Impôt, prime carburant 2024, PER, Airnbnb… Découvrez les 15 nouveautés de la loi de finances 

2024 apporte des ajustements majeurs à la fiscalité. Découvrez les points clés qui impactent votre argent dans ce tour d’horizon concis

Impôt, prime carburant 2024, PER, Airnbnb… Découvrez les 15 nouveautés de la loi de finances 

Plongez dans les changements fiscaux de 2024, avec la loi de finances. Ce résumé rapide dévoile les modifications clés qui vous concernent directement.

publicité

Loi de finances 2024 : Les changements dans l’impôt sur le revenu

La parution de la loi de finances pour 2024 dans le Journal officiel marque la fin d’une série de changements dans les dépenses gouvernementales. Ces ajustements ont été le résultat de discussions et modifications entre l’Assemblée et le Sénat ! Cela apporte des changements notables par rapport à la version originale de la loi. En scrutant attentivement ces ajustements, on découvre des modifications importantes qui vont influencer les finances personnelles des citoyens. Le barème de l’impôt sur le revenu, par exemple, a subi une hausse de 4,8%, alignée sur l’inflation. Cette augmentation se traduit par des changements dans les seuils de revenus imposables. Une nouvelle intéressante pour les contribuables est que, si leurs revenus restent constants par rapport à l’année 2022, ils paieront moins d’impôts en 2024. Cela signifie que même avec une situation financière similaire, ils auront un allègement fiscal.

publicité

De plus, en cas de hausse de leurs revenus, les contribuables ne seront pas confrontés à une hausse d’impôts soudaine et abrupte. La loi de finances pour 2024 a pris en compte cette réalité et a ajusté les seuils de manière à atténuer l’impact fiscal sur les citoyens dont les revenus évoluent. En résumé, la nouvelle loi de finances apporte des changements significatifs dans le paysage financier ! Et ce, avec des ajustements qui visent à équilibrer les charges fiscales pour les citoyens ! Tout en tenant compte des fluctuations économiques.

publicité

Prime carburant, entre rebondissements et incertitudes

La seconde saison de l’indemnité carburant a été parsemée de rebondissements. À l’origine, elle visait à soutenir les 50% de travailleurs aux revenus les plus modestes. Toutefois, grâce à une modification proposée par les groupes LIOT et Horizons, elle a été élargie pour inclure 60% des foyers les plus modestes. Néanmoins, la perspective d’une prime carburant pour l’année 2024 dépend de l’évolution des prix à la pompe ! Une prime qui a été fixée à environ 2 euros le litre.

publicité

Si les prix connaissent une hausse notable, la décision d’activer cette indemnité carburant reposera sur le gouvernement, qui officialisera cette décision par un décret d’application. Imaginons que vous soyez un travailleur avec un budget serré, cette indemnité carburant pourrait représenter un soulagement bienvenu. D’ailleurs, les ajustements dans son étendue montrent comment les politiciens collaborent pour aider davantage de personnes. Cependant, tout dépendra de l’évolution des prix à la pompe et de la décision finale du gouvernement pour que cette aide devienne réalité. En tout cas, la loi de finances en 2024 a apporté beaucoup de changements !

publicité

Évolutions dans le crédit immobilier et la location Airbnb

Le prêt à taux zéro (PTZ) a été l’un des éléments clés du budget 2024. Supprimé pour la construction de maisons individuelles, il connaît toutefois un élargissement significatif pour les ménages ! Et cela couvrant jusqu’à la moitié des projets sans intérêts d’emprunt. De nouvelles villes sont désignées comme zones tendues, élargissant les critères d’éligibilité.

publicité

Quant à la réforme de la fiscalité de l’immobilier locatif, elle a été ajournée. En lieu et place, une solution temporaire a été adoptée ! Alignant le taux d’abattement des meublés de tourisme classés sur celui de la location meublée classique. Une péripétie a toutefois émaillé cette démarche avec le maintien accidentel d’un article du Sénat réduisant l’abattement sur les locations de meublés touristiques à 30%, une erreur sans conséquence immédiate ! Mais devant être corrigée dans le budget 2025.

publicité

Loi de finances 2024 : Nouveaux avantages fiscaux et soutiens surprises

Une nouvelle opportunité fiscale émerge pour les vendeurs de terrains à bâtir en 2024 et 2025 ! Et ce, avec un abattement de 60% sur la plus-value, sous conditions, applicable aux zones tendues et intermédiaires. Le budget 2024 introduit également une mesure surprenante, interdisant aux moins de 18 ans d’ouvrir un plan d’épargne retraite (PER) pour limiter les optimisations fiscales liées à la déductibilité des versements volontaires. En ce qui concerne les dons aux œuvres, le plafond maintenu à 1 000 euros pour la réduction à 75% est prolongé jusqu’au 31 décembre 2026, tandis que la réduction d’impôt de 66% est étendue aux associations féministes.

publicité

Enfin, des soutiens inattendus ont été accordés, tels que l’augmentation du crédit d’impôt pour l’installation de bornes de recharge pour voitures électriques, une exonération partielle de la taxe spéciale sur les assurances auto des véhicules électriques ! Ainsi que l’élargissement du bonus écologique pour l’achat de vélos électriques. De plus, le prêt avance rénovation a été ajusté pour le rendre plus accessible ! Supprimant les conditions de ressources et fournissant une contre-garantie. Les pourboires restent défiscalisés, et divers dispositifs de réduction d’impôt, tels que Madelin et Sofica, sont prolongés pour stimuler l’investissement dans les PME et l’industrie audiovisuelle. En somme, la loi de finances 2024 offre un panorama varié d’ajustements fiscaux et de nouvelles opportunités pour les contribuables.

 

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .