Découvrez les 10 pays où le taux de divorce est le plus élevé

Les divorces sont de plus en plus fréquents de nos jours. Dans certains pays, le taux est même devenu très impressionnant. 

Découvrez les 10 pays où le taux de divorce est le plus élevé

Découvrez les 10 pays qui enregistrent le taux de divorce le plus élevé en France. Il faut dire que divorcer est de plus en plus commun de nos jours. 

Divorce : Son taux est le plus élevé dans ces pays

Depuis à peu près 20 ans, le nombre de divorces par an se situe en moyenne autour de 120 000. Cette statistique montre à quel point le divorce est devenu courant. Depuis 2004, ce nombre ne cesse de fluctuer, atteignant parfois des pics. Cependant, une baisse notable survient à partir de 2017, où l’on compte en moyenne 75 000 divorces par an. Cette diminution s’explique principalement par le déclin du nombre de mariages dans le pays. En effet, moins de mariages signifient moins de divorces. 

De plus, la simplification des procédures de divorce joue également un rôle dans cette tendance. Auparavant, un divorce nécessitait une décision judiciaire. Mais depuis 2017, il est possible de procéder à un divorce par consentement mutuel devant un notaire. Cette évolution législative rend le processus moins complexe et plus rapide. Mais quel est le pays où le taux de divorce est le plus élevé ? 

Divorce : Qu’en disent les statistiques ? 

La France se positionne à la 39e place mondiale avec 1,9 divorce pour 1 000 habitants. Ce classement varie selon les critères utilisés. On peut mesurer le nombre de divorces par rapport au nombre de mariages en une année. D’un autre côté, on peut aussi mesurer le nombre de divorces par 1 000 habitants sur une année. Ces mesures révèlent les différences dans les tendances du divorce entre les pays. Parmi les nations avec le taux de divorce le plus élevé, on trouve la Russie, la Biélorussie et Gibraltar, avec des taux nettement supérieurs à ceux de la France.

Les changements législatifs ont des impacts sur le taux de divorce dans certains pays

Maintenant, vous connaissez les trois pays où le taux de divorce est le plus élevé. Pour la France, le changement dans la législation en 2017 a marqué un tournant. La loi de modernisation de la justice a introduit la possibilité d’enregistrer les divorces chez un notaire. Cela a contribué à la diminution du nombre de divorces enregistrés. Le taux de divorce est passé de 54% en 2016 à 46% à partir de 2017. Il est important de noter que cette baisse s’explique en partie par le fait que les divorces enregistrés chez le notaire ne sont pas inclus dans les statistiques officielles. 

Comment le mariage et le divorce évoluent actuellement ? 

En dépit d’une légère hausse entre 2016 et 2017, le nombre de mariages en France reste historiquement bas. Cette tendance s’explique par l’attrait croissant pour d’autres formes d’union, telles que le PACS et l’union libre. En 2017, 186 000 PACS ont été enregistrés. Le taux de divorce varie également selon les régions, avec une tendance plus marquée dans les grandes villes comme Paris, Marseille et Nice. Les taux sont plus faibles dans les zones rurales comme la Bretagne et la Lozère. Mais la France ne figura pas encore parmi les pays où le taux de divorce est le plus élevé. 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .