Handicap, invalidité… Conditions à satisfaire pour bénéficier de la retraite anticipée pour inaptitude au travail

Explorez les critères médicaux pour l’attribution de la pension d’invalidité et de la retraite anticipée.

Handicap, invalidité… Conditions à satisfaire pour bénéficier de la retraite anticipée pour inaptitude au travail

Apprenez comment passer de l’invalidité à la retraite et ce qu’il en est pour les travailleurs handicapés percevant l’AAH. Autrement dit, découvrez les conditions pour partir en retraite anticipée pour inaptitude au travail.

publicité

Retraite anticipée pour inaptitude au travail : conditions d’éligibilité

Si vous souhaitez prendre votre retraite anticipée en raison de votre inaptitude au travail, plusieurs conditions doivent être remplies. Tout d’abord, si votre santé ne vous permet plus de travailler, vous pourriez être éligible. Cela signifie que vous pourriez partir à la retraite dès l’âge de 62 ans avec une pension complète. De plus, si vous ne travaillez pas et qu’un médecin a attesté que le travail pourrait gravement nuire à votre santé, vous pourriez également être éligible. De même, si vous percevez déjà une pension d’invalidité ou l’AAH, vous êtes considéré comme inapte au travail. Enfin, si votre inaptitude au travail n’est pas encore officiellement reconnue, vous pouvez contacter le médecin-conseil de votre caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat). Et ce, pour entamer les démarches nécessaires.

publicité

Pension d’Invalidité: conditions et critères médicaux

La pension d’invalidité est un soutien financier pour les personnes dont la capacité de travail est limitée à cause d’une maladie ou d’un accident. Il existe trois catégories d’invalidité, en fonction de votre capacité à travailler et à gagner de l’argent. La première catégorie concerne ceux qui peuvent encore travailler et gagner un salaire. Ensuite, la deuxième catégorie concerne ceux qui ne peuvent plus travailler dans aucun métier. La troisième catégorie s’adresse à ceux qui ont besoin d’aide pour accomplir les tâches quotidiennes.

publicité

Pour bénéficier de cette pension, vous devez répondre à certains critères médicaux. Par exemple, votre capacité de travail doit être réduite d’au moins deux tiers à cause de votre maladie ou de votre blessure. Il faut connaître tout cela si vous voulez partir en retraite anticipée pour inaptitude au travail.

publicité

Retraite : Transition de l’invalidité à la Retraite pour inaptitude au travail 

Quand une personne reçoit de l’argent parce qu’elle est malade et qu’elle atteint l’âge de 62 ans, il y a un changement important qui se produit. À partir de cet âge, l’argent qu’elle recevait pour sa maladie va cesser d’être versé ! Cependant, elle pourra demander à la place une pension de retraite. Pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’interruption dans les revenus, il est crucial de faire cette demande quelques mois avant son anniversaire. En outre, si cette personne continue à travailler à l’âge de 62 ans, sa pension d’invalidité continuera à être versée ! Et ce, jusqu’à ce qu’elle décide de prendre sa retraite. Ce paiement peut se prolonger jusqu’à l’âge maximum de 67 ans. Il est donc possible de recevoir à la fois un salaire provenant du travail et une pension d’invalidité jusqu’à l’âge de 62 ans, moment où la pension de retraite peut remplacer la pension d’invalidité.

publicité

Évidemment, il est essentiel de comprendre ce processus afin de ne pas se retrouver dans une situation financière difficile. En planifiant à l’avance et en prenant les mesures nécessaires, une transition en douceur entre la pension d’invalidité et la pension de retraite peut être assurée. Cela peut impliquer de consulter un conseiller financier. En outre, vous pouvez aussi consulter un professionnel des ressources humaines ! Tout cela pour obtenir des conseils et des orientations sur les démarches à suivre. En résumé, lorsque quelqu’un atteint l’âge de 62 ans tout en recevant une pension d’invalidité, il est important de savoir que celle-ci sera remplacée par une pension de retraite. Cependant, la personne peut continuer à recevoir sa pension d’invalidité jusqu’à ce qu’elle décide de prendre sa retraite. Et ce, si la personne continue à travailler. Donc, il faut connaître ces conditions pour une retraite anticipée pour inaptitude au travail.

publicité

Allocation Adulte Handicapé (AAH) et retraite pour inaptitude

Si vous êtes handicapé, vous avez des difficultés à travailler et que vous recevez l’AAH, il y a une possibilité pour vous. Vous pourriez avoir droit à prendre votre retraite plus tôt à cause de votre incapacité à travailler.  En effet, vous pouvez partir en retraite anticipé pour inaptitude au travail.  L’AAH est une aide que donne la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) dans certaines situations. Ensuite, vous devrez aller voir le médecin de la Carsat et remplir quelques formulaires. Et ce, Pour que vous puissiez prendre votre retraite plus tôt à cause de votre incapacité. Donc, vous pourriez avoir une retraite de base à taux plein dès que vous aurez 62 ans. Mais seulement à condition que vous preniez votre retraite à cause de votre incapacité. Ça ne dépendra pas du nombre d’années que vous avez travaillées.

publicité

En somme, c’est important de bien suivre les étapes pour que vous puissiez bénéficier de cette retraite anticipée. Ça peut vous aider à avoir un peu plus de stabilité financière même si vous ne pouvez pas travailler à cause de votre handicap.

publicité

 

Écris par Christine