Impôt sur le revenu : le nouveau barème vous sera plus favorable, pourquoi ?

Le calcul de l’argent que les gens donnent au gouvernement a changé cette année. Cela affecte tout le monde.

Impôt sur le revenu le nouveau barème vous sera plus favorable, pourquoi

Le barème progressif de l’impôt 2024 connaîtra une revalorisation de 4,8 %. Cette augmentation apporte des changements importants dans le calcul des impôts. Elle concerne toutes les personnes qui paient des impôts. Les contribuables pourraient voir une réduction de leur facture fiscale.  

publicité

Revalorisation du barème de l’impôt 2024 : est-ce avantageux ?

Chaque année, presque 40 millions de familles disent au gouvernement combien d’argent elles ont gagné l’année précédente. Elles peuvent aussi voire combien d’impôts elles doivent payer. Mais il y a un changement cette année. Le gouvernement a décidé d’augmenter les impôts au début de l’année. Cela pourrait être une bonne nouvelle. Ils pourraient payer moins d’impôts ou même récupérer de l’argent. Donc, si vos parents remplissent leur déclaration de revenus cette année. Ils pourraient remarquer cette revalorisation du barème de l’impôt 2024.

publicité

Barème de l’impôt 2024 : le calcul de cette revalorisation

En France, toute personne vivant ici doit payer des impôts sur tout l’argent qu’elle gagne. Cela concerne toutes les personnes présentes dans un seul dossier fiscal. Par exemple, si une famille a deux parents et deux enfants à charge. Ils seront tous considérés ensemble pour l’impôt. Le gouvernement calcule ensuite combien d’argent ils doivent payer en impôts en fonction de tous leurs revenus combinés. Cela signifie que même les enfants qui ne travaillent pas encore contribuent indirectement à l’impôt familial. Ainsi, lorsque les impôts augmentent ou diminuent. Cela affecte l’ensemble de la famille. Le montant total des impôts à payer dépend des revenus de chaque membre du foyer. Voici le calcul de la revalorisation du barème de l’impôt.

publicité

Pour calculer vos impôts, vous devez d’abord savoir combien vous avez gagné pendant l’année. Cela est indiqué sur votre bulletin de paie si vous travaillez. Ensuite, vous divisez ce montant par le nombre de personnes dans votre famille pour obtenir votre quotient familial. Le nombre de personnes dans votre famille détermine également le nombre de parts fiscales auxquelles vous avez droit. Une personne seule a une part. Et un couple marié ou pacsé en a deux. Chaque enfant ajoute ensuite une demi-part, jusqu’à ce que vous ayez trois enfants ou plus. Cela ajoute une part complète par enfant supplémentaire. Enfin, vous appliquez le barème progressif de l’impôt qui a connu une revalorisation en 2024. Plus vous gagnez d’argent, plus vous payez d’impôts.

publicité

La dernière étape

Une fois que vous avez calculé votre impôt brut en multipliant votre revenu imposable par le nombre de parts de votre foyer. Vous obtenez le montant total à payer. Cependant, il y a quelques ajustements à prendre en compte. Par exemple, les avantages des parts supplémentaires sont limités. Il existe une décote pour les personnes à revenu modeste. Ainsi, les réductions et crédits d’impôts sont déduits du montant final. De plus, les contribuables à hauts revenus peuvent être soumis à une contribution exceptionnelle. Cela signifie qu’ils doivent payer une somme supplémentaire sur leurs impôts. Ces différents ajustements peuvent influencer le montant final que vous devez payer au gouvernement. Il est important de comprendre ces éléments pour calculer la revalorisation du barème de l’impôt 2024.

publicité

Le nombre de tranche des revenus imposés  

Focalisons-nous maintenant sur le barème progressif de l’impôt. En effet, il est ajusté chaque année pour suivre l’augmentation des prix. Il est divisé en cinq tranches, allant de 0 % à 45 %. Ces tranches ont été augmentées de 4,8 % au 1er janvier 2024 pour les revenus de 2023. Cela signifie qu’aucun impôt n’est dû jusqu’à 11 294 euros de revenus pour un partage familial. Puis, un taux de 11 % s’applique jusqu’à 28 797 euros. Ensuite, le taux passe à 30 % jusqu’à 82 341 euros puis à 41 % jusqu’à 177 106 euros. Enfin, c’est 45 % au-delà de ce montant. Ces ajustements sont importants pour comprendre combien vous devrez payer en impôts chaque année.

publicité

Dans la pratique, vous pourriez constater une réduction de vos impôts lors de votre prochaine déclaration au printemps. De même, si votre augmentation de revenus est similaire à celle du barème. Votre impôt restera inchangé par rapport à l’année précédente. Cependant, seuls les foyers dont les revenus ont fortement augmenté verront leur impôt sur le revenu augmenter. Cela signifie que si vous avez bénéficié d’une hausse de salaire importante. Vos impôts pourraient être plus élevés cette année. Il est important de comprendre ces changements pour prévoir vos finances. Ainsi, il est crucial de savoir à quoi vous attendre lors de la déclaration de vos impôts.

publicité

Écris par Christine