Indre-et-Loire : Une arnaque à la carte bancaire cible particulièrement les personnes fragiles

Des personnes malhonnêtes se font passer pour des employés de banque. Leur objectif est d’obtenir des informations personnelles.

Indre-et-Loire Une arnaque à la carte bancaire cible particulièrement les personnes fragiles

Des individus malveillants se font passer pour des employés bancaires. Ces escrocs manipulent souvent les personnes en leur demandant ces codes confidentiels sous prétexte de les protéger ou de résoudre un problème bancaire. Cette arnaque à la carte bancaire sévit dans le département d’Indre-et-Loire.

publicité

Indre-et-Loire : le foyer de cette arnaque à la carte bancaire

La police d’Indre-et-Loire a partagé sur Facebook un avertissement concernant l’arnaque à la carte bancaire. Depuis une semaine, cette arnaque cible principalement les personnes âgées. Les escrocs volent les cartes bancaires chez ces personnes à leur domicile, comme le rapporte Actu Tours. Ils se font passer pour des personnes de confiance pour obtenir les informations nécessaires. C’est une situation inquiétante qui met en danger la sécurité des habitants. Les aînés sont particulièrement visés par cette arnaque. La police met en garde contre cette escroquerie et appelle à la vigilance. Il est crucial de ne jamais divulguer ses informations personnelles. C’est un rappel essentiel pour protéger sa sécurité et éviter de devenir une victime de ces escroqueries.

publicité

Carte bancaire : cette arnaque gagne du terrain à Indre-et-Loire

Cette arnaque à la carte bancaire qui se développe dans le département de l’Indre-et-Loire se déroule en deux étapes bien précises. Tout commence par un appel téléphonique où un escroc se fait passer pour un employé de la banque de sa victime. Il invente une histoire sur le remplacement imminent de sa carte bancaire et demande son code à quatre chiffres. Ensuite, un complice se rend chez la personne en question pour récupérer la carte. Cette ruse exploite la confiance des gens. C’est important de se souvenir que les employés de banque ne demandent jamais ces détails par téléphone. Et, il ne faut jamais les partager avec quelqu’un d’autre. Cette fraude vise souvent les personnes âgées qui peuvent être plus vulnérables aux manipulations. Il est important de rester vigilant et de ne jamais partager de telles informations. Même si la personne semble amicale ou de confiance.

publicité

La police met en garde et souligne l’importance de ne jamais révéler son numéro de carte bancaire au téléphone. Elle informe que ceux qui se livrent à ces tromperies, nommées « vol par ruse », risquent de graves sanctions. Les peines encourues pour cette arnaque vont de cinq ans de prison à la réclusion criminelle à perpétuité. Cela est accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 euros. Ces mesures strictes visent à dissuader les fraudeurs. Il est capital de se souvenir qu’aucun employé de banque ne demandera ces informations par téléphone. La police met en garde contre les conséquences légales de telles actions. Ainsi, il encourage à la prudence face à cette arnaque à la carte bancaire dans le département de l’Indre-et-Loire.

publicité

Voici une démarche judiciaire

Si un paiement suspect apparaît sur votre carte bancaire, agissez rapidement. D’abord, bloquez la carte. Signalez la fraude aux autorités, puis contactez votre banque pour demander le remboursement. En cas de litige persistant, adressez-vous au médiateur. Si aucune solution n’est trouvée, la voie judiciaire est envisageable. Pour les montants allant jusqu’à 10 000 euros, le tribunal de proximité ou judiciaire est compétent. Au-delà, c’est le tribunal judiciaire. Ces démarches simples visent à sécuriser vos finances et à résoudre les problèmes liés à la fraude.

publicité

La réaction du gouvernement

Selon une étude récente, 65% des Français ont déjà été victimes d’arnaques bancaires. Dorothée Lachaud précise que dans un tiers des cas, le préjudice est en dessous de 50 euros. Mais il dépasse les 1 000 euros dans 10% des situations. La fraude la plus courante concerne le Compte Personnel de Formation ou CPF. Selon la journaliste, les SMS incitent à réclamer une formation. Ces données fournies permettent aux arnaqueurs de les exploiter à leur avantage.

publicité

Les escroqueries évoluent avec la dématérialisation administrative. L’arnaque aux PV, par exemple, se distingue par des détails subtils, alerte Dorothée Lachaud. Pour se prémunir, elle insiste sur la vigilance à l’égard du nom du site et de son orthographe. En parallèle, le gouvernement envisage des mesures plus larges pour contrer ces fraudes. Une initiative inclut la mise en place d’un filtre anti-arnaques en ligne. Cette mesure permettra de recevoir automatiquement des avertissements lorsque des sites malveillants sont identifiés. Ainsi, cela peut dissuader les utilisateurs de les visiter. Cette solution vise à mieux protéger les citoyens contre les pièges en ligne. Ces démarches visent à renforcer la sécurité face à la sophistication croissante des escroqueries.

publicité

Écris par Inès Denne