Impôt : Remplissez cette case pour bénéficier d’une majoration de votre quotient familial

Vous pouvez payer moins d’impôts. Il suffit de remplir une case spéciale.

Impôt Remplissez cette case pour bénéficier d’une majoration de votre quotient familial

Si vous avez une personne handicapée à charge, vous avez droit à une majoration. Il vous suffit de remplir la case r dans votre déclaration de revenus pour bénéficier de la majoration dans votre quotient familial. Cette dernière réduit le montant de votre impôt sur le revenu.

Voici les conditions à respecter

Si vous avez une personne invalide dans votre famille vivant chez vous, vous pouvez bénéficier d’un avantage fiscal. L’administration fiscale accorde une part supplémentaire de quotient familial. Cet avantage est divisé en une demi-part au titre de la personne à charge et une autre demi-part pour l’invalidité. Mais, trois conditions doivent être remplies pour en bénéficier. La personne hébergée ne doit pas être votre conjoint ni un de vos enfants à charge. Elle doit posséder une carte d’invalidité ou une carte mobilité inclusion « mention invalidité ». Enfin, elle doit vivre sous votre toit. Il n’y a aucune exigence de parenté, d’âge ou de revenu pour bénéficier de cet avantage fiscal. Ainsi, il ne faut pas oublier de remplir la case r dans la déclaration de revenu pour bénéficier de cette majoration dans votre quotient familial.

Case r : le montant de cette majoration sur le quotient familial

Le coup de pouce fiscal accordé pour l’hébergement d’une personne invalide est plafonné à 1 759 euros par demi-part. Si ce plafond est atteint pour la demi-part attribuée à l’invalidité de la personne à charge, une réduction d’impôt supplémentaire peut être appliquée. Cette réduction d’impôt complémentaire peut atteindre jusqu’à 1 753 euros. Ainsi, le montant total de la réduction d’impôt est plafonné à 5 271 euros. N’oubliez pas de remplir la case familial r dans votre déclaration de revenus pour bénéficier de cette majoration du quotient. Cependant, il est important de noter que cette ristourne fiscale ne peut pas être cumulée avec un autre avantage fiscal. En résumé, ce dispositif fiscal vise à soutenir les familles accueillant des personnes en situation de handicap.

Case r : les démarches à suivre pour bénéficier de la majoration sur le quotient familial

Pour obtenir cette majoration, vous devez remplir la case r de votre déclaration de revenus. Vous devez également fournir des informations sur la personne à charge. Cela comporte son nom, son prénom, sa date et son lieu de naissance. L’administration fiscale souligne qu’une personne handicapée peut être considérée comme étant à charge dès l’année où elle demande la carte d’invalidité ou la CMI-invalidité. C’est une information importante à prendre en compte lors de la déclaration de revenus.

Un bonus important

Les contribuables vivant seuls au 1er janvier 2023 et accueillant une personne invalide chez eux doivent cocher la case T de leur formulaire déclaratif. En plus de la part de quotient familial supplémentaire, Bercy ajoute une demi-part de plus. Cela signifie que chaque demi-part donne droit à un avantage fiscal limité à 1 759 euros. La demi-part liée à l’invalidité est de 3 512 euros, selon l’administration fiscale. Ainsi, la réduction d’impôt maximale liée au quotient familial est de 7 030 euros. De même, les veufs et veuves hébergeant une personne invalide chez eux doivent cocher la case V. Dans ce cas, l’avantage fiscal est particulièrement conséquent. Ainsi, vous devez cocher la case r de votre déclaration de revenus pour bénéficier de cette majoration de votre quotient familial. 

Écris par Christine