Épargne salariale : Découvrez les 3 changements qui attendent les salariés en 2024 ! 

Découvrez les évolutions marquantes de l’épargne salariale en 2024, susceptibles d’impacter positivement vos revenus.

Épargne salariale Découvrez les 3 changements qui attendent les salariés en 2024 ! 

Cette année, l’épargne salariale évolue avec l’introduction de nouvelles primes et dispositifs pour les salariés. Ainsi, découvrez dans cet article les changements sur l’épargne salariale en 2024.

publicité

Nouveautés dans l’épargne salariale en 2024

Comprendre l’épargne salariale peut paraître difficile au début, mais c’est important. Elle offre des bonus et des primes, en plus du salaire. Ces avantages ajoutent de l’argent à ce que vous gagnez chaque mois. En 2024, il y a des changements sur l’épargne salariale qui pourraient aider à gagner plus. Quels sont-ils et comment les utiliser ? D’abord, il faut bien saisir ce qu’est l’épargne salariale. C’est un moyen de mettre de l’argent de côté grâce à son travail. Les employeurs peuvent ajouter de l’argent à ce que vous épargnez. Ensuite, il y a des nouvelles règles qui pourraient aider à avoir plus d’argent. Par exemple, il peut y avoir de nouvelles options pour investir. Ces options pourraient être plus intéressantes.  Enfin, il faut se renseigner auprès de son employeur. Ils peuvent expliquer comment utiliser ces nouvelles règles pour gagner plus.

publicité

Pérennisation de la prime Macron

En réponse aux revendications des Gilets jaunes en 2019, le gouvernement a créé la Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA). La crise sanitaire a prolongé ce dispositif jusqu’en 2021! Puis, il a été remplacé par la Prime de Partage de la Valeur (PPV). En 2023, la PPV a distribué 5,3 milliards d’euros, soit environ 885 euros par personne. Ces résultats positifs ont conduit à la pérennisation de la PPV en 2024, rebaptisée Prime Macron, comme une solution d’épargne salariale durable. Il est important de noter que pour bénéficier de l’exonération d’impôts sur le revenu, la Prime Macron doit être versée sur un Plan d’Épargne Entreprise (PEE) ou un Plan d’Épargne Retraite (PER), sauf pour les employés des petites entreprises touchant un salaire inférieur à 3 fois le Smic.

publicité

Cette prime vise à récompenser les salariés pour leur contribution à la performance de l’entreprise. Elle représente un bonus financier supplémentaire, susceptible d’améliorer le pouvoir d’achat des travailleurs. La mise en place de mécanismes d’épargne comme le PEE ou le PER permet aux salariés de gérer judicieusement leurs revenus, tout en bénéficiant d’avantages fiscaux avantageux. Voilà le premier changement sur l’épargne salariale qu’il faut savoir en 2024.

publicité

Changements sur l’épargne salariale 2024 : Introduction de la prime de partage de la valorisation de l’entreprise

En 2024, la Prime de Participation à la Valeur de l’Entreprise (PPVE) a fait son apparition. Et c’est le deuxième changement sur l’épargne salariale qu’il faut savoir en 2024. Elle vient compléter les systèmes de récompenses déjà en place pour les salariés. Pour pouvoir bénéficier de cette prime, il faut que l’entreprise mette en place un accord collectif. Ce dispositif permet aux employés de recevoir une prime lorsque la valeur de l’entreprise augmente dans les trois années suivant la signature de l’accord. Cependant, pour que la PPVE soit effective, deux décrets supplémentaires sont nécessaires. Cela signifie que les salariés devront probablement attendre jusqu’en 2027 ou 2028 avant de pouvoir en bénéficier.  

publicité

Sachez que la PPVE est une initiative visant à récompenser les salariés pour leur contribution à la croissance de l’entreprise. Elle représente un moyen supplémentaire pour les entreprises de motiver leurs employés et de les impliquer dans leurs succès financiers. Mettre en place un accord collectif demande une concertation entre la direction de l’entreprise et les représentants des salariés. Cela nécessite également une analyse approfondie de la situation financière de l’entreprise et de ses perspectives de croissance à moyen terme.

publicité

Changements sur l’épargne salariale 2024 : Négociation imposée pour les bénéfices exceptionnels

Les entreprises réalisant des bénéfices exceptionnels doivent négocier avant le 30 juin 2024 si elles comptent plus de 50 salariés depuis plus de 5 ans et ont un délégué syndical. Il s’agit du troisième changements sur l’épargne salariale 2024. L’objectif est de partager une partie de ces bénéfices avec les salariés. Cette négociation est obligatoire, sauf si un critère lié aux bénéfices exceptionnels est déjà pris en compte dans le calcul des primes. L’accord conclu dans l’entreprise devra définir un seuil standard de bénéfices, dont le dépassement entraînera le versement d’une prime supplémentaire.

publicité

En conclusion, ces évolutions de l’épargne salariale offrent de nouvelles opportunités aux salariés pour augmenter leurs revenus.  Mais aussi de participer davantage à la valorisation de leur entreprise. Il est essentiel pour les employés de se familiariser avec ces changements et de prendre les mesures nécessaires pour en tirer le meilleur parti.

publicité

 

Écris par Laura Laura