Inflation : les Français contraints de changer de mode de vie et à la déconsommation

Dorénavant, la population française préfère procéder à la déconsommation. Une tendance qui est liée à l’inflation.

Inflation : les Français contraints de changer de mode de vie et à la déconsommation

En Hexagone, il y a une tendance de déconsommation des Français ! Cela est dû à la forte inflation qui frappe le pays et toute l’Europe.

publicité

Des Français qui privilégient la déconsommation !

Suite à cette inflation, la consommation est en baisse. En moyenne, un ménage français a acheté 1,5% de produits en moins dans les trois premiers mois de l’année, en allant faire ses courses. Concrètement, les ménages ayant au moins quatre personnes sont ceux qui réduisent le plus leur consommation. Effectivement, ils en ont acheté 3,6 % de moins au début de l’année. Une indication que cette « déconsommation » ne se limite plus à des ménages modestes. Ce sont les classes moyennes supérieures qui abaissent le plus rapidement leur consommation: -4,5%. Donc, la déconsommation des Français devient une tendance et une nécessité aussi. En outre, Les Français se sont également adaptés à l’inflation, peut-on lire dans l’étude. Ils vont maintenant magasiner davantage (augmentation de 6,5 % de la fréquence d’achat). Mais laissant chaque fois avec des paniers plus petits qu’avant (-7,5% des articles achetés).

publicité

Découvrez les articles les plus souvent sacrifiés !

Alors que les Français diminuent leur consommation globale, ils font aussi des compromis. Il y a des produits qui sont négligés plus que d’autres. En effet, les produits d’hygiène cosmétiques, jugés moins indispensables, en font les frais. Avec une diminution de 10% du nombre de logements achetés en moyenne (jusqu’à -15% pour les familles de quatre personnes et plus). En deuxième position viennent les produits de maintien. Considéré à nouveau comme moins important, avec -5% de produits achetés dans cette section par ménage. Et -6 % dans le cas des familles comptant quatre personnes ou plus. On constate ainsi une déconsommation massive des Français.

publicité

Sur la troisième marche du podium, les aliments congelés, avec -4% des produits achetés dans cette section par foyer. Et -8 % dans le cas des familles comptant quatre personnes ou plus. En réalité, les produits congelés sont durement frappés par l’augmentation des coûts énergétiques afin de maintenir la chaîne du froid. Enfin, les produits frais subissent une « réduction » de -5% des produits achetés par ménage en moyenne depuis le début de l’année. Et jusqu’à -6% pour les ménages de quatre habitants ou plus. En revanche, les produits laitiers et l’épicerie sucrée sont les moins sacrifiés par les Français, avec moins de 2% de diminution.

publicité

 

publicité

Écris par Isabelle POTEL

Passionnée par la lecture et l'écriture, j'ai décidé de faire de la rédaction Web depuis 5ans. Je suis les grandes célébrités régulièrement et je suis toujours au courant des derniers potins ! J'ai un penchant pour le cinéma et la gastronomie .