Fin de la vignette verte : tout ce qui va changer pour les automobilistes

Plus de vignettes vertes sur le pare-brise à compter de 2024. En savoir plus sur ce changement annoncé par la sécurité routière.

Fin de la vignette verte : tout ce qui va changer pour les automobilistes

La fin de la vignette verte avait été attendue par les automobilistes et les assureurs depuis plusieurs années. En réponse à cette longue attente, le 1er avril 2024, elle va justement disparaître des pare-brises. Obtenez plus d’informations sur les changements, que cela va entraîner, dans les lignes ci-dessous.

publicité

Fin de la vignette verte pour les automobilistes français

C’est officiel, la fin de la vignette verte a été décidée lors d’un Comité interministériel pour la sécurité routière. Le 17 juillet 2023, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a justement affirmé sa suppression à compter du 1er avril 2024. 

publicité

Pour rappel, cette vignette, créée en 1949, avait pour but de permettre aux forces de l’ordre de connaître les informations sur le contrat d’assurance. Cependant, à partir d’avril 2024, les informations principales vont s’afficher dans un fichier des assurances, FVA (Fichier des Véhicules Assurés). De ce fait, la police et les gendarmes pourront directement les vérifier lors des contrôles.

publicité

Bonne nouvelle : plus d’amende de 35 euros

Il faut noter que la fin de la vignette verte sur les pare-brises des automobilistes va également entraîner la fin de l’amende de 35 euros. Pareillement, cette prise de décision va également entraîner la suppression de deux contraventions du Code de la route, à savoir :

publicité
  • La contravention de deuxième place, qui vise la non-apposition de la vignette verte sur le pare-brise du véhicule. Le manquement était passible d’une amende forfaitaire de 35 euros, majorée à 150 euros.
  • La contravention de quatrième place, qui vise la non-présentation de l’attestation d’assurance dans les 5 jours. Ceci, si la vignette verte s’avère en cours de validation. L’amende pour ce manquement est comprise entre 135 euros, majorée à 375 euros. 

Une nouvelle technique de contrôle voit le jour

Attention, ce n’est pas parce que la vignette verte prend fin que les automobilistes ne seront plus obligés d’assurer leurs véhicules. De nouvelles techniques de contrôle sont prévues pour vérifier cela. Il se pourrait en effet que prochainement, ce soient les radars automatiques qui effectuent le contrôle d’assurance des véhicules. En effet, grâce à la technologie, il suffit de fournir le numéro d’immatriculation pour que le FVA puisse démontrer si un véhicule est assuré ou non.

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .