Impôt sur le revenu : payez-vous plus ou moins que la moyenne des Français ?

Découvrez comment la fiscalité impacte les foyers en France, de ceux qui ne paient pas d’impôts aux plus imposés.

Impôt sur le revenu payez-vous plus ou moins que la moyenne des Français

La fiscalité française est complexe. Suivez-nous pour démystifier les impôts sur le revenu moyen en France des foyers fiscaux.

La situation fiscale des foyers en France

En France, il y a 40,7 millions de foyers fiscaux. Sur ce nombre, 18,2 millions paient l’impôt sur le revenu. Cela s’explique par le barème progressif de cet impôt. Contrairement à la TVA, qui est payée par tous, même si le taux varie. Ainsi, la moitié des foyers fiscaux français ne paie pas l’impôt sur le revenu.

L’impôt sur le revenu moyen en France

L’impôt sur le revenu moyen en France est souvent source de questionnement. Pourtant, en 2023, il a atteint 82,1 milliards d’euros. Si on divise cette somme par les 40,7 millions de foyers fiscaux, cela donne environ 2 euros par foyer. Cette moyenne est toutefois trompeuse. En effet, 22,5 millions de foyers ne paient pas d’impôt sur le revenu. Grâce aux crédits d’impôt, ces foyers ont reçu en moyenne 861 euros par foyer.

L’impôt sur le revenu des foyers imposables

Les foyers qui paient l’impôt sur le revenu ont une réalité bien différente. En 2022, ils ont payé en moyenne 4 663 euros. Cette somme est prélevée en partie à la source sur les salaires, pensions et autres revenus. Le reste de l’impôt est ajusté à l’automne suivant. Ainsi, il est difficile de comparer son impôt avec la moyenne nationale. Cependant, la Direction générale des finances publiques (DGFiP) donne des détails plus précis.

Impôt sur le revenu moyen en France : La répartition des foyers fiscaux selon les déciles

Pour mieux saisir comment les impôts affectent les ménages en France, la DGFiP les divise en déciles. Un décile équivaut à 10% des foyers fiscaux. Les foyers les plus aisés, soit 10% des foyers les plus riches, déboursent en moyenne 15 310 euros d’impôt sur le revenu pour l’année 2022. Quant aux 10% les moins nantis, ils versent un impôt presque insignifiant, principalement grâce aux crédits d’impôt. Les foyers du 1ᵉʳ au 4ᵉ décile, dont le revenu moyen se situe entre 4 735 euros et 14 045 euros, ont un impôt qui varie entre -32 euros et -123 euros, signifiant qu’ils reçoivent même de l’argent de l’État grâce aux crédits d’impôt.

Pour ceux du 5ᵉ au 9ᵉ décile, où les revenus s’étendent de 16 509 euros à 28 352 euros, l’impôt augmente progressivement. Il va de 173 euros à 2 969 euros. Enfin, les 10% les plus fortunés, avec un revenu moyen de 59 731 euros, paient 15 318 euros d’impôt en moyenne, soit 15% de leur revenu.

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.