Du jamais vu, plus de 51 000 chefs d’entreprise «au chômage» en 2023

Inès Denne
6 Min Read

Des milliers de chefs d’entreprises se retrouvent au chômage durant l’année 2023. Une étude s’est penchée sur la situation et les résultats sont alarmants. 

publicité

Chefs d’entreprises au chômage : Que s’est-il passé en 2023 ? 

Plus de 51 000 chefs d’entreprises étaient au chômage au cours de l’année 2023. En effet, la situation des dirigeants d’entreprises sans emploi s’est nettement dégradée. Cette augmentation est particulièrement notable dans des domaines spécifiques comme les restaurants, la construction et l’immobilier. Depuis près de huit ans, on n’avait pas observé de niveaux aussi préoccupants. Une étude menée par la société Altares et par l’association GSC montre que le nombre de dirigeants d’entreprises sans emploi n’avait pas atteint un tel pic depuis 2016

publicité

Bien que ce nombre soit légèrement inférieur à celui de 2015, l’année 2023 a vu pas moins de 51 555 dirigeants se retrouver sans emploi. Lors de la pandémie de Covid-19, le nombre de faillites était à un peu plus de 33 000. Cependant, par la suite, on a constaté une augmentation de 36% de ces chiffres. Pour le directeur général d’Altares, cette évolution n’est guère surprenante. En effet, cela reflète une tendance inquiétante qui mérite toute notre attention.

publicité

Les finances sont très fragiles pour certaines entreprises 

Pour information, les entreprises de très petite taille occupent la plus grande part du marché. Ces entreprises ont souvent des finances qui ne sont pas très solides. Depuis quelque temps, leur difficulté s’aggrave petit à petit. Cette situation pousse de nombreux patrons à chercher de l’aide auprès des tribunaux. Un autre point important à retenir concerne les dirigeants de ces entreprises. La plupart d’entre eux dirigent une entreprise familiale. En effet, plus de 80 % d’entre eux se trouvent dans cette situation. 

publicité

De manière générale, ces petites entreprises réalisent un chiffre d’affaires qui ne dépasse pas les 500 000 euros. Ce chiffre d’affaires relativement bas reflète les défis auxquels ces petites entreprises doivent faire face. Gérer une entreprise familiale n’est pas une tâche facile. Ces dirigeants doivent constamment trouver des solutions pour maintenir leur entreprise à flot et assurer un avenir pour leur famille. Beaucoup de ces chefs d’entreprises se retrouvaient au chômage en 2023. 

publicité

Chefs d’entreprises au chômages : Beaucoup ont mis la clé sous la porte en 2023

Des milliers de chefs d’entreprises se sont retrouvés au chômage en 2023. Premièrement, les gens achètent moins de produits ou de services, ce qui réduit les revenus des entreprises. Ensuite, les taux d’intérêt restent élevés. Mais l’inflation joue un rôle majeur aussi. Lorsque les chefs d’entreprise se retrouvent au chômage, ils se trouvent souvent dans une situation très difficile. Ils n’ont pas assez d’argent pour faire face à leurs dépenses quotidiennes. Et en plus, ils doivent rembourser leurs dettes. Cela arrive parce qu’ils ne prennent généralement pas d’assurance-chômage.

publicité

Il est également important de noter que ce problème ne touche pas uniquement les entreprises qui viennent de commencer. Même les entreprises qui existent depuis longtemps peuvent être affectées. En fait, l’année dernière, une étude a montré que l’âge moyen des entreprises dans cette situation était de neuf ans. Thierry Million a partagé une observation intéressante avec le journal Le Parisien. Il a expliqué que plus une entreprise est vieille et plus elle a d’employés, moins elle peut s’adapter rapidement aux changements.

publicité

Certains secteurs sont plus touchés que d’autres 

Ainsi, des milliers de chefs d’entreprises étaient au chômage en 2023. Sachez que certains secteurs sont plus touchés que d’autres. En particulier, les métiers qui ont un lien avec les constructions. Plus de dix mille entreprises dans ces secteurs font face à des défis. Le domaine de l’immobilier connaît lui aussi des moments très compliqués. Les responsables des agences immobilières ont été particulièrement touchés. En effet, 767 d’entre eux ont dû arrêter leurs activités. Cela représente une augmentation de plus de 103,4% en seulement un an. 

publicité

De même, plus de 500 personnes dirigeant des entreprises dans les finances et les assurances se sont retrouvées sans emploi. Le secteur de la restauration n’est pas épargné non plus, souffrant d’une réduction générale du pouvoir d’achat des consommateurs. Cependant, malgré ces défis, les experts ont une perspective moins pessimiste pour l’année 2024. Cette vision plus positive est principalement due à l’anticipation d’une baisse de l’inflation, ce qui pourrait encourager les gens à consommer davantage. En somme, même si certains secteurs connaissent des moments difficiles, il y a de l’espoir pour l’avenir grâce à des améliorations économiques attendues.

Share This Article