Impôt 2024 : Voici 5 rappels pour bien préparer sa déclaration de revenus

L’article présente les modifications importantes de la fiscalité pour l’année 2024 et explique les déductions et crédits d’impôts spécifiques qui ont été modifiés. 

Impôts 2024: Découvrez les dates limites de la déclaration de revenus en ligne

D’abord, il est essentiel de se préparer aux changements qui affecteront notre déclaration d’impôts. Et ce, Bien que le calendrier fiscal de l’année 2024 ne soit pas encore publié. Cet article vous présentera les principales modifications fiscales depuis l’année dernière ! Ainsi que les déductions et crédits d’impôts spécifiques dont les contours ont pu changer en raison de l’inflation. 

publicité

Nouveau barème de l’impôt sur le revenu : changements sur la déclaration des impôts en 2024 !

En attendant la divulgation officielle du calendrier fiscal 2024 et l’ouverture de la déclaration d’impôts sur le revenu en ligne autour de la première quinzaine d’avril, quelques changements sont prévus sur la déclaration des impôts. Voici cinq rappels pour préparer la déclaration 2024. D’abord, le barème de l’impôt sur le revenu a été adapté pour prendre en compte l’inflation. Une nouvelle loi de finances votée fin 2023 a entraîné une augmentation de 4,8 % des seuils du barème

publicité

En d’autres termes, si vos revenus en 2023 sont similaires à ceux de l’année précédente, vous paierez moins d’impôts en 2024. Par exemple, une personne célibataire sans enfant (une part fiscale) ne deviendra imposable qu’à partir d’environ 11 294 € de revenus annuels, au lieu de 10 777 €. Ensuite, la déduction forfaitaire de 10 % sur les salaires et l’abattement de 10 % sur les pensions de retraite ou d’invalidité bénéficient également de cette augmentation de 4,8 %.

publicité

La décote pour les ménages modestes

Lors de la préparation de votre déclaration d’impôts cette année, il est important de comprendre les changements qui ont été apportés aux règles fiscales. Tout comme le barème d’imposition, la décote accordée aux ménages modestes a été augmentée de 4,8 %. Cette décote est destinée aux personnes qui paient peu d’impôts. Pour en bénéficier, le montant total de l’impôt que vous devez payer avant toute réduction ou crédit ne doit pas dépasser 1 929 € si vous êtes célibataire, ou 3 191 € si vous êtes en couple. Si vous remplissez les conditions pour bénéficier de cette décote, vous n’aurez pas à vous en préoccuper ! En effet, elle sera calculée automatiquement par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP). Lorsque vous bénéficiez d’un crédit d’impôt, une déduction fiscale est appliquée à votre revenu imposable. 

publicité

Cela signifie qu’une certaine somme est retirée de votre revenu ! Ce qui peut entraîner un remboursement si la déduction est supérieure à l’impôt que vous devez payer. Il est important de conserver tous les documents justificatifs nécessaires pour pouvoir bénéficier de ces déductions et crédits d’impôts. Par exemple, si vous faites un don à une association, assurez-vous de conserver le reçu fiscal qui vous sera remis. Pour les dons aux associations d’aide aux personnes en difficulté, vous pouvez bénéficier d’une réduction d’impôt de 75 % dans la limite de 1 000 €. 

publicité

Abattement pour les plus de 65 ans et les personnes invalides

Si votre revenu total en 2023 ne dépasse pas 27 670 €, vous pouvez automatiquement bénéficier d’un abattement sur votre impôt. Cet abattement varie en fonction de votre niveau de revenu. Pour les revenus jusqu’à 17 200 €, l’abattement est de 2 746 €. Pour les revenus compris entre 17 201 € et 27 670 €, il est de 1 373 €. Si vous êtes un couple marié ou pacsé et que vous avez plus de 65 ans, l’abattement est doublé. Cela signifie que vous pouvez déduire deux fois le montant de l’abattement correspondant à votre niveau de revenu.

publicité

Par exemple, si vous avez un revenu de 16 000 €, l’abattement sera de 2 746 € pour une personne seule et de 5 492 € pour un couple marié ou pacsé. Il est important de noter que cet abattement s’applique également aux personnes invalides, indépendamment de leur âge. Ainsi, si vous êtes une personne invalide et que votre revenu total en 2023 ne dépasse pas 27 670 €, vous pouvez bénéficier de l’abattement correspondant à votre niveau de revenu. Ce sont des changements à considérer concernant la déclaration des impôts en 2024.

publicité

Changements sur la déclaration des impôts en 2024 : Prolongation de l’abattement Coluche sur les dons

Les dons effectués aux associations en 2023 donnent droit à des réductions d’impôts avantageuses. En particulier, les dons aux associations d’aide aux personnes en difficulté bénéficient d’une réduction d’impôt de 75 % ! Et ce, dans la limite de 1 000 €. Cette mesure, appelée « abattement Coluche », est valable jusqu’en 2026. Il convient de souligner que les dons aux partis politiques donnent droit à une réduction de 66 %. C’est également le cas pour la première fois cette année, aux associations féministes.

publicité

Lors de la préparation de votre déclaration de revenus, il est essentiel de conserver le reçu fiscal délivré par l’organisme bénéficiaire des dons. Ce reçu fiscal constitue une preuve nécessaire pour bénéficier de la réduction d’impôt prévue. Ce sont des changements à connaître concernant la déclaration des impôts en 2024. Pour faciliter le calcul de votre impôt, la Direction générale des Finances publiques (DGFiP) met à disposition un simulateur en ligne officiel. Ce simulateur vous permet de renseigner vos revenus de 2023 ! Ainsi que d’estimer le montant indicatif de votre impôt. N’oubliez pas de prendre en compte la somme prélevée à la source sur votre salaire ! Ainsi que les crédits ou réductions d’impôts éventuels, afin d’obtenir une estimation précise.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.