Hausse de la taxe foncière : la facture va encore s’alourdir dans ces communes en 2024

Si vous êtes propriétaires immobiliers, sachez que la taxe foncière poursuivra sa hausse cette année 2024.

Hausse de la taxe foncière la facture va encore s’alourdir dans ces communes en 2024

Si vous êtes propriétaires immobiliers, sachez que la taxe foncière poursuivra sa hausse cette année 2024.

publicité

Encore une mauvaise nouvelle ! Gel du taux du Livret A, hausse du prix de l’électricité… le pouvoir d’achat est au plus mal. Malheureusement, ce n’est qu’une partie de l’iceberg.

publicité

3,9 % de hausse pour la taxe foncière en 2024

Après les retraités, c’est au tour des propriétaires immobiliers de faire face à une terrible nouvelle. La a hausse de la taxe foncière sera en progression en 2024. À titre de rappel, celle-ci a connu une augmentation de 9 % en 2023. Pour cette année, la hausse sera d’au moins 3,9 %. Son montant ? Il dépend de la revalorisation forfaitaire des valeurs locatives. Celles-ci servent de base au calcul de cette taxe.

publicité

La taxe foncière continue de faire grincer les dents, du moins son montant. En effet, celui-ci  varie en fonction de la situation du contribuable. Il dépend de plusieurs paramètres, à savoir : la valeur locative cadastrale du bien, des taux votés par les collectivités territoriales et des abattements ou exonérations applicables.

publicité

Chaque année sans faute, la valeur locative cadastrale subit une revalorisation qui dépend de l’inflation enregistrée de l’année précédente. C’est pourquoi, la taxe foncière explose en fonction du taux de l’inflation. Les données en décembre 2023 ne sont pas bonnes. Effectivement, l’IPCH a progressé de 3,9 % sur un an, contre 7,1 % l’année dernière.

publicité

Pour 2024, la fameuse revalorisation en question sera de 3,9 %. Soit une hausse moyenne de 40 euros par rapport à 2023. Toutefois, certaines communes et intercommunalités sont libres d’augmenter davantage leur part de taxe foncière. Ce, en fonction de leurs besoins budgétaires.

publicité

À Meaux, une première hausse de la taxe foncière depuis 1995

Sans surprise, certaines communes qui ont évité une augmentation en 2023, sont obligées d’agir cette année. C’est le cas de Sceaux, dans les Hauts-de-Seine, prévoit une augmentation d’environ 6 % sur la taxe foncière. Le coupable : des contraintes budgétaires, explique le maire Philippe Laurent. Ces dernières, liées à des équipements publics, les obligent à agir.

publicité

Même cloche de son du côté de Meaux, à Seine-et-Marne. Le maire Jean-François Copé a pris la décision radicale : celle d’augmenter le taux de la taxe foncière dans la commune. Une toute première depuis 1995. Cette année, elle sera de 4 points. Ainsi, le taux communal de la taxe foncière s’élèvera à 45,57 %. Alors, les Meldois doivent se préparer à une « augmentation de 69 euros en moyenne ». La commune justifie cette décision par des événements extérieurs, des mesures gouvernementales et des effets inflationnistes.

publicité

Dans d’autres régions, les élus prennent des décisions similaires. À Saint-Priest, dans le Rhône, les propriétaires devront s’attendre à payer plus de 4,89 points de la taxe. Quant à Villeurbanne, également dans le Rhône, elle a déjà voté une augmentation de 10 % sur la taxe foncière en 2024. Le but ultime de cette explosion : récupérer 8 millions d’euros.

Autres communes concernées

Le Grand Nancy, dans la Meurthe-et-Moselle, rejoint cette liste. Les responsables ont déjà voté une hausse de la taxe foncière en 2024, qui passe de 8,81 à 9,65 %. Soit, une cinquantaine d’euros de plus cette année. Cette mesure a été prise dans le seul but d’alléger les dépenses face au diminution des recettes.

En 2023, 14 % des communes et 18,3 % des intercommunalités ont décidé d’augmenter les taux de la taxe sur le foncier bâti. Dans plusieurs grandes communes, les hausses constatées s’élève à deux chiffres. C’est le cas de :

  • Paris (+ 52 %)
  • Grenoble (+ 25 %)
  • Metz (+14,3 %)

Sur les 200 plus grandes communes, 35 ont augmenté leurs taux, avec une moyenne de 3,2 points, selon l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI).

A coup sûr, cette hausse de la taxe foncière en 2024, impacte directement le budget des ménages. Pour connaitre le montant exact de votre taxe foncière en 2024, un simulateur est disponible sur le site du service public. Vous devrez informer plusieurs renseignements. Comme :

  • la valeur locative cadastrale de votre bien
  • le taux applicable dans votre commune
  • situation personnelle.

En même temps, vous pourrez également connaitre les dates limites de paiement. Ainsi lque es modalités de règlement.

Une chose est sure, la taxe foncière pèse lourd sur le budget des propriétaires. Mais le saviez-vous, il est possible de la réduire. Pour ce faire, il suffit de vérifier votre éligibilité à une exonération ou un dégrèvement. Autre option : la mensualisation ou le prélèvement à l’échéance. Ces derniers permettront d’étaler votre paiement sur l’année.

A coup sur, cette hausse de la taxe foncière en 2024, impacte directement le budget des ménages.

Écris par Thomas

Après différentes expériences dans les médias régionaux chez Actu Toulouse, puis dans les médias nationaux chez L'Equipe et Canal+, j'ai intégré l'équipe éditoriale de Linternaute.com en 2022 en tant que responsable du service finances personnelles. Je m'occupe de la retraite, des impôts, de l'épargne, de l'immobilier, de la banque et des assurances.