Inégalité des salaires : qui sont les fonctionnaires les moins bien payés ?

Plongez dans les nuances des salaires des fonctionnaires en France, avec des analyses détaillées sur les disparités entre les différents secteurs et catégories d’emploi. 

Inégalité des salaires qui sont les fonctionnaires les moins bien payés

Découvrez les réalités salariales des fonctionnaires français, avec des informations sur les salaires moyens. On va vous montrer aussi les écarts de rémunération et les défis rencontrés dans la quête pour une meilleure compensation. Il faut savoir que certains fonctionnaires sont moins bien payés que d’autres. 

publicité

Situation actuelle des fonctionnaires en France

Selon un récent rapport de la Direction générale de l’administration et de la fonction publique, 10% des fonctionnaires touchent moins de 1 500 euros net par mois. La moitié d’entre eux estime que leurs salaires sont insuffisants. Tandis que 18% se considèrent même comme étant « très mal payés ». Ces informations viennent d’une enquête réalisée par BVA pour la Casden Banque Populaire en juin 2023. D’ailleurs, Luc Farré, secrétaire général de l’Unsa fonction publique, a souligné l’urgence de revaloriser les salaires des agents dès 2024. Selon lui, l’objectif est de compenser l’impact de l’inflation et du gel du point d’indice pendant de nombreuses années. Il a exprimé ces préoccupations dans une interview le 17 février dernier. Tout cela montre que certains fonctionnaires sont moins bien payés que d’autres.

publicité

Fonctionnaires moins bien payés : Réactions et mesures gouvernementales

Le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Stanislas Guerini, maintient sa position. Et ce Malgré les appels des syndicats à une manifestation pour revendiquer une hausse des salaires le 19 mars. En effet, il refuse catégoriquement d’envisager une augmentation des rémunérations des 5,7 millions d’agents publics d’ici la fin de 2024. Pourtant, certains fonctionnaires sont moins bien payés. Guerini justifie sa décision en mettant en avant l’augmentation de la rémunération moyenne des agents publics cette année. En effet, selon lui, cette rémunération a connu une progression de 5,7% par rapport à l’année précédente. Par ailleurs, le ministre souligne également que depuis le 1ᵉʳ janvier 2024, tous les agents ont bénéficié d’une augmentation d’environ 25 euros bruts par mois

publicité

Malgré la grogne des syndicats, ces arguments n’ont pas ébranlé la détermination de Guerini. Il reste inflexible dans son refus de toute nouvelle augmentation salariale pour les fonctionnaires. Cette position soulève des interrogations et des préoccupations au sein de la fonction publique ! Alors que de nombreux agents estiment être mal rémunérés et demandent une meilleure compensation financière pour leur travail. La situation actuelle suscite donc des débats et des tensions entre les autorités gouvernementales et les représentants des fonctionnaires. Ces derniers continuent de faire pression pour obtenir une amélioration de leurs conditions salariales. Tandis que le gouvernement semble résolu à maintenir sa politique de gel des salaires. Cette impasse risque de prolonger les mécontentements au sein de la fonction publique française, mettant en lumière les défis persistants liés à la rémunération des agents publics.

publicité

Disparités salariales et répartition dans la fonction publique

Malgré un salaire mensuel moyen supérieur au SMIC, les écarts de rémunération au sein de la fonction publique restent importants. Selon le dernier rapport annuel sur l’état de la fonction publique publié fin 2023, un quart des fonctionnaires gagne plus de 2 757 euros net par mois. Tandis que 10% touchent moins de 1 508 euros en équivalent temps plein. Ces disparités se manifestent également à travers les trois versants de la fonction publique (territoriale, d’État et hospitalière). La fonction publique territoriale présente la rémunération nette la plus basse avec une moyenne de 2 039 euros. Tandis que la fonction publique hospitalière et d’État affichent des moyennes de 2 590 euros et 2 688 euros respectivement.

publicité

Fonctionnaires moins bien payés que d’autres :  Facteurs contribuant aux disparités salariales

Les différences de rémunération s’expliquent en partie par la répartition inégale des trois catégories (A, B, C) dans chaque versant de la fonction publique. La catégorie A, englobant les fonctions de conception, de direction et d’encadrement, est la mieux rémunérée. Tandis que la catégorie C, regroupant les fonctions d’exécution, est la moins bien payée. La fonction publique d’État se distingue par une proportion plus élevée de fonctionnaires de catégorie A (56%). Or cela contribue à un salaire moyen plus élevé pour l’ensemble de ses agents. En revanche, dans la fonction publique territoriale, les ouvriers et employés (catégorie C) représentent 75% des agents, ce qui impacte négativement la moyenne des salaires dans ce secteur.

publicité

En outre, les salaires varient également en fonction de la filière d’emploi. Les fonctionnaires territoriaux travaillant dans la filière administrative bénéficient d’un salaire net moyen de 2 274 euros par mois. Tandis que ceux de la filière sociale touchent en moyenne 1 934 euros net par mois. Les salariés de la filière « animation », principalement employés par les communes, sont les moins bien rémunérés avec une moyenne de 1 652 euros net mensuels. Dans la filière technique, représentant 46% des effectifs de la fonction publique territoriale, le salaire net moyen s’élève à 1 916 euros.

publicité

 

publicité

Écris par Pauline

Journaliste généraliste de Laplasturgie. Journaliste web, presse écrite et édition.
Formé comme monteur de télévision au Centre universitaire de formation au journalisme.