Fin de permis de conduire : il sera bientôt retiré même en ayant des points restants

Thomas
6 Min Read

Est-ce bientôt la fin du permis de conduire à vie ? Les règles pourraient, en effet, être renforcées dans un futur proche.

publicité

Permis de conduire : un grand changement pour 2024

Le permis de conduire est un document dont de nombreux Français ont besoin. C’est ce qui permet aux conducteurs d’utiliser leur véhicule, sans le moindre problème. Cela évite tout souci lors du contrôle routier.

publicité

Si vous avez déjà votre permis, alors ce grand changement qui s’apprête à être mis en place en 2024, vous concerne sans aucun doute. En effet, le 8 décembre dernier, un décret paru au journal officiel met en avant la fin du retrait d’un point sur le permis de conduire et ce dès le 1er janvier prochain.

publicité

Ainsi, ceux qui font un excès de vitesse de moins de 5 km/h n’auront donc plus droit à un retrait de point. Toutefois, l’amende reste toujours applicable et cela varie de 68 à 135 euros. 

publicité

Nul doute que cette nouvelle au sujet de ce retrait de point sur le permis de conduire va faire plaisir aux conducteurs. Néanmoins, il existe une autre mesure qui ne risque pas de faire des heureux. Rendez-vous dans la suite de notre article pour en savoir plus.

publicité

Fin du permis de conduire à vie : tout savoir sur ce changement qui va peut-être être adopté

Pour l’heure, une personne qui réussit son test et qui obtient son permis de conduire a le droit de le garder jusqu’à sa mort. Néanmoins, il y a certains détails qui font qu’on peut perdre notre permis de conduire. 

publicité

Jusqu’à présent, ceux qui ont perdu tous leurs points pourront perdre leur permis de conduire. À cela s’ajoute une réglementation qui peut être mise en place d’ici quelque temps.

publicité

Avant d’aller plus loin, il convient de rappeler qu’aucune raison de santé ne peut faire perdre le permis de conduire aux automobilistes. Or, dans certains pays, les examens médicaux sont obligatoires à partir de certains âges. Et ce, pour continuer de se servir de son permis mais aussi de conduire en toute tranquillité.

publicité

C’est le cas d’Italie, Espagne ou encore Pays-Bas. Pour les Italiens, par exemple, les personnes ayant atteint la cinquantaine doivent passer un examen médical si elles veulent conserver leur permis de conduire.

Et cette mesure, l’Europe voudrait la généraliser sur les 27 pays membres, y compris la France. Ainsi, il se pourrait qu’il y ait un certain changement au sein de la conservation du permis de conduire à vie.

Fin de permis de conduire à vie : que sait-on de cette nouvelle mesure

Ce changement qui peut marquer la fin du permis à vie a été validé dans les hautes sphères de l’UE en début décembre. Si l’on venait à adopter le texte, tous les conducteurs français devront donc passer un examen médical tous les 15 ans.

De même, ceux qui ont plus de 70 ans doivent le faire tous les 5 ans. Concrètement, une personne ayant obtenu son permis de conduire à l’âge de 18 ans doit passer un examen médical à ses 33 ans. Et s’il n’a aucun problème de santé, il pourra continuer de se servir de son permis. De même, ils peuvent aussi conduire en toute tranquillité pendant 15 ans.

Que va-t-il se passer durant ses évaluations médicales ?

Pour l’heure, ce changement concernant la fin du permis de conduire à vie n’a pas encore été rendu officiel. De plus, aucune information précise à ce sujet n’a été dévoilée. Néanmoins, cela n’empêche pas les conducteurs de se poser des questions. On se demande ce qui va se passer durant ce fameux examen médical qui pourrait devenir d’ici quelque temps obligatoire.

En réalité, cela se concentre surtout sur la vue. En effet, les conducteurs devront faire un test de vue d’après certaines sources. Le reste, comme l’a révélé Karima Delli, députée européenne EELV sera « prescrit par les Etats membres ».

Ainsi, c’est à ces derniers de déterminer toutes les évaluations utiles. Ils ont donc le droit de complexifier ces examens médicaux. Il se peut alors que ces examens soient plus poussés pour les personnes ayant plus de 70 ans. Et ce, par rapport aux conducteurs de moins de 40 ans.

Quoi qu’il en soit, les automobilistes devront se préparer car ce changement s’annonce bouleversant. Cela va tout changer puisqu’il est probable qu’ils perdent leur permis, sans même avoir perdu des points. Ce qui peut être une situation désagréable après tout l’effort qu’on a fait pendant les tests.

Share This Article
By Thomas
Follow:
Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.