Impôt : Découvrez la méthode pour déclarer les revenus de votre enfant majeur ! 

Découvrez les avantages fiscaux de rattacher votre enfant à votre foyer fiscal dès sa majorité.

Impôt Découvrez la méthode pour déclarer les revenus de votre enfant majeur ! 

Explorez les implications fiscales du rattachement ou de l’indépendance fiscale de votre enfant une fois qu’il atteint sa majorité. On va aussi vous dévoiler comment faire la déclaration de revenus de votre enfant majeur! 

Pourquoi rattacher son enfant à son foyer fiscal ?

Lorsque votre enfant atteint sa majorité, diverses responsabilités s’ajoutent à sa liste ! Et ce, y compris celle de faire sa déclaration de revenus. Cependant, même s’il est imposable à partir de 18 ans, il peut rester à votre charge, offrant des avantages fiscaux significatifs.

Déclaration de revenus : rattacher son enfant majeur ! 

rattacher votre enfant à votre foyer fiscal présente plusieurs avantages financiers. Si votre enfant est majeur et célibataire, cela augmente le nombre de parts pour le calcul du quotient familial. Or, cela peut entraîner une réduction d’impôt pouvant aller jusqu’à 1 759 euros par demi-part. De plus, si votre enfant est marié, pacsé ou a des enfants, vous pouvez bénéficier d’un abattement sur vos revenus imposables ! Et ce, allant jusqu’à 6 674 euros par personne rattachée. En plus, des réductions d’impôt sont possibles si votre enfant est scolarisé dans un lycée (153 euros) ou dans l’enseignement supérieur (183 euros). Donc, c’est une façon optimisée de déclaration de revenus pour enfant majeur.

Enfant majeur: Procédure de rattachement et déclaration des revenus

Pour rattacher votre enfant à votre foyer fiscal, il doit faire une demande écrite de rattachement, signée et renonçant à être imposé personnellement. Vous devez ensuite déclarer ses revenus de l’année précédente, sauf s’ils ne sont pas imposables. Les revenus des stages ou de l’apprentissage sont exonérés s’ils ne dépassent pas le SMIC annuel (20 815 euros), mais doivent être déclarés s’ils le dépassent.

Cependant, il existe une limite d’âge pour le rattachement ! En effet, votre enfant doit avoir moins de 21 ans au 1ᵉʳ janvier de l’année d’imposition, ou moins de 25 ans s’il poursuit ses études à cette date ou jusqu’à la fin de l’année d’imposition.

Déclaration de revenus pour enfant majeur : Autres options après la limite d’âge

Une fois que votre enfant dépasse cette limite d’âge, il doit déclarer ses propres revenus. Si ses revenus sont insuffisants, vous pouvez lui verser une pension alimentaire déductible de vos revenus imposables, jusqu’à 6 674 euros. Si vous l’hébergez, vous pouvez déduire jusqu’à 3 968 euros sans justificatif. Votre enfant doit cependant déclarer cette pension reçue.

En conclusion, choisir de rattacher ou non votre enfant majeur à votre foyer fiscal peut avoir un impact significatif sur votre déclaration de revenus. Il est donc essentiel de comprendre les avantages et les obligations associés à chaque option.

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.