Impôts: Voici comment choisir le foyer fiscal d’un enfant majeur en garde alternés !

D’après la statistique, la garde alternée concerne environ 10 % des enfant dont les parents se sont séparés.

Impôts Voici comment choisir le foyer fiscal d’un enfant majeur en garde alternés !

Si vous vous demandez comment choisir un foyer fiscal pour un enfant majeur en garde alternée, cet article est pour vous.

Foyer fiscal d’un enfant majeur en garde alternée

Il est important de savoir que l’alternance de garde concerne plus de 10 % des enfants de parents séparés en France. Il s’agit de quelque 500000 garçons et filles. Cependant, les parents ont constaté quelque chose d’important. En fait, lors de leur déclaration de revenus pour 2022, l’âge de leurs enfants ne leur permettait plus de demander une garde alternée à l’administration fiscale. Cette situation soulève des questions et des préoccupations au sujet du choix du foyer fiscal pour un enfant adulte confié à une garde alternative. Une question se pose alors, comment choisir le foyer fiscal d’un enfant majeur en garde alternée ?

Lorsque les parents optent pour une autre forme de garde, l’enfant doit maintenant remplir sa propre déclaration de revenus. Si ce n’est pas le cas, il doit être rattaché à l’un ou l’autre des deux foyers fiscaux. Il n’est plus possible d’être attaché aux deux parents comme par le passé. Ce choix peut donner lieu à des conflits de fidélité et à des tensions entre les parents. Cela, en plus de créer une perte économique pour eux. En outre, l’élimination de la case « garde alternée » des formulaires de retour a soulevé des préoccupations chez les parents. Par ailleurs, il y a eu beaucoup de discussions sur la question de la garde alternée et de la déclaration de revenus. Cela inclut les experts gouvernementaux dans la famille, les avocats et le public. Des solutions pratiques sont proposées afin d’améliorer les conditions de vie des enfants concernés.

Adapter la taxe à l’évolution de la famille !

On a vu la situation du foyer fiscal d’un enfant majeur en garde alternée. Toutefois, il faut apporter des modifications importantes aux lois fiscales actuelles. Ceci demande une réflexion approfondie de la part des décideurs politiques. La complexité de la situation est attribuable à la législation fiscale en vigueur. Cela ne permet pas une répartition équitable de l’impôt entre les parents en cas de garde alternée. Ainsi, les spécialistes ont proposé plusieurs solutions. Il s’agit de la création d’un statut fiscal spécifique pour les enfants en garde alternée ! Ou la mise en place d’un régime de partage des revenus entre parents.

Écris par Laura Laura