Découvrez le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires de ‘l’année 1960 (partie 2)

Améliorez votre orthographe en écoutant le podcast « Dictée ! » . Replongez dans l’exercice redouté de la dictée et suivez les conseils de Madame l’orthophoniste pour éviter les erreurs courantes. Un rendez-vous unique à partager en famille pendant les vacances scolaires.

Découvrez le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires de ‘l'année 1960 (partie 2)

Le saviez-vous, le podcast « Dictée ! », vous offre l’opportunité de mettre votre orthographe à l’épreuve et de perfectionner vos compétences linguistiques. Dans cet article, nous vous présentons le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires de l’année 1960.  Vous pourrez tester votre orthographe à travers des dictées inédites et suivre la correction réalisée par Madame l’orthophoniste, une experte renommée dans le domaine. De plus, vous découvrirez ses astuces pratiques pour éviter les erreurs d’orthographe les plus courantes. Relevez le défi de la dictée et améliorez votre maîtrise de la langue française en écoutant « Dictée ! ».

publicité

Remettre la dictée au goût du jour

Plongeons-nous dans l’univers de « Dictée ! », un tout nouveau podcast captivant. Dans cet épisode, nous allons relever les défis de la dictée du certificat d’études primaires de l’année 1960, qui provient d’un livre intitulé « L’automne dans les bois » écrit par l’auteur talentueux André Theuriet. Êtes-vous prêt à découvrir si vous avez réussi à faire un sans-faute ? Et si nous modernisions la dictée pour qu’elle soit amusante et intéressante ? Ce podcast révolutionnaire vous invite à tester votre orthographe en vous lançant dans l’exercice redouté de la dictée. C’est un rendez-vous unique à savourer seul ou en famille lors des vacances scolaires. Dans l’épisode précédent, nous vous avons présenté une dictée extraite du certificat d’études primaires de 1960. C’était le deuxième extrait de la nouvelle captivante « L’automne dans les bois » écrite par l’auteur talentueux André Theuriet. Maintenant, il est temps de mettre votre stylo de côté et de découvrir la correction !

publicité

Dans cette partie passionnante, nous allons passer en revue chaque phrase de la dictée et expliquer les erreurs fréquemment commises. Effectivement, le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires en 1960 est disponible ici. Madame l’orthophoniste nous donne une astuce simple pour ne pas se tromper : « siennes » commence par un S, tout comme « ses ». Ensuite, Madame l’orthophoniste partagera également ses astuces pour éviter les erreurs les plus courantes. Par exemple, dans la phrase « comme le visage d’une jeune fille à qui le froid fait monter le sang aux joues », il faut mettre un accent sur le « à » car ce n’est pas le verbe « avoir ». Une astuce mnémotechnique consiste à remplacer le verbe par « avait » dans la phrase. Si cela ne fonctionne pas, il faut mettre un accent.

publicité

La correction de la dictée du certificat d’études primaires en 1960 par Madame l’orthophoniste !

Madame l’orthophoniste, une orthophoniste renommée, influenceuse en orthographe et auteure du livre « Madame l’orthophoniste efface toutes vos fautes d’orthographe », nous livre son corrigé et ses astuces pour éviter les fautes d’orthographe. Dans cette partie, nous passons en revue les différentes phrases de la dictée et expliquons les erreurs courantes. En effet, on va vous dévoiler le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires en 1960. Par exemple, dans la phrase « En hiver, ses pousses sveltes s’empourprent », il fallait écrire « ses » au lieu de « ces » pour indiquer la possession. Madame l’orthophoniste nous donne une astuce simple pour ne pas se tromper : « siennes » commence par un S, tout comme « ses ».

publicité

Les astuces de Madame l’orthophoniste

Madame l’orthophoniste partage également des astuces pour éviter les erreurs fréquentes. Par exemple, dans la phrase « comme le visage d’une jeune fille à qui le froid fait monter le sang aux joues », il faut mettre un accent sur le « à » car ce n’est pas le verbe « avoir ». Une astuce mnémotechnique consiste à remplacer le verbe par « avait » dans la phrase. Si cela ne fonctionne pas, il faut mettre un accent.

publicité

Madame l’orthophoniste explique aussi la règle de l’infinitif pour les verbes, comme dans le cas de « monter ». Pour déterminer s’il faut écrire « é » ou « er », il suffit de remplacer le verbe par un autre verbe à l’infinitif. Si cela fonctionne, il faut écrire « er ». Donc, il faut comprendre cela pour comprendre le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires en 1960.

publicité

Les règles subtiles de l’orthographe

Dans cette dernière partie, Madame l’orthophoniste aborde des règles subtiles de l’orthographe. Par exemple, elle explique pourquoi le mot « sang » s’écrit avec un G à la fin. Elle suggère de penser aux mots de la même famille, comme « sanguin », qui contient également un G à la fin. Puis, Madame l’orthophoniste clarifie également les exceptions, telles que « susurrement », qui s’écrit avec un seul S malgré la règle du son ZZZ entre deux voyelles. Elle mentionne que « susurrement » et « susurrer » viennent du latin et ont conservé leur prononciation initiale.

publicité

Enfin, Madame l’orthophoniste explique pourquoi le mot « doux » s’écrit avec un seul R et deux S. Elle rappelle la règle selon laquelle le E fait le son È devant deux S, deux L, deux R, et ainsi de suite. En écoutant le podcast Dictée ! Et en suivant les conseils de Madame l’orthophoniste, vous pouvez améliorer votre orthographe et éviter les pièges courants de la langue française. Alors, êtes-vous prêt(e) à relever le défi de la dictée et à perfectionner votre orthographe ? Vous pouvez ensuite consulter le corrigé de la dictée du certificat d’études primaires en 1960.

publicité

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .