Gaz : mauvaise nouvelle pour tous les consommateurs, les prix en hausse en Europe

Le gaz en Europe coûte plus cher à cause d’un changement dans sa valeur sur le marché.

Gaz mauvaise nouvelle pour tous les consommateurs, les prix en hausse en Europe

Les prix du gaz en Europe ont connu une hausse considérable ce mercredi matin. Cette augmentation est due aux conflits dans la bande de Gaza en Israël. Mais, ce dernier pourrait s’étendre à tout le Moyen-Orient. Le prix du gaz a enregistré une hausse de 7% sur le marché.

publicité

La raison de cette hausse des prix du gaz en Europe

Il y a des inquiétudes sur les attaques des États-Unis en Irak ainsi que des nouveaux incidents au Yémen. En effet, des militants Houthis visent des navires dans la mer Rouge. Ces événements augmentent le risque d’un conflit. Les tensions grandissent car les États-Unis ont attaqué des endroits en Irak. Pour contrer ces attaques, les Houthis au Yémen ont pris pour cible des bateaux. Ce danger fait craindre un conflit plus important dans cette région du monde. Tout cela pourrait mener à un conflit plus vaste au Moyen-Orient. Ces conflits sont à l’origine de la hausse des prix du gaz en Europe.

publicité

Hausse des prix du gaz en Europe : une menace que les dirigeants ne prennent pas à la légère

Bien que les attaques contre les navires n’aient pas eu un impact majeur sur la livraison de gaz. Le marché reste préoccupé par les menaces qui pèsent sur les routes utilisées pour exporter ces énergies fossiles. Pour l’acheminement de ces énergies, on prête une grande attention aux voies de transport vitales. Des cargaisons de gaz naturel liquéfié ont même changé leur itinéraire. Le but de ces changements est d’éviter la mer Rouge. Ces nouvelles routes obligent les bateaux à voyager plus longtemps avant d’atteindre leur destination. Des informations de l’agence de presse Bloomberg confirment que certaines livraisons de gaz naturel liquéfié ont décidé d’éviter la mer Rouge. Ce changement d’itinéraire implique un voyage prolongé. Ainsi, cela pourrait potentiellement conduire à une hausse des prix du gaz en Europe.

publicité

Le prix du gaz a chuté considérablement cette année malgré les tensions géopolitiques. En effet, le prix a diminué d’environ 50% sur le marché. Cette baisse est due à la présence de réserves de gaz importantes. Ainsi, la demande est relativement basse en ce moment. La quantité de gaz disponible est élevée, alors que la demande pour ce combustible est faible. Les stocks abondants permettent de répondre aux besoins actuels sans souci majeur. On constate donc une baisse significative des prix du gaz. Cette situation rassure quant à la capacité de l’Europe à traverser l’hiver sans difficultés. Les réserves de gaz considérables offrent une certaine assurance quant à la disponibilité de ce combustible. La confiance dans la gestion des ressources énergétiques reste forte même avec les tensions persistantes. Donc, la hausse des prix du gaz en Europe n’est pas d’actualité.

publicité

Les pays concernés

D’après les prévisions météorologiques, il est prévu que le temps reste agréable en Europe jusqu’au début de janvier. Cette situation maintiendra une faible demande en gaz pour le chauffage. Pendant les fêtes de Noël, certains pays ont reconstitué leurs réserves de gaz. Les informations de Gas Infrastructure Europe montrent que l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique et le Danemark ont enregistré une augmentation de leurs stocks de gaz lundi. Cette augmentation suggère que ces pays ont renforcé leurs réserves de gaz pour se préparer aux besoins futurs. Le fait que plusieurs pays aient pris cette mesure indique une volonté de garantir un approvisionnement stable en gaz. Ces mesures permettent d’assurer que même si la demande augmentait soudainement. Il y aurait suffisamment de gaz pour le chauffage et d’autres usages énergétiques sans difficulté.

publicité

Un risque qui plane tout au long de l’année

La principale raison de l’augmentation des prix du gaz réside dans les inquiétudes concernant l’approvisionnement futur. Ils soulignent que beaucoup de facteurs dans le monde jouent un rôle clé sur la hausse du prix du gaz. Ces tensions ont probablement contribué à créer une prime sur le prix du gaz. L’impact de ces facteurs crée une incertitude sur la stabilité de l’approvisionnement en gaz. Cela se traduit par des hausses de prix qui peuvent affecter les consommateurs dépendant de cette source d’énergie.

publicité

Selon LBPAM, deux risques majeurs affectent l’approvisionnement en gaz. En Australie, des grèves menacent la production de GNL. De plus, un incident sur un pipeline en mer Baltique pourrait causer des mois de réparations. Cela impacte également l’approvisionnement. Ces événements suscitent une forte inquiétude sur le marché du gaz en provenance du Nord.

publicité

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.