Êtes-vous riche ou pauvre ? Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires en France ?

Lors d’une récente prise de parole, Emmanuel Macron a annoncé une baisse des impôts de près de 50 % des Français qui touchent 1 500 à 2 500 euros. Êtes-vous concerné ?

Êtes-vous riche ou pauvre ? Où vous situez-vous sur l’échelle des salaires en France ?

Lors d’une récente prise de parole, Emmanuel Macron a annoncé une baisse des impôts de près de 50 % des Français qui touchent 1 500 à 2 500 euros. Êtes-vous concerné ?

publicité

Une baisse des impôts des classes moyennes

Emmanuel Macron voudrait baisser les impôts de près de 50 % des Français avec 1 500 à 2 500 euros de salaires. Cela vous concernera-t-il ? La réponse est oui, si vous faites partie des classes moyennes. Le président de la République a annoncé, ce lundi 15 mai 2023 sur TF1, qu’il voudrait poursuivre une baisse de la fiscalité sur cette catégorie.

publicité

Mais qui sont ces classes moyennes concernées par cette baisse des impôts ? Selon Emmanuel Macron, il s’agit de « ceux qui sont trop riches pour être aidés et pas assez riches pour bien vivre ». Notamment ceux avec des « revenus entre 1 500 et 2 500 euros ». Il a précisé qu’il demandait au gouvernement de lui faire des propositions pour alléger leur fiscalité. Et ce, sans pour autant donner de détails sur les mesures envisagées.

publicité

Cette catégorie de Français représente la plus grande part de la population active salariée, avec 48,8 %. Selon les données recueillies par l’Insee en 2020, 30,2 % des salariés du secteur privé et des entreprises gagnent entre 1 500 et 2 500 euros nets par mois à temps plein. Parmi eux, 18,6 % touchent un salaire mensuel net de 2 000 à 2 500 euros. Il est à noter que les Français dans la catégorie de classes moyennes étaient de plus en plus présents parmi les manifestants des derniers mois. Furax, ils voulaient exprimer ainsi leur contrariété.

publicité

Le salaire moyen des Français

L’étude dévoile que 19,5 % des travailleurs français gagnent moins de 1 500 euros nets par mois. Tandis que 68,5 % se situent en dessous de la barre des 2 500 euros. Il apparaît donc que pour une large majorité des travailleurs français, les salaires modestes et moyens sont la norme. De plus, un peu plus de 20 % des tranches supérieures, soit 21,4 %, perçoivent des salaires compris entre 2 500 et 4 000 euros. Seuls 6,7 % touchent entre 4 000 et 6 000 euros nets. Et moins de 4 % des Français, soit 3,5 %, ont des revenus supérieurs à 6 000 euros nets.

publicité

Pour connaître votre position dans l’échelle des salaires hexagonale, vous pouvez utiliser des simulateurs. Tels que celui de l’Observatoire des inégalités. À noter que le salaire médian dans le pays s’élève à 2 005 euros nets par mois. Le salaire médian indique que 50 % des salariés français gagnent moins que cette somme. Tandis que l’autre moitié gagne davantage. Selon l’Insee, il y a autant de Français percevant moins de 2 005 euros de salaires mensuels que de Français touchant des revenus supérieurs.

2 milliards de baisses d’impôts sur les salaires des classes moyennes

Cette annonce d’Emmanuel Macron sur la baisse des impôts des classes moyennes s’inscrit dans la « trajectoire budgétaire » du gouvernement. Pour y parvenir, il a annoncé qu’il souhaitait « concentrer » deux milliards d’euros de baisses d’impôts sur ces catégories de la population d’ici à 2027. Le chef de l’État a toutefois indiqué que ces baisses n’interviendraient que « quand la trajectoire budgétaire le permettra dans ce quinquennat ».

Cette promesse fiscale vise en effet à reconquérir l’électorat des classes moyennes. Ces dernières qui ont été fortement touchées par la crise sanitaire et économique. Mais pas que. Elles se sont également senties délaissées par la politique du gouvernement. Ainsi, Emmanuel Macron espère ainsi redorer son image. Il compte aussi relancer sa dynamique et sa notoriété en vue de l’élection présidentielle de 2027.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.