Découvrez la durée idéale d’une sieste, d’après un neurologue

De nombreuses personnes s’octroient une petite sieste en pleine journée, ce qui est tout à fait normal. Mais combien de temps doit-elle durer ? La réponse en bas.

Découvrez la durée idéale d’une sieste, d’après un neurologue

C’est une étape importante de la journée, mais quelle est la durée idéale pour faire une sieste. Un neurologue révèle tout.

publicité

Pourquoi doit-on faire une sieste ?

Dormir est certainement l’une des choses que l’être humain aime le plus faire. C’est à ce moment-là qu’on se déconnecte vraiment de tout. C’est ce qui permet également de faire disparaître toute la fatigue que l’on ressent tout au long de la journée. Ainsi, il est crucial d’avoir une bonne nuit de sommeil.

publicité

Seulement, cela ne suffit pas toujours pour rester éveillé et en pleine forme durant toute la journée.  Il n’est pas rare qu’on ressente le besoin de faire une sieste après le travail, par exemple, ou au moment même où on est au bureau. Sachez que cela est tout à fait normal, et n’a rien à voir avec la paresse.

publicité

Notre corps peut se fatiguer et réclame une petite sieste. À ce moment-là, écoutez-le car cela ne peut que vous être bénéfique. Pour cause, ce sommeil au bon milieu de la journée est utile pour améliorer les fonctions cognitives, à savoir la mémoire, la réactivité ainsi que la concentration.

publicité

De plus, la sieste est le sommeil qui aide à réguler le système cardio-vasculaire. Aussi, si vous vous sentez stressé, n’hésitez surtout pas à s’octroyer une bonne sieste pour lutter contre ce stress.

publicité

Les différents types de siestes

Avant qu’on aille plus loin, il convient de savoir tout ce qu’il faut retenir sur ce sommeil qu’on peut avoir en plein milieu de la journée. Le neurologue Marc Rey, président de l’Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV) l’a bel et bien confirmé : la sieste est « très importante ».

publicité

Il en a aussi profité pour révéler les deux différents types de sieste. Il s’agit de la sieste longue et de la sieste courte.

publicité

Pour ce qui est de la deuxième sieste, celle-ci est utile pour « restaurer ses systèmes d’éveils et sa vigilance », comme l’a révélé le neurologue. On peut notamment faire une sieste courte, lorsqu’on est resté concentré sur quelque chose pendant un bon bout de temps.

publicité

Car comme l’avait précisé l’expert, il est impossible de maintenir la même réactivité pendant plusieurs heures. À un moment de la journée, « le corps va avoir besoin de repas », ajoute-t-il.

Quelle est la durée idéale pour faire une sieste courte ?

Comme son nom l’indique, la durée de la sieste doit être courte. D’après le neurologue, il est essentiel de profiter d’une bonne sieste allant entre « 10 et 20 minutes ». Cela ne consiste pas uniquement à « générer du sommeil ».

La sieste courte est aussi utile pour « lâcher prise », comme l’a précisé Marc Rey. Au réveil, la personne doit se sentir mieux et bien apaisée, mais aussi « plus reposée ». Dans le cas où il ne ressent aucun de ces signes, il est primordial de raccourcir, mais non pas d’allonger, la durée de la sieste.

En d’autres termes, si vous ne vous sentez pas « plus reposé » après une sieste courte, alors, il faudra encore plus raccourcir la durée. Il est possible de la raccourcir à 5 minutes, comme l’a révélé Marc Rey.

Pour appuyer ses explications, il a pris l’exemple de l’artiste espagnol Salvador Dali. Ce dernier s’endormait sur son fauteuil avec une cuillère ou une fourchette à la main. Si l’un de ces objets tombait, il se réveillait immédiatement.

Quid de la sieste longue ?

Comme nous l’avons révélé, il existe aussi ce qu’on appelle la sieste longue. Dans ce cas-ci, la durée est donc plus longue. Et certaines personnes en ont besoin, ce qui signifie qu’elle est « en privation de sommeil », d’après Marc Rey.

Par exemple, vous n’avez pas dormi assez durant la nuit et vous décidez de rattraper le sommeil en dormant pendant longtemps au bon milieu de la journée. Cela peut durer environ 1h30 comme l’a précisé le spécialiste.

La plupart du temps, on pratique la sieste longue durant le week-end, car on n’a pas le temps durant toute la semaine. D’où le terme privation chronique sommeil. Et sachez que cela est tout à fait normal, d’après le neurologue.

En outre, la sieste, qu’elle soit longue ou courte, reste importante pour notre corps. Ne la négligez jamais car cela ne peut que vous être bénéfique. Cela vous aidera à améliorer votre concentration et à vous sentir bien. De même, c’est le meilleur et simple moyen pour lutter contre le stress.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .