ATTENTION Impôts 2023 : Ces 5 dates importantes à ne pas oublier en ce mois de juin

Les échéances liées à aux impôts sont nombreuses pour ce mois de juin. Entre les dates limite de déclaration de revenus jusqu’à la date d’échéance de réclamation du prélèvement mensuel pour 2023, les concernés ne devraient rien oublier. On vous donne plus de détails.

ATTENTION Impôts 2023 : Ces 5 dates importantes à ne pas oublier en ce mois de juin

Les dates d’échéances pour la déclaration d’impôts en juin se rapprochent. Voici les dates que vous devez retenir.

publicité

Dates d’échéances d’impôts en juin : à ne pas oublier

Plusieurs dates d’échéances liées à la déclaration d’impôts doivent être retenues pour ce mois de juin. Alors que la déclaration de revenus a déjà touché fin dans certains départements, certains contribuables disposent encore de quelques jours pour faire les leur.

publicité

Les départements 20 jusqu’à 54 ont eu jusqu’au 1er juin pour déclarer leurs revenus. Pour ceux qui habitent dans le 55e et au-delà, ils peuvent encore le faire jusqu’au 8 juin, à 23h59.

publicité

La date du 28 juin 2023 est aussi à retenir pour les contribuables puisqu’à cette date, les déclarations de revenus restent en ligne. Ce qui signifie donc que vous pouvez encore faire des modifications du formulaire au cas où il y a oubli ou erreur. 

publicité

Mais attention, il faut prendre en compte qu’une modification tardive provoque l’édition d’un nouvel avis d’impôt, ce qui peut infliger au contribuable des paiements d’intérêts de retard. Toutefois, pour la déclaration hors limite, il n’y a pas de majoration de 10%.

publicité

Les autres dates à retenir

Outre ces deux dates échéances de déclaration d’impôts, le 30 juin est aussi une date qu’on ne doit pas oublier, surtout pour ceux qui sont propriétaires de biens immobiliers. En effet, qu’il s’agisse de votre résidence principale ou secondaire, d’un appartement ou d’une maison en investissement locatif, chaque propriétaire doit déclarer ses biens.

publicité

Ils ont donc jusqu’au 30 juin 2023 pour faire cette démarche. Pour ce faire, il faut se rendre à l’outil « Gérer mes biens immobiliers » qu’on peut voir sur impots.gouv.fr. Le but de l’administration fiscale avec ce dispositif c’est de déterminer les logements qui restent soumis à la taxe d’habitation. Cette dernière ne touche que les résidences secondaires.

publicité

L’échéance du 30 juin 2023 est doublement à retenir pour ceux qui sont propriétaires de biens immobiliers. C’est également la date limite de la demande du prélèvement mensuel pour l’année 2023. Les Français qui souhaitent adhérer à cela ont donc jusqu’au 30 juin pour le faire.

publicité

Le premier prélèvement aura lieu à partir du lundi 17 juillet 2023, si la réclamation se fait à temps.

Écris par Anna Cabana

Je suis rédactrice web spécialisée dans les domaines du marketing digital, de la culture et de l'environnement. Passionnée par la littérature et le voyage, j'aime créer des contenus originaux, pertinents et adaptés aux besoins de mes lecteurs. De nature très curieuse, je suis toujours à l'affût des dernières tendances du web.