Etudiants : Quel est le budget moyen par mois en France ?

Les étudiants français font face à des contraintes budgétaires importantes, influençant leur qualité de vie quotidienne.

Etudiants : Quel est le budget moyen par mois en France ?

La question du budget mensuel moyen des étudiants en France suscite des préoccupations croissantes au sein de la société. Découvrez alors dans cet article ce qu’il faut savoir sur ce sujet !

publicité

Les difficultés financières des étudiants en France

En France, près d’un tiers des étudiants éprouvent des difficultés financières ! Cette statistique provient de l’enquête de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE). Publiée le 11 mars dernier, cette enquête offre un aperçu alarmant de la situation économique des étudiants. Depuis plus de vingt ans, l’OVE mène des études triennales pour éclairer les politiques sociales. Cette dernière enquête, réalisée entre mars et mai 2023, auprès de 80 000 étudiants, met en lumière les défis économiques auxquels ils font face. Les résultats révèlent une réalité préoccupante : un nombre significatif d’étudiants lutte pour joindre les deux bouts financièrement. Les conclusions de cette étude soulignent l’urgence d’agir pour améliorer la situation financière des étudiants. Ainsi, beaucoup sont les étudiants qui n’arrivent pas à avoir le budget mensuel moyen nécessaire en France.

publicité

Les données recueillies par l’OVE révèlent une tendance inquiétante : de nombreux étudiants peinent à subvenir à leurs besoins de base. Ainsi, les résultats de cette enquête appellent à une réflexion approfondie sur les politiques sociales. Cette enquête met en évidence les nombreux obstacles financiers auxquels sont confrontés les étudiants français. 

publicité

Budget mensuel moyen : Les principales dépenses des étudiants en France

Il est compréhensible que pour beaucoup d’étudiants, le logement constitue leur plus grosse dépense. En moyenne, ils dépensent 528 euros par mois, dont 413 euros pour le loyer et 115 euros pour divers frais supplémentaires. Près de 56% des étudiants sont concernés par ces dépenses. Néanmoins, les coûts peuvent différer selon les préférences de logement. Certains préfèrent rester chez leurs parents ou choisir une résidence universitaire ! Évidemment, cela peut réduire leurs dépenses mensuelles. En effet, le choix du type de logement peut avoir un impact significatif sur le budget des étudiants. Pour la plupart des étudiants, payer leur loyer chaque mois représente une part importante de leurs dépenses. En moyenne, ce coût s’élève à 413 euros. Tandis que les frais supplémentaires avoisinent les 115 euros. Ce sont des sommes qu’il faut savoir pour connaître le budget mensuel moyen d’un étudiant en France.

publicité

Les sources de revenus des étudiants

Les étudiants doivent gérer différentes dépenses, et pour cela, ils cherchent des moyens pour les couvrir. En général, ils obtiennent de l’aide financière de leur famille, travaillent pour gagner de l’argent et reçoivent des aides gouvernementales. Ces trois sources principales représentent presque tout leur argent. Et cela laisse seulement une petite partie provenant de l’épargne, des prêts ou d’autres sources. Parmi ces sources, les revenus tirés de leur travail sont les plus importants. En moyenne, ils gagnent environ 835 euros par mois grâce à leur emploi. Les aides familiales viennent ensuite ! Et cela contribue en moyenne à hauteur de 640 euros par mois au budget des étudiants. C’est le budget mensuel moyen d’un étudiant en France. Cependant, il est intéressant de noter que les aides familiales constituent la plus grande part du budget, représentant 41% du total.

publicité

Les revenus provenant de leur propre travail représentent 27% du budget mensuel ! Tandis que les aides publiques fournissent environ 25% du total. Ensemble, ces trois sources représentent 93% du budget mensuel typique des étudiants. Le reste du budget est comblé par d’autres moyens, tels que l’utilisation de l’épargne ou le recours à des prêts. Ces statistiques mettent en lumière l’importance du soutien financier familial pour les étudiants ! Et ce, tout en soulignant également la contribution significative de leur propre travail. En somme, les étudiants jonglent avec différentes sources de revenus pour subvenir à leurs besoins et gérer leurs dépenses quotidiennes et mensuelles.

publicité

La composition du budget étudiant moyen

L’Observatoire de la Vie Étudiante (OVE) fournit des informations importantes sur le financement des étudiants en France. Ces données prennent en compte tous les étudiants, qu’ils reçoivent ou non diverses formes de revenus. En moyenne, les aides publiques qu’ils reçoivent s’élèvent à 436 euros chaque mois. En combinant ces différentes sources de revenus, le budget moyen mensuel d’un étudiant atteint 1 129 euros en France. Ces chiffres soulignent les difficultés financières auxquelles de nombreux étudiants français sont confrontés. Ils mettent en évidence la nécessité urgente de trouver des solutions pour assurer leur bien-être financier. Les montants mentionnés ne tiennent pas compte uniquement des étudiants bénéficiant d’aides financières, mais englobent l’ensemble des étudiants. Ainsi, ils reflètent de manière globale la situation financière des étudiants en France.

publicité

En outre, les aides publiques, qui représentent une part importante du soutien financier des étudiants, constituent un élément essentiel de leur budget mensuel. Toutefois, il est nécessaire de prendre en considération d’autres sources de revenus  ! Par exemple, les emplois étudiants ou le soutien familial. Cette combinaison de différentes sources de revenus permet aux étudiants de subvenir à leurs besoins de manière plus équilibrée.

publicité

 

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.