La Plasturgie est l’industrie qui conçoit et fabrique les produits en matières plastiques et composites dans tous les secteurs clients : emballage, automobile, construction, médical, aéronautique, électrique-électronique, sports et loisirs … Née dans la première moitié du 20ème siècle, c’est une industrie jeune, comparée aux industries pluriséculaires de la fonte, de l’acier, du verre…

L’utilisation des produits plastiques est vaste et diversifiée et nous en apprécions chaque jour les performances, aussi bien dans la vie courante que dans les secteurs de pointe.

 

  • Tout est parti d’une boule de billard…

En 1870 a été créée, à partir du camphre et de la cellulose, la première matière plastique : le nitrate de cellulose ou celluloïd. C’était le fruit de l’invention des frères Hyatt, imprimeurs de l’Etat de New York, qui, à l’occasion d’un concours, cherchaient un substitut à l’ivoire dans la fabrication des boules de billard.

Cette première économie des ressources de la nature a été suivie de bien d’autres. Ainsi nos forêts bénéficient-elles aujourd’hui du remplacement du papier par le plastique dans la fabrication des films et feuilles pour l’emballage.

En 1884 apparaissait le premier fil artificiel, en acétate de cellulose. Mais c’est de la première moitié du XXème siècle que datent le développement de la chimie de synthèse et la découverte des matières plastiques.

De 1930 à 1940, les grands laboratoires de recherche allemands et américains mettent au point les grands thermoplastiques :
– Polychlorure de vinyle
– Polystyrène
– Polyéthylène
– Polyamide…
Mais aussi des produits comme le polyméthacrylate de méthyle (plexiglas).
A partir de la 2ème guerre mondiale, la recherche s’est élargie à d’autres pays qui, avec d’autres découvertes importantes, développent continuellement de nouvelles matières et applications.

L’association de plusieurs matériaux autorise également des avancées technologiques. Dans le cas des composites, une matrice plastique est associée à des fibres (verre, carbone…) qui la chargent et la renforcent.

Il est également possible d’associer différentes matières plastiques entre elles ou avec d’autres matériaux tels que le papier, l’aluminium… ce sont des complexes.

 

  • Apparition d’une industrie nouvelle, la transformation des matières plastiques

La découverte des matériaux plastiques et leurs possibilités de mise au point de produits originaux ont provoqué l’éclosion de techniques spécifiques de transformation. Une industrie nouvelle a remplacé l’artisanat d’hier consacré aux peignes, aux aiguilles à tricoter…

 

  • Quelques dates clés

De 1880 à 1913 : le celluloïd s’ajoute au buis et à la corne, matériaux utilisés depuis 2 siècles pour la fabrication des boîtes à ouvrages, des boutons et des peignes… le nombre de façonniers passe de 120 à 310

De 1914 à 1929 : la galalithe, le rhodoïd permettent l’extension de l’offre produits aux aiguilles à tricoter, aux broches, aux fermoirs, monture de lunettes… en 1929, le chiffre d’affaires de la profession est multiplié par 7.

En 1930, les premières presses à injecter démarrent à Oyonnax.

En 1936, les premiers jouets et articles ménagers en plastique arrivent sur le marché.

En 1960, le premier salon des plastiques se tient à Oyonnax

En 1989, le mot Plasturgie apparaît dans le  » Petit Larousse « .

En 2000, 3 900 entreprises de Plasturgie sont répertoriées en France.

En 2007, les entreprises de Plasturgie dépassent la barre des 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires.