Impôt sur le revenu : Voici comment obtenir une demi-part supplémentaire pour payer moins

Voici un guide détaillé des cases à cocher dans votre déclaration d’impôts 2024 pour réduire efficacement le montant de vos impôts grâce aux demi-parts supplémentaires.

Impôt sur le revenu Voici comment obtenir une demi-part supplémentaire pour payer moins

Explorez les possibilités offertes aux contribuables, pour optimiser leur déclaration fiscale. On va également vous dévoiler comment bénéficier des demi-parts supplémentaires dans votre déclaration d’impôts.

Impôts : Les possibilités de demi-parts supplémentaires

Alors que la date limite de déclaration des revenus se rapproche, il est crucial de comprendre comment bénéficier des avantages fiscaux ! Notamment des demi-parts supplémentaires. Ces dernières peuvent considérablement réduire le montant des impôts à payer. Pour les parents élevant seuls un ou plusieurs enfants à charge, une demi-part supplémentaire peut être obtenue en cochant la case T lors de la déclaration d’impôt. Cependant, cet avantage est plafonné à 4149 euros pour le premier enfant à charge. En outre, une autre possibilité est la case L, destinée aux personnes ayant élevé un enfant seul pendant au moins 5 ans. Il n’est pas possible de cocher à la fois les cases L et T. 

Si plusieurs enfants ont été élevés seuls, l’un d’eux doit l’avoir été pendant au moins 5 ans pour prétendre à la case L. Il est important de noter que les enfants ne doivent plus être rattachés à la déclaration de revenus. Dès lors, une attestation sur l’honneur doit être jointe à la déclaration pour justifier cette situation. Le plafond de l’avantage fiscal pour la case L est de 1 050 euros pour l’imposition des revenus 2023.

Avantages liés à l’invalidité

Les cases P et F de la déclaration d’impôt offrent une demi-part supplémentaire aux personnes titulaires de la carte d’invalidité ! En parallèle, elles offrent aussi une pension militaire ou d’accident du travail pour invalidité d’au moins 40%. Puis, la case P concerne le déclarant lui-même, tandis que la case F concerne le conjoint remplissant les mêmes conditions. Les deux cases peuvent être cumulées si les deux déclarants sont titulaires de la carte d’invalidité. De plus, la case P peut être cumulée avec la situation de parent isolé si nécessaire.

Avantages pour les anciens combattants et veufs de guerre

La case W est réservée aux personnes âgées de plus de 74 ans et titulaires de la carte de combattant ou aux veufs remplissant les mêmes critères. Puis, la case S s’applique aux couples dont l’un des conjoints est âgé de plus de 74 ans et titulaire de la carte de combattant. Enfin, la case G est destinée aux personnes bénéficiant d’une pension de veuve de guerre. Pour ces trois cases, l’avantage fiscal est plafonné à 1 759 euros pour l’année 2023.

Réduction d’impôt complémentaire: demi-part supplémentaire 

Si le plafond de l’avantage fiscal est atteint pour les cases W, S et G, une réduction d’impôt complémentaire peut être accordée. Et ce, jusqu’à un montant maximal de 1 753 euros. Cette réduction supplémentaire permet de maximiser les avantages fiscaux pour les contribuables éligibles.

En conclusion, il est essentiel de connaître les différentes cases à cocher dans la déclaration d’impôts. Et ce, afin de bénéficier des demi-parts supplémentaires et réduire ainsi le montant des impôts à payer. En fonction de votre situation familiale et de votre état d’invalidité ou de vétérance, vous pourriez être éligible à plusieurs avantages fiscaux. N’oubliez pas de remplir correctement votre déclaration et de fournir toutes les pièces justificatives nécessaires pour bénéficier de ces avantages.

 

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.