Découvrez pourquoi le PER est avantageux pour les taux d’imposition de 30% et plus !

Décortiquons le fonctionnement du Plan d’Épargne Retraite (PER), successeur du PERCO et du PERP. Ce dispositif, conçu pour l’épargne à long terme, offre des avantages fiscaux significatifs, notamment une déduction des versements du revenu imposable.

Découvrez pourquoi le PER est avantageux pour les taux d’imposition de 30% et plus !

Explorez les avantages du PER et sa relation étroite avec les taux d’imposition de 30%. Cet article démystifie les tenants et aboutissants du Plan d’Épargne Retraite ! Soulignant son attrait fiscal pour les contribuables affichant des taux d’imposition de 30% et plus.

publicité

Plan d’Épargne Retraite (PER) et son fonctionnement

Le Plan d’Épargne Retraite, communément appelé PER, s’impose comme l’un des choix privilégiés des investisseurs avertis. Issu de la loi Pacte, ce produit financier se distingue par son attrait ! En particulier pour les contribuables soumis à des taux d’imposition élevés, dépassant les 30%. Mais pourquoi ce succès ? Pour répondre à cette question, il est essentiel de plonger dans la mécanique de fonctionnement du PER. Remplaçant le PERCO, le PERP, ainsi que d’autres contrats tels que les contrats Madelin, le Plan d’Épargne Retraite se profile comme un dispositif d’épargne à long terme. Vous avez la latitude d’y effectuer des versements à votre gré, adaptés à votre situation financière.

publicité

En contrepartie de ces versements, les montants accumulés sont réinvestis ! Que ce soit via des unités de compte ou des fonds euros ! Selon les rendements que vous visez. Notons que la gestion de votre compte peut être confiée à un gestionnaire ou réalisée en autonomie ! Et ce, en fonction de vos préférences. En règle générale, les fonds accumulés ne sont disponibles qu’au moment de votre départ à la retraite.

publicité

Les avantages fiscaux du PER pour les contribuables et le taux d’imposition de 30% !

L’atout majeur du PER réside dans ses implications fiscales. Plus précisément, les versements effectués peuvent être déduits de votre revenu imposable ! Entraînant ainsi une réduction significative de l’impôt sur le revenu. Cependant, cette opportunité fiscale n’est pas recommandée pour les contribuables peu imposés ou non imposables. Pour tirer pleinement profit de la déduction fiscale offerte par le PER, il est nécessaire d’avoir un taux marginal d’imposition (TMI) d’au moins 30%. Gilles Belloir, directeur d’un courtier en ligne, souligne que l’examen du Plan d’Épargne Retraite devrait débuter dès que le contribuable atteint cette tranche marginale d’imposition.

publicité

En fait, les versements déduits du revenu imposable sont soumis au barème de l’impôt sur le revenu lors de la liquidation du capital. À noter que les revenus à la retraite étant généralement moins élevés que ceux perçus pendant la vie active ! Le TMI diminue également. Par exemple, une tranche marginale d’imposition de 30% peut chuter à environ 11% à la retraite. Ce sont notamment les avantages du PER et du taux d’imposition 30 %

publicité

Un intérêt fiscal à la retraite et conseils pour optimiser les retraits du PER

Cette baisse du TMI à la retraite offre un intérêt fiscal substantiel lors du déblocage du Plan d’Épargne Retraite. La taxation des plus-values et des intérêts issus du PER est alors établie à 30% ! Ce qui confère un avantage fiscal significatif. Pour maximiser les bénéfices lors du déblocage du PER, il est préconisé de planifier vos retraits par tranches. Cette approche astucieuse vise à éviter une augmentation brusque de votre revenu imposable. Il est crucial de noter que des rachats substantiels peuvent avoir l’effet inverse ! Faisant passer le TMI de 11% à 30%.

publicité

Il est à souligner que si votre TMI demeure à 11%, opter pour un autre placement est plus judicieux ! Effectivement, l’intérêt fiscal du PER devient moins avantageux dans cette tranche marginale d’imposition.Cependant, le PER présente beaucoup d’autres avantages, y compris le taux d’imposition à 30%.

publicité

Les avantages du PER et le taux d’imposition de 30% : Conclusion sur l’intérêt fiscal 

En conclusion, le Plan d’Épargne Retraite émerge comme un instrument financier attrayant ! Surtout pour les investisseurs soumis à des taux d’imposition de 30% et plus. Grâce à ses avantages fiscaux, notamment la déduction des versements du revenu imposable, le PER offre une opportunité de réduction significative de l’impôt sur le revenu. La diminution du TMI à la retraite accroît davantage l’attrait fiscal du PER, avec une taxation des plus-values et des intérêts à un taux fixe de 30%. Toutefois, la stratégie de retrait par tranches s’avère cruciale pour éviter des impacts fiscaux indésirables.

publicité

En somme, le PER se présente comme une option judicieuse pour ceux qui aspirent à optimiser leur situation fiscale ! Mais il est impératif de l’envisager avec discernement en fonction de son taux marginal d’imposition. Ce dispositif d’épargne retraite, né de la loi Pacte, s’inscrit comme une réponse adaptée aux besoins des investisseurs ! Cherchant à concilier rentabilité financière et avantages fiscaux.

 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.