Grande nouvelle: la CAF ne versera plus d’aides sociales à l’étranger à compter du 01er juillet prochain

Face aux nombreuses fraudes auxquelles le gouvernement doit faire face, celui-ci a décidé de raffermir les conditions d’octroi des aides financières.

Les Français à l'étranger ne pourront plus recevoir des aides sociales en 2023 ...

Le vendredi 21 avril dernier, le ministre des Comptes publics, Gabriel Attal avait fait une annonce des plus détonantes. Pour le coup, il avait choisi de faire sa révélation lors d’une interview auprès de nos confrères de chez Europe 1. Ainsi, dans le cadre de la lutte contre les fraudes, le gouvernement a décidé de ne plus verser les aides sociales à ceux qui sont à l’étranger. Apparemment, cette nouvelle mesure va prendre effet à partir du 01er juillet prochain.

publicité

Un énorme changement pour l’année 2024

Nous savons tous que les fraudes autour des prestations sociales se font de plus en plus fréquentes. Tous les ans, ce sont des millions d’euros qui partent de la caisse de l’État mais qui ne tombe pas entre les bonnes mains. De ce fait, le gouvernement doit mettre en place des mesures afin de limiter au maximum ces fraudes. Pour l’heure, c’est autour des conditions d’octroi des aides sociales que le changement va s’opérer.

publicité

Donc, à partir du 01er juillet prochain, la Caf va arrêter de verser les aides sociales à ceux qui sont à l’étranger. En d’autres termes, les comptes bancaires qui ne sont pas domiciliés dans les pays membres du SEPA ne seront plus recevables. Cela représente donc un durcissement sur la condition de résidence en France ou dans un pays membre de l’Union Européenne afin de pouvoir bénéficier des aides. C’est donc une réponse rapide et concrète face à ce problème de fraude.

publicité

Quelles sont donc les conséquences de cet arrêt de versement des aides sociales à l’étranger ?

Il est évident que cette règlementation aura une incidence sur les bénéficiaires des aides sociales à l’étranger. Premièrement, les bénéficiaires des aides devront désormais justifier de leur résidence en territoire français sur une période minimale de 09 mois. De même, ce changement va entrainer des difficultés financières qui comptaient sur ces aides afin de survivre. Néanmoins, cette nouvelle mesure va surement permettre le renforcement des contrôles autours des bénéficiaires.

publicité

Ce genre de mesures et de nouvelles règles démontrent de la volonté du gouvernement à vouloir mettre fin aux fraudes. Il faut dire que cela coûte très cher à l’État tous les ans. En somme, l’objectif de cette mesure est de réduire les risques de fraudes et diverses manipulations illicites. Sur le long terme, cela va aussi contribuer à optimiser et à améliorer le système d’aides sociales.

publicité

Écris par Laura Laura