Flambée des mutuelles : Pensez à souscrire à la complémentaire santé solidaire pour faire des économies sur vos dépenses de santé

Depuis novembre 2023, l’Assurance maladie œuvre pour faire connaître la complémentaire santé solidaire, une mutuelle accessible, mais plus de trois millions d’assurés potentiels demeurent dans l’ignorance.

Flambée des mutuelles Pensez à souscrire à la complémentaire santé solidaire pour faire des économies sur vos dépenses de santé

En pleine flambée des tarifs des complémentaires santé solidaire privées, plus de trois millions de Français ne savent pas qu’ils peuvent bénéficier d’une mutuelle gratuite ou peu coûteuse ! Offrant une protection cruciale contre les hausses de cotisations.

publicité

Complémentaire de santé solidaire !

Plus de trois millions de citoyens français sont actuellement dans l’ignorance totale de leur éligibilité à une complémentaire santé solidaire gratuite ou à très faible coût ! Une initiative de protection face aux hausses substantielles des cotisations mutuelles prévues pour l’année 2024. Cette opportunité, largement méconnue du grand public, provient de l’engagement de l’Assurance maladie depuis novembre 2023 ! Et cela vise à sensibiliser et à offrir la complémentaire santé solidaire, également connue sous l’acronyme « C2S », aux individus les plus modestes. 

publicité

Un coup de pouce salutaire, surtout à une époque où les tarifs des complémentaires santé privées connaissent une hausse notable. Pourtant, plus de trois millions d’assurés potentiels ignorent leur admissibilité à ce dispositif. Afin de remédier à cette méconnaissance, la Caisse nationale de l’Assurance maladie (Cnam) a déployé une équipe de téléconseillers ! Collaborant avec des partenaires tels que les Restos du Coeur, la Caisse des allocations familiales (CAF), et France Travail.

publicité

Les publics ciblés et leurs droits

Les employés actifs, dont certains gagnent peu d’argent dans des domaines variés comme la construction, la livraison, l’intérim et les services à domicile, ne sont pas bien informés sur la couverture santé. Récemment, l’Assurance maladie a souligné ce problème, insistant sur l’importance cruciale de mieux faire connaître cette aide à ces travailleurs. Si vous avez déjà une mutuelle de votre entreprise, que celle-ci est légalement obligée de vous offrir, il est possible de changer. La Sécurité sociale rappelle qu’il est tout à fait acceptable de refuser ou de suspendre cette assurance complémentaire de santé solidaire si vous êtes éligible et que vous demandez la C2S.

publicité

Beaucoup de personnes actives, qui travaillent dur dans des métiers comme la construction, la livraison, l’intérim et les services à domicile, ne savent pas assez sur la couverture santé disponible pour eux. Récemment, l’Assurance maladie a dit cela ! Et ce, en expliquant pourquoi il est vraiment important que ces travailleurs soient mieux informés. Si vous avez déjà une mutuelle de votre entreprise, que l’entreprise doit vous donner légalement, il n’est pas trop tard pour la changer. La Sécurité sociale vous rappelle que vous pouvez dire non ! Vous pouvez aussi, arrêter cette assurance complémentaire si vous êtes éligible et que vous demandez la C2S.

publicité

Les avantages de la complémentaire santé solidaire

Entrée en vigueur le 1ᵉʳ novembre 2019, la complémentaire santé solidaire a remplacé la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). En parallèle, elle a aussi remplacé l’aide à la complémentaire santé (ACS). Pour bénéficier de cette mutuelle gratuitement ou à faible coût, il est crucial que vos revenus n’excèdent pas les plafonds de ressources ! D’ailleurs, les plafonds seront déterminés en fonction du nombre de personnes composant votre foyer. En métropole, par exemple, une personne seule peut bénéficier de la C2S gratuitement si ses revenus n’excèdent pas 9 719 euros. Pour un couple avec deux enfants, le plafond est fixé à 20 409 euros. 

publicité

Des seuils légèrement plus élevés s’appliquent si vous demandez la complémentaire santé solidaire ! Et ce, avec une participation financière de votre part. Les avantages de cette couverture s’étendent même aux bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), qui ont droit à la complémentaire santé solidaire sans aucune participation financière. Depuis le 1ᵉʳ janvier 2022, cette allocation est attribuée automatiquement. Et ce lors de la demande de RSA sur le site de la CAF. Dans le cas contraire, il est possible de faire une demande directement auprès de votre caisse primaire d’Assurance maladie ! Et ce, via votre compte Ameli pour bénéficier de la C2S.

publicité

Les démarches à suivre et les ressources à déclarer

D’abord, il est important de noter que les ressources prises en compte pour déterminer l’éligibilité à cette complémentaire santé solidaire ne se limitent pas aux seuls revenus déclarés sur votre avis d’imposition. Toutes les sommes perçues au cours des 12 mois précédant l’avant-dernier mois de votre demande sont à déclarer ! Y compris les salaires, pensions de retraite, pensions alimentaires ! Mais aussi les aides financières régulières, allocations, dons d’argent et gains issus de jeux. Il est essentiel de calculer ces ressources avec précision. En effet, elles déterminent l’accès à la mutuelle.

publicité

Par exemple, la période de référence s’étend du 1ᵉʳ décembre 2022 au 30 novembre 2023. Et ce, si vous sollicitez la C2S en janvier 2024. D’ailleurs, l’Assurance maladie cherche à rendre cette démarche aussi simple que possible pour les citoyens français éligibles ! Cela, en fournissant des informations claires et accessibles ! Et ce, afin qu’ils puissent bénéficier de cette aide cruciale pour leur santé financière.

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.