Impôts : Les seuils de revenus à ne pas franchir pour éviter l’imposition

Comprenez les impôts sur le revenu en France avec des exemples concrets pour différentes situations familiales.

Impôts Les seuils de revenus à ne pas franchir pour éviter l’imposition

Plongez dans le monde des impôts et apprenez à optimiser votre prélèvement à la source en utilisant le simulateur officiel de la DGFiP. Et découvrez le seuil d’imposition à ne pas dépasser

publicité

Seuil d’imposition à ne pas dépasser !

Les impôts sur le revenu sont une chose importante pour les familles. Elles veulent payer moins d’impôts. Dans cet article, nous allons parler des seuils d’imposition en France pour l’année 2024. À noter que le seuil d’imposition est à ne pas dépasser !  Pour savoir combien on peut gagner sans payer d’impôts, on a utilisé un simulateur. Ce simulateur est un outil officiel du gouvernement français. Il aide à comprendre les règles des impôts. On peut le trouver sur le site impots.gouv.fr. Imaginons Karen, une personne qui travaille et gagne de l’argent. Elle a vu que ses impôts ont baissé en 2024. C’est bien pour elle! On a utilisé ces informations pour comprendre les limites de salaire et combien elle peut gagner sans payer d’impôts. Si quelqu’un est tout seul sans enfant, il ne doit pas gagner plus de 19 038 euros par an. 

publicité

En-dessous de cette limite, pas besoin de donner d’argent pour les impôts Si une personne a un enfant, la limite pour ne pas payer d’impôts est un peu plus élevée, à 25 312 euros par an. Pour un couple sans enfant, la limite est plus grande, à 35 557 euros par an. C’est parce qu’ils partagent les dépenses et peuvent gagner un peu plus d’argent sans payer d’impôts. Si le couple a un enfant, ils peuvent gagner jusqu’à 41 831 euros par an sans payer d’impôts. C’est un peu plus d’argent pour prendre soin de leur enfant. Enfin, si le couple a deux enfants, la limite est la plus grande, à 48 106 euros par an. Cela permet aux parents d’avoir plus d’argent pour prendre soin de leur famille.

publicité

Simulation des seuils d’imposition à ne pas dépasser pour les foyers fiscaux

Pour une personne célibataire vivant seule, le seuil de revenu annuel déclaré aux impôts à ne pas dépasser est de 19 038 euros ! Équivalent à un salaire net mensuel de 1 586 euros. Le revenu net imposable associé est de 17 134 euros. En deçà de ce seuil, aucune imposition sur le revenu n’est applicable. En outre, un parent célibataire avec un enfant voit son seuil d’imposition augmenter. Il ne doit pas dépasser un revenu annuel déclaré aux impôts de 25 312 euros, correspondant à un salaire net mensuel de 2 019 euros. Le revenu net imposable pour cette situation familiale est de 22 781 euros. Donc, le seuil d’imposition est à ne pas dépasser. 

publicité

Dans le cas d’un couple sans enfants, le seuil d’imposition augmente davantage. Les deux conjoints doivent avoir un revenu annuel déclaré aux impôts inférieur à 35 557 euros ! Soit un salaire net mensuel de 2 963 euros chacun. Le revenu net imposable pour ce type de foyer fiscal est de 32 001 euros. Un couple avec un enfant bénéficie d’une majoration de son seuil d’imposition. Les deux conjoints ne doivent pas gagner plus de 41 831 euros par an déclarés aux impôts, équivalant à un salaire net mensuel de 3 485 euros chacun. Leur revenu net imposable s’élève à 37 648 euros. Enfin, pour un couple avec deux enfants, le seuil d’imposition s’élève à 48 106 euros de revenu annuel déclaré aux impôts ! Soit un salaire net mensuel de 4 008 euros chacun. Le revenu net imposable dans ce cas est de 43 295 euros.

publicité

Adapter le prélèvement à la source en fonction de sa situation familiale

Il est crucial de noter que les revenus nets imposables peuvent différer des salaires nets avant le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. Ce prélèvement s’ajuste en fonction des situations familiales, des frais professionnels et des frais de garde d’enfants éventuels. De plus, il prend en compte les cotisations syndicales pour les crédits d’impôts et les dons aux associations pour les réductions, le cas échéant.

publicité

Pour estimer le prélèvement à la source, la DGFiP recommande d’augmenter le revenu net de 3 %. Il est donc essentiel de bien comprendre les seuils d’imposition en fonction de sa situation familiale pour éviter de payer des impôts inutiles. Cependant, il faut savoir que le seuil d’imposition est à ne pas dépasser.

publicité

Utiliser le simulateur officiel de la DGFiP

Afin d’estimer précisément sa situation et d’adapter son prélèvement à la source en conséquence, il est fortement recommandé d’utiliser le simulateur officiel de la DGFiP disponible sur impots.gouv.fr. Cet outil permet une évaluation personnalisée en prenant en compte divers paramètres spécifiques à chaque contribuable. En conclusion, la connaissance approfondie des seuils d’imposition à ne pas dépasser et l’utilisation de cet outil sont des étapes essentielles ! Et ce, pour optimiser sa situation fiscale.

publicité

 

Écris par Michel CHEMIN

Passionné par l'écriture, je me suis tourné vers le métier de rédacteur web en 2018 après plusieurs années d'expérience pour plusieurs blogs. Les médias, la télévision, le sport et le cinéma n'ont aucun secret pour moi et j'aime faire partager mes passions aux lecteurs.