Épargne des Français : Pourquoi l’exécutif peine à l’ orienter vers les entreprises

L’Épargne des Français se trouve dans une mauvaise posture à la suite de cette décision. 

Épargne des Français Pourquoi l’exécutif peine à l' orienter vers les entreprises

La cotation de TotalEnergies est en passe de se faire transférer vers la bourse de New York : les détails. 

publicité

Cotation de TotalEnergies vers la bourse de New York : quel dilemme ! 

Le PDG de TotalEnergies a annoncé le projet de transférer la cotation principale de l’entreprise à la Bourse de New York. Cette annonce a provoqué une onde de choc en France : ce n’est pas étonnant. Cette décision met en lumière les défis rencontrés pour consolider une importante classe d’actionnaires français. En effet, alors que les actionnaires européens hésitent ou vendent, ceux américains montrent un intérêt croissant. Ce constat soulève des questions sur l’attractivité de la place financière parisienne. Cela montre également les difficultés à mobiliser l’épargne française en faveur des entreprises du pays.

publicité

Epargne en France : L’obstacle de l’appétence au risque

La première barrière à la redirection de l’épargne vers les entreprises réside dans les habitudes des ménages français. Historiquement, ils privilégient des investissements sûrs et liquides comme l’immobilier, le Livret A, ou les assurances-vie. Catherine Charrier-Leflaive de La Banque Postale a souligné que le véritable enjeu est la faible tolérance au risque des Français. Cette prudence s’explique en partie par un manque de culture financière. En effet, l’éducation financière insuffisante chez les Français est souvent citée comme un frein majeur à leur engagement dans des investissements plus rentables. TotalEnergies qui souhaite transférer sa cotation vers la Bourse de New York devient un problème. 

publicité

La cotation de TotalEnergies vers la Bourse de New York : Impact sur la fiscalité 

Au-delà des préférences pour des placements sûrs, la fiscalité joue un rôle crucial. Les produits tels que l‘assurance-vie bénéficient d’un régime fiscal avantageux qui les rend attractifs. Ce contexte fiscal favorable à certains produits traditionnels explique en partie le désintérêt pour des investissements plus dynamiques. De plus, l’échec de certains produits financiers novateurs, peut aussi être attribué à des rendements faibles dans le climat actuel de taux bas. C’est pour cela que le transfert de la cotation de TotalEnergies vers la Bourse de New York. 

publicité

La responsabilité des intermédiaires financiers

Le transfert de la cotation de TotalEnergies a provoqué un choc. La question de la réorientation de l’épargne ne se limite pas à des facteurs externes. Elle implique également la volonté des acteurs de distribution financière. Les députés de la majorité ont insisté sur le rôle crucial des intermédiaires financiers. Ils soutiennent que ces derniers doivent activement encourager les ménages à se tourner vers des placements autres que les livrets et les assurances-vie. L’appel à un changement dans les pratiques des distributeurs financiers est clair. Il insiste sur la nécessité d’une évolution vers des offres qui soutiennent le financement des entreprises françaises. 

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.