Escherichia coli : comment s’attrape cette dangereuse bactérie et quels sont les risques et précautions ?

Laura Laura
3 Min Read

Dans notre quête d’une vie saine, il est crucial de comprendre la menace que représente la bactérie Escherichia coli. Cette bactérie, souvent présente dans nos intestins et chez les animaux à sang chaud, peut déclencher des problèmes de santé graves. Découvrez les subtilités de l’Escherichia coli, les voies de contamination et les risques pour la santé.

publicité

Escherichia coli, quelle est cette bactérie ?

L’Escherichia coli est une bactérie habituelle dans l’intestin humain et chez les animaux à sang chaud, une entérobactérie. Bien que la plupart des variétés d’E. coli soient inoffensives, certaines souches, telles que l’Escherichia coli entérohémorragique (ECEH), peuvent engendrer des problèmes majeurs, en particulier chez les enfants et les personnes âgées immunodéprimées. Selon l’Agence nationale pour l’alimentation, l’environnement et la santé au travail (Anses), les conséquences peuvent aller d’une diarrhée bénigne à mortelle, comme le syndrome hémolytique et urémique.

publicité

L’Escherichia coli peut se propager par diverses voies. Le mode de contamination prédominant est l’ingestion d’aliments non conformes aux normes sanitaires strictes. L’Institut Pasteur met en évidence la consommation d’aliments contaminés. Comme la  viande crue ou insuffisamment cuite, produits laitiers non pasteurisés. Il y a aussi les légumes crus en contact avec des déjections d’animaux porteurs d’ECEH. Ensuite, la contamination de l’eau, comme les mares et puits peuvent être contaminés par les excréments d’animaux porteurs d’ECEH. Mais il y a aussi la transmission interhumaine oro-fécale, c’est le contact direct ou indirect avec les excréments d’une personne porteuse d’ECEH.

publicité

Les dangers de cette bactérie 

La bactérie Escherichia coli, notamment la souche entérohémorragique (ECEH), se multiplie dans l’intestin et libère des toxines qui atteignent les organes par la circulation sanguine. Les conséquences peuvent être des lésions vasculaires, rénales, cérébrales ou intestinales. Les jeunes enfants et les personnes âgées sont particulièrement vulnérables, avec des risques de colites hémorragiques et de syndrome hémolytique et urémique (SHU) grave, selon l’Anses. En cas d’évolution vers un SHU, fatigue, pâleur et diminution des urines peuvent survenir. Le SHU est une urgence médicale, pouvant entraîner des complications neurologiques sévères et une insuffisance rénale chronique.

publicité

Pour réduire les risques de contamination, adoptez des mesures d’hygiène rigoureuses à chaque étape alimentaire. Cuisez les aliments à cœur, lavez soigneusement les produits frais, évitez les produits laitiers crus et lavez-vous régulièrement les mains. La protection contre l’Escherichia coli commence par des habitudes simples. En comprenant l’Escherichia coli et en prenant des précautions, vous protégez votre santé et celle de vos proches. Des pratiques d’hygiène appropriées sont les garants d’une vie équilibrée et exempte de risques.

publicité
Share This Article