deçà des seuils de recouvrement. Par exemple, il a les déductions fiscales pour les dépenses professionnelles ou les investissements dans des produits d’épargne défiscalisés. Ces déductions peuvent être des outils efficaces pour réduire le revenu imposable. Il y a aussi la planification de la succession qui permet de transférer une partie du patrimoine familial à des membres de la famille pour réduire les impôts futurs. Cependant, il est impératif de respecter les lois dans cette optimisation fiscale. D’ailleurs, les autorités surveillent de près les tentatives d’évasion fiscale ou d’abus de dispositifs fiscaux. Les contribuables doivent donc être prudents et s’assurer de respecter les réglementations en vigueur à la lettre. 

publicité

Seuils de revenus non-imposable en 2024 : impact social

Les seuils de revenus non-imposables ont également un impact social considérable. En effet, la règle fiscale joue un rôle important pour répartir des richesses et pour lutter contre les inégalités. Car les seuils de recouvrement garantissent que les travailleurs modestes ne payent pas trop d’impôts. De plus, il assure aussi que les personnes plus aisées contribuent équitablement au financement des services publics.

publicité

Cependant, malgré les efforts qui visent à rendre le système fiscal plus équitable, des inégalités persistent. En effet, il y a toujours des personnes riches qui arrivent à contourner les règles fiscales pour éviter les impôts. Tandis qu’il y a des personnes en difficulté financière qui payent trop d’impôts. Pour remédier à ces inégalités, des réformes fiscales progressives sont nécessaires, on pourrait ajuster les tranches d’imposition. L’objectif de cet ajustement est de permettre à ce que les personnes riches payent plus d’impôts. 

publicité

Les changements à venir

Comprenez que si les règles fiscales changent, il est aussi probable que les seuils de revenus, non-imposables, subissent aussi des ajustements. En plus, les autorités fiscales peuvent changer périodiquement ces seuils pour s’adapter à l’inflation. Mais aussi aux changements dans le coût de la vie et des objectifs de politique sociale. De plus, avec l’utilisation de la technologie et mondialisation les défis en matière de fiscalité deviennent de plus en plus difficile. Le gouvernement doit trouver des moyens de s’adapter à ces changements. Mais il ne faut surtout pas oublier de garantir que le système fiscal reste juste et efficace. 

publicité

Écris par Inès Denne