Projet de loi sur la formation professionnelle continue : des enjeux forts pour les entreprises

Comme cela avait été annoncé le 22 janvier dernier,  le Conseil des Ministres a adopté le Projet de loi relatif à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale. Le 29 et 30 janvier, la commission des Affaires sociale de l’Assemblée nationale a étudié ce texte et les 535 amendements déposés. Lors de l’examen en commission, les députés ont apportés des modifications et des précisions sur le Compte Personnel de Formation (CPF). Ils ont souhaité une accélération du rythme d’alimentation du CPF (24 h/an pendant 5 ans puis 12h/an) sans changer le plafond, et insisté sur le caractère qualifiant des formations éligibles.

Details