Fraude fiscale : le géant laitier Lactalis sous le coup de redressement massif

Lactalis, géant laitier mondial, confronté à des ennuis financiers majeurs pour évasion fiscale, réclamant des millions d’euros.

Fraude fiscale : le géant laitier Lactalis sous le coup de redressement massif

Lactalis est connu comme le géant mondial du lait. Elle fait face à des ennuis financiers majeurs. Lactalis est accusé d’évasion fiscale. Il risque de payer une somme colossale de 275 millions d’euros. C’est un montant en plus des 25 millions déjà payés. Ces accusations découlent des pratiques financières opaques. Elles impliquent des entités en Belgique et au Luxembourg. Cette affaire a mis en lumière les pratiques douteuses du groupe. Elle attire l’attention sur l’importance de la transparence fiscale.

publicité

Lactalis, une société de renom

Lactalis a débuté en tant que société personnelle en 1933. C’est André Besnier qui a eu l’idée de sa création. Il a commencé par la fabrication de 17 camemberts. Il les a préparés avec 35 litres de laits collectés dans les alentours de Mayenne en Laval. Ces camemberts ont eu comme marque « Le Petit Lavallois ». Plus tard, André Besnier a fait appel à des collaborateurs pour l’accompagner dans cette aventure. Au fil des années, de plus en plus de productions ont rejoint la société. En 1948, on a franchi la barre des 10 000 litres de lait collectés. Puis, La société devient « SARL Société Laitière de Laval A. Besnier & Cie ». 25 salariés l’accompagnent désormais. Elle commence à occuper une grande place sur le marché. Les consommateurs sont de plus en plus séduits par les camemberts. André Besnier s’envole grâce à sa passion du lait, son exigence de la qualité et son sens du commerce. De plus, il s’entoure toujours des meilleurs.

publicité

Par la suite, André Besnier diversifie son activité. Il s’attaque au lait, au beurre et à la crème fraîche. A sa mort, c’est son fils Michel Besnier qui prend le règne. Il sera le premier à créer le premier lait conditionné en brique Tetra Pak. Il s’agit du « Lait 2000 » sous la marque Président. Ce sera cette marque qui deviendra l’emblème de la société. L’histoire ne s’arrête pas là et son succès aussi. En résumé, la société continue de briller dans son domaine. Mais, la réputation a parfois un prix. Lactalis se voit accusé d’évasion fiscale. Cette affaire va bouleverser la réputation de la société.

publicité

Evasion fiscale : les pratiques de Lactalis remontent à plusieurs années

Lactalis est sous le feu des projecteurs depuis 2018. La société est accusée de fraude fiscale. Apparemment, le géant a mené des opérations fiscales frauduleuses à grande échelle. Ces faits ont surgi après une crise sanitaire majeure. La consommation de lait a rendu des bébés malades. Le lait était contaminé par des salmonelles. Depuis, les médias ont commencé à scruter les activités financières du groupe. Cela a révélé des structures complexes entre la France, la Belgique et le Luxembourg. La Direction nationale d’enquêtes fiscales a mené des perquisitions en juillet 2019. Lactalis est soupçonné de faire une évasion fiscale.

publicité

De leur côté, les éleveurs ont réagi à cette affaire. Ils ont dénoncé les pratiques injustes du géant laitier. Ils réclament aussi une rémunération plus équitable. En outre, le ministère des Finances français a lancé une enquête. C’est la DVNI qui s’en charge. Il s’agit de la Direction des vérifications nationales et internationales. Elle examine les activités fiscales de Lactalis. Malgré les déclarations de l’entreprise niant toute fraude, la pression fiscale s’intensifie.

publicité

Evasion fiscale : Lactalis se défend

Face à cette accusation d’évasion fiscale, Lactalis se défend. Le géant affirme payer ses impôts en France pour toutes ses activités nationales. La collecte de lait en fait partie. Cependant, les autorités fiscales restent sceptiques. Elles ne croient pas à la légitimité de ces affirmations. L’entreprise insiste sur son engagement à dialoguer avec les autorités. Elle veut résoudre le différend. Néanmoins, la situation demeure tendue. Les négociations se poursuivent entre Lactalis et les organismes fiscaux.

publicité

Cette affaire met en lumière les lacunes du système fiscal international. Cette faille permet aux grandes entreprises de contourner leurs obligations financières. Ainsi, il faut renforcer la réglementation. Cela permet de prévenir de telles pratiques. Pour l’avenir, des réformes sont nécessaires au niveau fiscal. La transparence fiscale est essentielle. De plus, la répartition des impôts est à revoir. En fin de compte, les entreprises multinationales doivent assumer leur responsabilité fiscale.

publicité

Impact sur l’Industrie Laitière

Cette affaire d’évasion fiscale n’impacte pas que Lactalis. Elle a eu un impact significatif sur l’industrie laitière dans son ensemble. Les révélations de fraude fiscale ont entaché la réputation de la société. Mais, beaucoup se demandent si les autres sociétés ne font pas pareil. En effet, la transparence du secteur est remise en question. Donc, les concurrents de Lactalis ont également été affectés. Les autorités vont surveiller leurs pratiques fiscales. Cette crise a incité l’industrie à revoir ses politiques et ses procédures. Cela permet d’éviter des scandales similaires à l’avenir.

publicité

Par ailleurs, cette affaire touche également les consommateurs. Leur confiance en la marque et ses produits a baissé. D’ailleurs, la crise des salmonelles a déjà ébranlé leur confiance. Ces affirmations de fraude fiscale ont amplifié ces inquiétudes. D’autres marques de produits laitiers existent. De nombreux clients ont choisi de se tourner vers elles. Ils craignent pour leur sécurité et leur intégrité. Cette baisse de confiance a eu un impact financier sur Lactalis. La réputation d’une entreprise est très importante dans le marché actuel.

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.