Faut-on réellement utiliser du liquide vaisselle spécifique pour bébé ?

Aujourd’hui, il existe plusieurs types de liquides vaisselles pour bébé qu’on utilise pour laver les accessoires du bambin. Mais quelle est la différence entre utiliser ce liquide vaisselle et la version classique ?

Faut-on réellement utiliser du liquide vaisselle spécifique pour bébé ?

Faut-on vraiment utiliser un liquide vaisselle spécifique pour bébé ? Découvrez-en davantage sur le sujet dans la suite de l’article.

publicité

La différence entre utiliser du liquide vaisselle spécifique pour bébé et utiliser un liquide classique

Nos petits bouts de chou ont, eux aussi, leurs propres affaires. Parmi elles, les biberons, la petite vaisselle, les tétines ou encore les couverts. Bien évidemment, tous ces accessoires doivent être bien pris en charge afin de préserver la santé du bébé. De ce fait, on doit les laver avec soin.

publicité

D’ailleurs, il existe un liquide vaisselle spécifique qui sert à laver ces accessoires pour bébé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il est presque pareil au liquide vaisselle classique. Ils se ressemblent tellement qu’on se demande si utiliser un liquide vaisselle spécifique pour bébé en vaut vraiment la peine.

publicité

Pour aider les parents à y voir plus clair, Céline Herbaux, Responsable Marketing Digital chez Etamine du Lys a accepté d’en dire plus sur le sujet. La réponse n’est pas aussi simple qu’on le pense. D’après elle, les liquides vaisselles sont composées d’agents conservateurs qu’on doit à tout prix éviter.

publicité

Depuis qu’on a interdit l’utilisation du paraben, les fabricants ont mis de la MIT (méthylisothiazolinone) à la place. Or, comme l’avait précisé Céline Herbaux, « la MIT n’est pas sans risque ».

publicité

« Du jour au lendemain, même après plusieurs utilisations de votre nettoyant ménager dans lequel ce conservateur réside, des rougeurs sur les mains, un dessèchement cutané peuvent apparaître », a-t-elle déclaré.

Comment bien choisir ce produit ?

La MIT peut donc causer des réactions allergiques cutanées soudaines et persistantes, surtout aux personnes sensibles, mais aussi aux bébés. Céline Herbaux précise toutefois qu’il existe encore des marques qui préfèrent rester vigilantes et qui n’utilisent pas cet agent conservateur.

« Ce conservateur est interdit dans le cahier des charges des éco-détergents par Ecocert », mais l’écolabel européen l’autorise, toutefois. La MIT peut même être présente dans un liquide vaisselle avec la mention « pour bébé ».

« En cosmétique, des tests obligatoires sont effectués sur des profils d’utilisateur précis afin de pouvoir apposer la mention ‘pour bébé’ », a révélé Céline.

En revanche, ces tests ne sont pas obligatoires en détergence. De même, la mention « bébé » qu’on trouve sur le flacon d’un produit ménager « n’assure pas l’innocuité ».

Ainsi, il faut donc bien choisir le liquide vaisselle qu’on utilise pour laver les accessoires pour les bébés. Pour cela, d’après Céline Herbaux, il faut vérifier l’étiquette. Il faut que le produit soit « hypoallergénique » et « sans parfum ». Le liquide vaisselle composé de conservateurs tels que des isothiazolinones, benzisothiazolinone et chloromethylisothiazolinone sont à éviter.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.