Fonctionnaires, salariés, indépendants… : Découvrez combien votre retraite augmentera en 2024

Les retraités français verront leur pension de base augmenter de 5,2% dès janvier 2024 !

Fonctionnaires, salariés, indépendants… Découvrez combien votre retraite augmentera en 2024

Le saviez-vous, il y a y une nouvelle donne pour les retraités  ! Il s’agit de l’augmentation de la retraite de 5,2% annoncée par Bruno Le Maire. en 2024.

publicité

Une nouvelle donne pour les retraités: L’augmentation de la retraite de base en 2024

Le 27 septembre, lors d’une entrevue avec Le Parisien, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, a partagé une nouvelle importante pour les retraités français. À partir du 1ᵉʳ janvier de l’année suivante, une revalorisation de 5,2% sera appliquée à la retraite de base. Cette augmentation de la retraite en 2024 découle de l’indexation prévue dans le Code de la Sécurité sociale, visant à ajuster les pensions au taux d’inflation. Il est crucial de noter que cette hausse concerne uniquement la retraite de base ! D’ailleurs, cette dernière représente une partie spécifique de la pension totale.

publicité

Actuellement, les décisions relatives à la retraite complémentaire restent en suspens, sans confirmation quant à une éventuelle augmentation. Cette nouvelle mesure vise à améliorer le montant des pensions pour les retraités ! Offrant une perspective financière plus favorable à partir du début de l’année prochaine.

publicité

Impacts sur les revenus des retraités : profils divers

Pour éclairer l’impact de cette revalorisation, examinons différentes situations à travers des profils de salariés et de fonctionnaires. Il est crucial de noter que la retraite de base a une limite fixée. Elle ne peut dépasser la moitié du plafond annuel de la Sécurité sociale (PASS), fixé à 3 666 euros en 2023. Ce plafond, calculé sur les 25 meilleures années pour les salariés, explique pourquoi notre simulation ne dépasse pas 1 440 euros par mois ! Même si le plafond en 2023 est de 1 833 euros.

publicité

Ainsi, pour une pension de 1 400 euros net par mois, la hausse mensuelle attendue serait d’environ 50 euros. Elle atteindrait 60 euros pour une retraite de 2 300 euros ! Et 72 euros pour une pension de 2 800 euros. Au-delà, la hausse plafonne, avec une augmentation de retraite de 74,88 euros en 2024 pour une retraite à 4 800 euros. En résumé, les hausses mensuelles de la retraite de base ne dépasseront pas 75 euros par mois.

publicité

Les incertitudes planent sur la retraite complémentaire Agirc-Arrco : augmentation de la retraite en 2024 

Il est crucial de souligner que l’annonce précédente concerne exclusivement la retraite de base ! La seule sur laquelle l’État a la main pour effectuer une revalorisation. Les complémentaires, relevant des décisions indépendantes pour les salariés ou les professions libérales, ne sont pas encore clairement définies. Traditionnellement, la revalorisation de la retraite complémentaire Agirc-Arrco pour les salariés a lieu le 1ᵉʳ novembre. Cependant, actuellement, les partenaires sociaux, qui gèrent ce régime, sont en pleine discussion sur cette revalorisation. Les années précédentes, elle était basée sur l’inflation, mais certains syndicats suggèrent de considérer plutôt l’évolution des salaires ou l’un des deux en fonction du chiffre le plus favorable. La décision finale devrait être rendue publique début octobre.

publicité

Du côté des fonctionnaires, la situation diffère, car la retraite de base constitue la part la plus importante de leur pension. Mécaniquement, cette composition entraîne une hausse plus significative. Ainsi, un fonctionnaire percevant un traitement de 1 400 euros par mois bénéficiera d’une revalorisation de sa pension de 71,34 euros au 1ᵉʳ janvier ! Soit 20 euros de plus par mois qu’un salarié avec le même revenu. Plus les salaires sont élevés, plus les écarts se creusent. Pour une rémunération de 2 300 euros, un fonctionnaire gagnera 57,41 euros de plus qu’un salarié, un écart qui s’élèvera à 67,81 euros par mois pour un salaire de 2 800 euros. Il est à noter que la comparaison n’a pas été étendue jusqu’à une rémunération de 4 800 euros dans le secteur public ! Effectivement, de telles pensions sont rares, principalement perçues par des hauts fonctionnaires.

publicité

À la croisée des chemins : Des écarts à manipuler avec précaution

Cependant, il est crucial d’exercer une prudence particulière lors de la manipulation de ces écarts. Les simulations présentées ici ne prennent pas en compte la revalorisation des retraites complémentaires des salariés du privé. Si cette dernière tourne également autour de 5%, les écarts observés pourraient être considérablement réduits, voire inexistants. Ainsi, bien que la retraite de base soit assurée d’une augmentation de la retraite en 2024, les incertitudes persistent quant aux complémentaires, ajoutant une couche de complexité aux prévisions financières des retraités. La clarification de ces éléments est attendue dans les semaines à venir ! Offrant ainsi une vision plus complète et précise de l’impact financier réel de cette revalorisation pour les retraités français.

publicité

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.