Démence : comment prévenir le risque ? 5 habitudes à adopter au quotidien

Des chercheurs ont identifié cinq facteurs de mode de vie pour réduire les risques de démence. Apprenez-en plus ici !

Démence Quels sont les moyens de prévention contre le risque 5 astuces pour adopter de bonnes habitudes au quotidien

Saviez-vous que vous pouvez agir dès maintenant pour protéger votre mémoire et votre cerveau ? Découvrez les habitudes de vie (mode de vie) à adopter pour éviter la démence !

publicité

La démence et ses facteurs de risque

La démence est un mot utilisé pour parler de différents problèmes qui touchent la mémoire ! Ou encore, la façon de penser et la capacité à faire des choses tous les jours. La maladie d’Alzheimer est la forme la plus commune de démence et elle représente ! Entre 60 et 70% des cas selon l’Organisation mondiale de la Santé. Vieillir est le principal facteur qui augmente le risque de démence, mais il y a d’autres choses que l’on peut faire pour réduire ce risque. Par exemple, il est possible d’avoir une pression artérielle élevée ou du diabète, d’être en surpoids, de fumer, de boire trop d’alcool, de ne pas bouger assez ou de se sentir seul. Toutes ces choses peuvent augmenter les chances de développer une démence. Mais il y a de bonnes nouvelles ! En adoptant des habitudes de vie saines, on peut diminuer les risques de démence.

publicité

Une des choses importantes à faire est de bien manger. Un régime alimentaire équilibré avec beaucoup de fruits, de légumes, de céréales complètes, de poissons et de viandes maigres est bon pour le cerveau. Il est aussi important de faire de l’exercice régulièrement. Faire des activités physiques comme marcher, nager ou faire du vélo aide à garder le cerveau en forme. En plus de cela, il faut aussi exercer son cerveau en faisant des choses qui stimulent l’esprit, comme lire, écrire ou jouer à des jeux de société.  Il est aussi très important de ne pas fumer, car cela peut augmenter le risque de démence. Et enfin, il faut limiter la quantité d’alcool qu’on boit. En adoptant ce mode de vie sain, on peut éviter les risques de démence et garder son cerveau en bonne santé.

publicité

Les cinq facteurs de mode de vie pour éviter les risques de démence

Une étude récente publiée dans la revue JAMA Neurology a identifié cinq facteurs de mode de vie liés à un meilleur fonctionnement cognitif et à une réduction des risques de démence. Les chercheurs ont analysé les données de 754 personnes décédées, comprenant jusqu’à 24 ans de données de santé et des examens post-mortem du cerveau. Ils ont examiné des indicateurs tels que la charge bêta-amyloïde, la protéine tau phosphorylée et les problèmes de circulation sanguine dans le cerveau. Les cinq facteurs de mode de vie identifiés pour éviter la démence sont l’alimentation, l’activité physique, l’engagement cognitif, le tabagisme et la consommation d’alcool.

publicité

Mode de vie : les habitudes pour prévenir et éviter le risque de démence

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour comprendre pleinement l’impact des facteurs de mode de vie sur le déclin cognitif ! Les scientifiques ont émis certaines hypothèses. Ils suggèrent que des habitudes de vie saines peuvent favoriser la croissance et la plasticité des cellules cérébrales. Et réduire l’inflammation cérébrale et améliorer la fonction vasculaire. En plus des cinq facteurs de mode de vie mentionnés précédemment, les chercheurs ont également identifié cinq habitudes de vie à adopter pour éviter le risque de démence.

publicité

Les cinq habitudes de vie pour prévenir la démence

Les scientifiques recommandent d’adopter un régime alimentaire méditerranéen-DASH, qui est riche en fruits, légumes, grains entiers, poissons, viandes maigres et huile d’olive. De plus, pratiquer au moins 150 minutes d’activité physique par semaine ! Par exemple, la marche, la natation ou le vélo, est bénéfique pour la santé cognitive. Les activités cognitives, telles que la lecture, l’écriture et les jeux de société, stimulent l’esprit et peuvent aider à prévenir la démence. Il est également important de ne pas fumer, car le tabagisme est associé à un risque accru de démence. Enfin, il est recommandé de limiter la consommation d’alcool à un verre par jour pour les femmes et deux verres par jour pour les hommes. En adoptant ces cinq habitudes de vie saines, il est possible de réduire les risques de démence. Ainsi que de maintenir un fonctionnement cognitif optimal tout au long de la vie.

publicité

En conclusion, prévenir la démence repose sur l’adoption de certaines habitudes de vie saines. En suivant ces recommandations, comme une alimentation équilibrée, l’exercice physique régulier, l’engagement cognitif, l’arrêt du tabac et la modération de la consommation d’alcool (mode de vie sain) nous pouvons prendre des mesures pour éviter les risques de développer une démence. Il est important de promouvoir ces habitudes de vie dès le plus jeune âge ! Et ce, afin de préserver notre santé cognitive à long terme.

publicité

 

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.