Hausse du nombre de faux billets : voici comment les reconnaître

Attention, les faux billets circulent de plus en plus sur la zone euro. Ainsi, il convient de connaître la technique pour les repérer. Voici comment procéder.

Hausse du nombre de faux billets : voici comment les reconnaître

Reconnaître les faux billets est primordial en ce temps où ces fausses coupures sont en hausse. Voici tout ce que vous devez faire.

publicité

Hausse des faux billets en France

Au fur et à mesure que le temps passe, il semble que la fraude aux faux billets est de plus en plus courante. Et cette tendance circule surtout dans l’Union Européenne. C’est en tout ce qu’a révélé la Banque centrale européenne (BCE). Selon cette dernière, les faux billets en euros, dans l’UE a « augmenté par rapport à 2022 ».

publicité

En se référant aux chiffres publiés par la BCE le 29 janvier 2024, on découvre qu’il y a eu 16 contrefaçons détectées, sur un million de coupures authentiques en circulation dans l’Union Européenne. Or en 2022, elles étaient encore à 13.

publicité

Ainsi, il y a eu 467 000 billets contrefaits qui ont été retirés de la circulation l’année dernière. La BCE précise qu’il s’agit de « l’une des proportions les plus faibles enregistrées depuis l’introduction des billets en euros ».

publicité

Et selon les informations reçues, ce sont surtout les billets de 20 et 50 euros qui ont le plus été visés par ces fraudeurs. Face à ce problème, il convient de rester vigilant.

publicité

Comment reconnaître les faux billets ?

En vue de la hausse des faux billets dans l’Union Européenne, il est primordial de faire attention quant aux billets que vous utilisez chez vous. Que ce soit les commerçants ou les consommateurs, tous doivent être vigilants.

publicité

N’hésitez surtout pas à scruter et vérifier les billets qui sont dans votre portefeuille. Et ne vous inquiétez pas, procéder à cette vérification ne nécessite aucunement d’appareils haut de gamme. Il suffit tout simplement d’appliquer une certaine technique.

publicité

Il s’agit de la technique « TRI » qui consiste à « toucher, regarder et incliner » les billets en votre possession. Dans le détail, un faux billet pourrait avoir une texture ferme. Les chiffres et les lettres qui indiquent la valeur du billet, doivent notamment être perceptibles en passant le bout du doigt ou en grattant tout doucement avec l’ongle.

publicité

Ensuite, il est important de bien regarder les billets. Il faut vérifier la signature qui se trouve en haut, à gauche, sous le drapeau européen. Il faut que cette signature corresponde à celle du Président de la Banque centrale.

N’oubliez pas non plus d’incliner les billets. En faisant ce geste, on pourrait voir en alternance, sur la pastille holographique, la valeur faciale du billet ainsi que le motif architectural sur le billet.

Vous pouvez aller sur la page Youtube de la Banque Centrale Européenne pour savoir comment procéder à cette technique.

Quels sont les signes pour reconnaître les faux billets ?

Effectivement, il existe certains signes qui permettent d’identifier les faux billets. Nos confrères de chez Actu.fr sont passés au crible et ont mené une petite enquête à ce propos. Pour cela, ils se sont servis d’un billet de 10 euros et l’ont placé à la lumière.

Sur la partie gauche, ils ont constaté la présence d’un portrait d’Europa devant une fenêtre et le montant du billet.

Aussi, ils ont remarqué qu’à la lumière, le trait de sécurité est devenu plus foncé que d’habitude. On peut aussi voir à travers la valeur du billet, à savoir la mention « 10 euros ».

Autres signes pour reconnaître un faux billet

En scrutant le bas du billet, nos confrères ont constaté que le montant vert et censé être surbrillant passe au bleu foncé une fois qu’on l’incline. À la droite du billet, le portrait d’Europa est de nouveau visible, mais aussi la fenêtre ainsi que le montant dans les cases en dessous.

Pour terminer, ils ont aussi remarqué la présence de micro lettres dans certaines zones du billet.

La mesure prise par les autorités

Tous ces signes cités ci-dessus peuvent donc indiquer l’authentification d’un billet. Notons que les autorités ne sont pas restées les bras croisés face à ces fraudes. Depuis 2013, une deuxième série d’euros avait été mise en circulation. Celle-ci étant baptisée « Europe ».

Cette série d’euros a été conçue afin de renforcer les signes de sécurité. Le but étant de réduire le plus possible le nombre de contrefaçons dans la zone euro. Notons que les contrefaçons sont punies par la justice.

En procédant à ce trafic criminel, ou en falsifiant des billets de banque, on peut encourir une réclusion criminelle de 30 ans et de 450 000 euros d’amende. Ainsi, il faut rester vigilant. Dans le cas où vous êtes en possession d’un faux billet, n’hésitez pas à prévenir la police.

Écris par Laura Laura