Frais bancaires : Découvrez les qui quatre banques vont supprimer les « retraits déplacés »

Chaque année, les banques prennent environ 200 euros des comptes des clients. Mais bientôt, certains frais bancaires pourraient disparaître.

Frais bancaires Découvrez les qui quatre banques vont supprimer les « retraits déplacés »

À travers divers frais, les banques prélèvent en moyenne près de 200 euros des comptes de leurs clients. Toutefois, une lueur d’espoir se profile dans le futur, car certaines banques suppriment les frais imposés cette année. Ces changements annoncés suscitent l’intérêt des clients qui aspirent à une relation bancaire plus transparente.

publicité

Les banques suppriment les frais : voici la raison de cette décision

En effet, les banques retirent près de 200 euros en moyenne des comptes de leurs clients chaque année. Si vous retirez de l’argent dans des distributeurs d’autres banques. Ces frais peuvent s’élever à une dizaine d’euros. Au moment où vous effectuez plus de deux retraits par mois. En France, la plupart des gens retirent de l’argent une à deux fois par mois. Mais ces frais peuvent encore représenter une charge financière pour de nombreux clients. Certaines banques suppriment ces frais dans quelques mois. C’est une amélioration bienvenue pour les clients bancaires français.

publicité

Prochainement, certaines banques suppriment les frais pour certains clients grâce à l’initiative des quatre grandes banques de France. Ces banques proposent les « Cash Services », un réseau de distributeurs communs. Cela permet aux clients de retirer de l’argent sans frais supplémentaires. Toutefois, des frais pourraient s’appliquer si les retraits sont effectués auprès de distributeurs d’autres établissements. Les « Cash Services » offrent également diverses fonctionnalités. Cette initiative vise à simplifier la vie des clients tout en favorisant la collaboration entre les grandes banques françaises.

publicité

Les avantages des cash services des banques

Cette année, plusieurs frais bancaires ont enregistré une augmentation notable. Cela concerne les frais de tenue de compte ainsi que les cartes bancaires. Ils ont augmenté de 2,5 % à 3 % en moyenne depuis le 1ᵉʳ janvier. Selon la CLCV, cette hausse impacte particulièrement les « petits consommateurs » et les « consommateurs dits moyens ». Les premiers voient leurs frais de tenue de compte et de carte à débit immédiat augmenter de 2,97 %. Ils disposent d’un ensemble de services de base. Quant aux seconds, avec deux titulaires, chacun ayant une carte avec assurance perte et vol, et un chèque de banque tous les 10 ans, leur augmentation est de 3 %. Ces hausses touchent donc ceux qui utilisent des services bancaires de manière plus limitée. Mais, les quatre grandes banques de France décident de s’allier. Dans quelques semaines, ces banques vont mettre en place les cash services.

publicité

En 2024, les frais bancaires connaissent des hausses notables. En effet, cela atteint 66,23 euros pour les « petits consommateurs ». C’est 147,80 euros pour les « consommateurs moyens ». Pour les « gros consommateurs », une augmentation de 2,52 % les conduit à des frais de 207,65 euros. Selon l’association CLCV, ces augmentations sont principalement liées à plusieurs ajustements. Ces changements touchent ainsi différents profils de clients, impactant leurs dépenses bancaires annuelles.

publicité

La localisation de ce nouveau dispositif

Les zones urbaines sont au cœur d’une démarche de mutualisation. Cette initiative vise à créer des distributeurs automatiques de billets (DAB) communs. C’est une réponse à la diminution du nombre de DAB individuels de près de 10 % entre 2018 et 2021. En effet, cette mutualisation permettra de réduire les coûts de gestion des distributeurs. Elle s’inscrit dans un contexte où l’usage des pièces et des billets diminue avec l’essor du sans contact. Les groupes bancaires soulignent que cette démarche contribuera à « pérenniser durablement le libre-service bancaire » apprécié par les Français.

publicité

La date de déploiement

Les banques ont pris des mesures adaptatives anticipant l’essor des transactions sans contact et la diminution de l’utilisation des espèces. Les quatre grandes banques de France ont récemment inauguré une soixantaine de distributeurs automatiques de billets (DAB) communs, baptisés « Cash Services ». Cette initiative est une réponse aux évolutions récentes des habitudes de paiement. Les premiers DAB « Cash Services » ont déjà été déployés dans différentes régions de la France.

publicité

Actuellement, les clients de ces banques peuvent retirer des espèces gratuitement auprès des nouveaux distributeurs de billets « Cash Services ». Cependant, l’ensemble des services bancaires ne sera disponible qu’à partir de fin 2024. Le déploiement de ces automates se poursuivra jusqu’en 2026. C’est la date à laquelle environ 7 000 sites seront équipés de ces distributeurs. Les banques assurent que cette initiative offrira une accessibilité améliorée aux espèces et aux services bancaires dans toute la France. En somme, certaines banques en France suppriment les frais liés aux retraits déplacés grâce aux Cash Services, un réseau de distributeurs communs. Cette initiative vise à simplifier la vie des clients.

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.