Impôt sur le revenu 2023 : Cette raison pour laquelle les corrections sont de plus en plus nombreuses

Le nombre de corrections sur les déclarations de revenus dépasse les 600 000 depuis 2021, pourquoi ?

Impôt sur le revenu 2023 : Cette raison pour laquelle les corrections sont de plus en plus nombreuses

Un service de correction en ligne pour la déclaration d’impôt sur le revenu est à la disposition des contribuables tous les mois d’août. Il arrive en effet que des personnes commettent des erreurs lors du remplissage de leurs formulaires. Cependant, l’augmentation du nombre de corrections a soulevé des questions. S’agit-il vraiment d’erreurs ou certaines personnes en profitent pour frauder le système ?

Date de disponibilité de la télécorrection pour 2023

La télécorrection a été mise en place pour que les contribuables puissent faire la correction en ligne de leur déclaration d’impôt sur les revenus. Comme chaque année, elle va ouvrir au mois d’août 2023, plus précisément, le 2 du mois. Grâce au système en ligne, les personnes concernées n’auront ainsi plus besoin de se rendre à la Direction générale des finances publiques. Le contribuable doit tout simplement se connecter à son espace personnel sur impots.gouv.fr, puis insérer les nouveaux éléments.

Plus de 600 000 corrections enregistrées, les raisons l’explosion des chiffres 

En 2020, le record des corrections sur les déclarations des impôts sur les revenus a été atteint, avec 800 000 télécorrections. Puis, de 2021 à 2022, les statistiques ont visiblement baissé. Tout au moins, les chiffres restent élevés étant donné que les télécorrections enregistrées dépassent les 600 000. Comme l’a souligné Boursorama, l’explosion des chiffres résulte du manque de contrôles des déclarations déposées par les contribuables. Anne Guyot-Welke, secrétaire nationale de Solidaires Finances Publiques, estime qu’il y a de moins en moins de demandes de justifications. Ce qui facilite les fraudes fiscales

Prise de décision : l’administration fiscale va renforcer ses contrôles 

Face aux éventuels risques de fraudes sur les déclarations d’impôt sur les revenus, l’administration fiscale a décidé de prendre des mesures. En effet, en avril 2023, la DGFiP a annoncé que les systèmes de déclaration et de correction ont fait l’objet d’un renforcement significatif. Les tentatives de fraudes sont désormais détectables grâce à différents contrôles informatiques, instaurés depuis 2022. Comme l’a précisé Boursorama, le renforcement des contrôles préventifs, ainsi que les vérifications vont durcir.

Comme précisé par le Service Public, les déclarations de revenus contenant des erreurs ou des oublis conduisant à réduire l’impôt ou à augmenter un avantage fiscal, entraîneront des sanctions.

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .