Immigration en France : un expert répond aux 10 questions les plus courantes, visa, assurance…

Découvrez comment vous installer en France grâce à notre guide pratique pour une immigration sans stress.

Immigration en France : un expert répond aux 10 questions les plus courantes, visa, assurance…

Beaucoup de personnes veulent s’installer en France. Toutefois, elles ne connaissent pas les procédures. Un expert en assurance pour les expatriés a décidé de fournir des conseils pratiques sur l’immigration en France. Il s’agit de Fabien Pelissier de Fab French Insurance. Il y aura les réponses des 10 questions les plus courantes. Vous allez aussi trouver les étapes essentielles pour faciliter votre installation en France et éviter le stress inutile.

publicité

Immigration en France : Les étapes à suivre

D’abord, la première étape que vous devez faire est la demande de visa longue durée. Il doit s’adapter à votre situation. La demande doit se faire au moins 30 jours avant votre date d’arrivée prévue. Toutefois, vous avez 90 jours à l’avance. Vous devrez passer un entretien en personne dans un centre de visa local dans votre pays d’origine. Ensuite, une fois votre visa approuvé, vous devez l’activer. Vous avez 90 jours après votre arrivée en France pour le faire. Cette étape peut être effectuée en ligne. Puis, il faut entamer les démarches administratives. L’inscription à la CPAM ou à la sécurité sociale française.

publicité

En outre, obtenir un numéro de sécurité sociale. Il s’agit de l’une des étapes les plus importantes concernant l’immigration en France. En effet, ce numéro est nécessaire pour accéder aux services de santé en France. Cette étape peut prendre six mois. Enfin, vous devrez renouveler ou prolonger votre visa auprès de la préfecture locale. Vous devez le faire avant le 11ème mois. Vous pouvez obtenir un titre de séjour d’un an, de deux ans ou plus.  

publicité

Immigration en France : les réponses aux questions les plus courantes

D’abord, il y a une différence entre le visa de longue durée et le visa temporaire. Le visa de longue durée est adapté à la résidence en France et peut être renouvelé. Toutefois, le visa temporaire a une durée déterminée et ne peut pas être renouvelé. Toutes les démarches à part l’entretien peuvent se faire en ligne. Vous n’avez qu’à aller sur le site France-visas.gouv.fr.  Ensuite, lors de votre demande de visa de longue durée, vous devrez fournir divers documents. Notamment, des pièces d’identité, des preuves de ressources financières, des documents de logement et une assurance santé. Ces documents sont nécessaires pour prouver votre situation. Vous devez montrer que vous avez la possibilité de résider en France.

publicité

En outre, il existe plusieurs types de visas de longue durée. Chacun est adapté à différentes situations. Il y a le visa étudiant, le visa travailleur, le visa conjoint de Français, le visa retraité. Chaque type de visa a ses spécificités. Ainsi, choisissez celui qui correspond à votre situation et à vos projets en France. L’immigration en France est plus facile pour les citoyens britanniques. En effet, ils ont quelques avantages. Le programme S1 avec des avantages fiscaux. En plus, ils peuvent conduire avec leur permis de conduire.

publicité

Comment choisir le bon visa ?

Un visa de travail pour ceux qui envisagent de travailler en France peuvent obtenir. Si vous travaillez à distance pour une entreprise étrangère, cela peut être un peu délicat pour votre employeur. Cependant, pour vous, cela reste un visa de travail. Il faut suivre les procédures spécifiques. N’oubliez pas de fournir les documents requis pour votre demande.

publicité

Ensuite, si vous souhaitez gérer un gîte ou créer votre entreprise en France, vous pouvez envisager le visa d’affaires. Cependant, c’est l’un des types de visa les plus difficiles à obtenir. Demandez des conseils si vous envisagez de le demander. Le visa d’affaires est conçu pour les entrepreneurs et les investisseurs. Ainsi, ce type de visa répond à des critères et exigences spécifiques.  

publicité

Par ailleurs, il existe aussi ce qu’on appelle le programme Passeport Talent français. Il offre différentes options. Il est fait pour les personnes hautement qualifiées ou possédant des compétences spécifiques. Par exemple, une personne qui a un diplôme de master et qui prévoit de travailler en France. Il veut un salaire supérieur à 42 000 euros environ. Cependant, obtenir le contrat de travail avant d’obtenir le visa peut être la partie la plus délicate. Une autre option est de faire une demande en tant que « talent » et de démontrer que vos compétences sont uniques ou utiles en France. Cela s’applique généralement aux artistes et à certains emplois spécifiques. Toutefois, elle peut également être utilisée par les conjoints de personnes détenant un visa de travail.

publicité

Assurance maladie pour une demande de visa de long séjour

L’immigration en France a quelques exigences notamment sur l’assurance maladie. Voici les principaux critères qui semblent être les facteurs clés d’acceptation d’un visa. Une couverture d’assurance pour toute la durée du visa, avec la mention d’un renouvellement tacite si nécessaire. Ensuite, aucune franchise, quote-part ou coassurance dans la police d’assurance. Une couverture médicale pour les frais médicaux et l’hospitalisation. Puis, une couverture d’au moins 30 000 euros (parfois 100 000 euros selon le centre de visa). Aucune exclusion médicale dans le certificat d’assurance. Enfin, un plan de rapatriement inclus.

En outre, une assurance maladie privée est nécessaire pour un visa temporaire de long séjour. Le coût dépend de l’âge du demandeur. Par exemple, une personne dans la cinquantaine peut s’attendre à payer environ 2 000 euros pour une police d’assurance d’un an. Il existe un calculateur en ligne pour obtenir une estimation précise du montant.

Vous avez accès au système de santé français dès que vous devenez un résident français. Cela signifie que vous n’aurez plus besoin de votre assurance privée. Cependant, pendant les 12 premiers mois, vous devez être couvert par une assurance maladie. Certaines politiques permettent l’annulation de l’assurance privée une fois que vous êtes accepté dans le système français. Toutefois, cela peut prendre jusqu’à neuf mois pour obtenir votre numéro de sécurité sociale.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .